HABITUER
v. a.
Accoutumer, faire prendre l'habitude. Il faut habituer de bonne heure les enfants à l'obéissance. Habituer les jeunes gens à la fatigue, à supporter le froid et le chaud.   Il se met plus ordinairement avec le pronom personnel. S'habituer au bien. S'habituer au mal, au froid, au chaud, au travail. S'habituer à l'air, au climat, aux moeurs, aux coutumes d'un pays. S'habituer à courir. S'habituer à mentir, à jouer, etc.

HABITUÉ, ÉE. participe, Il se dit, particulièrement, D'un ecclésiastique qui n'a point de charge ni de dignité dans une église, mais qui assiste à l'office divin, et est employé aux fonctions d'une paroisse. Prêtre habitué. Il est habitué à Saint-Eustache, etc.   Il s'emploie aussi substantivement, dans le même sens. Un habitué de paroisse. Un simple habitué. Il y a tant d'habitués dans cette église.

HABITUÉ, se dit encore, substantivement, de Celui qui va fréquemment et habituellement dans un lieu. C'est un habitué de la maison. Les habitués d'un café, d'un spectacle. Les habitués de l'orchestre.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • habituer — [ abitɥe ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1320; lat. médiév. habituare, de habitus « manière d être » ♦ HABITUER À. 1 ♦ Rendre familier, par l habitude. Habituer un enfant au froid, à la fatigue. ⇒ accoutumer, endurcir; entraîner. 2 ♦ Faire… …   Encyclopédie Universelle

  • habituer — Habituer. v. a. Accoustumer, faire prendre l habitude. Il faut habituer de bonne heure les enfants à prier Dieu. je ne suis pas encore habitué à cela. Il se met plus ordinairement avec le pronom personel, en maniere de neutre passif. S habituer… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • habituer — Habituer, Consuefacere, voyez Accoustumer. S habituer, de plus en plus prendre exercices, Augere exercitationes animi, Consuescere, Assuescere. Habitué, Assuetus, Assuefactus. Habitué à faire grand monstre de soy, Compositus in ostentationem …   Thresor de la langue françoyse

  • habituer — (a bi tu é) v. a. 1°   Faire prendre l habitude. Habituer les jeunes gens à la fatigue. Habituer les enfants à obéir.    Avec la préposition de et un verbe à l infinitif. •   Souvent ce souffle pur dont l homme est animé.... Redoute un autre ciel …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HABITUER — v. tr. Accoutumer, former à une habitude. Il faut habituer de bonne heure les enfants à l’obéissance. Habituer les jeunes gens à la fatigue, à supporter le froid et le chaud. S’habituer au bien. S’habituer au mal. S’habituer au crime. S’habituer… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • habituer — vt. , accoutumer : ABITyWÂ (Aillon J., Albanais.001, Montagny Bozel, Villards Thônes | Combe Si.), abitou â (Saxel) || abityé (Arvillard), pp. abituyà m. (St Nicolas Cha.) ; fére (001, St Pierre Alb.060). A1) s habituer : s fére (001,060). Fra.… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'habituer — ● s habituer verbe pronominal être habitué verbe passif Prendre l habitude de quelque chose, s y accoutumer : Je suis habitué à ses sautes d humeur. ● s habituer (citations) verbe pronominal être habitué verbe passif Fedor Mikhaïlovitch… …   Encyclopédie Universelle

  • boazañ diouzh — habituer …   Dictionnaire Breton-Français

  • kustumiñ — habituer …   Dictionnaire Breton-Français

  • accoutumer — [ akutyme ] v. tr. <conjug. : 1> • acustumer fin XIIe; de 1. a et coutume I ♦ Vx Avoir accoutumé une chose, l avoir prise comme habitude. ⇒ accoutumé. Littér. Avoir accoutumé de faire qqch., en avoir l habitude. « À la Bastille, où il avait …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”