ANTITHÈSE
. s. f.
Figure de rhétorique par laquelle l'orateur oppose, dans une même période, des choses contraires les unes aux autres, soit par les pensées, soit par les termes. Cette phrase, Il est petit dans le grand, et grand dans le petit, est une antithèse. Les antithèses dans cet auteur sont trop fréquentes. Il n'y a rien de solide dans cet ouvrage, je n'y vois que des antithèses froides et puériles.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • antithèse — [ ɑ̃titɛz ] n. f. • v. 1550; gr. antithesis 1 ♦ Opposition de deux pensées, de deux expressions que l on rapproche dans le discours pour en faire mieux ressortir le contraste. « Il y a antithèse lorsqu on choisit les tours qui rendent l… …   Encyclopédie Universelle

  • ANTITHESE — Antithèse L antithèse (substantif féminin), du grec anti ( contre ) et thesis ( idée, argument ) soit antithesis : opposition , est une figure de style qui consiste en un rapprochement, à l intérieur d une structure syntaxique binaire et… …   Wikipédia en Français

  • Antithese — Antithèse L antithèse (substantif féminin), du grec anti ( contre ) et thesis ( idée, argument ) soit antithesis : opposition , est une figure de style qui consiste en un rapprochement, à l intérieur d une structure syntaxique binaire et… …   Wikipédia en Français

  • antithèse — ANTITHÈSE. s. f. Figure de Rhétorique, par laquelle l Orateur oppose dans une même période des choses contraires les unes aux autres, soit par les pensées, soit par les termes. Il est petit dans le grand, et grand dans le petit, est une antithèse …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Antithēse — (v. gr. Antithĕsis), 1) Gegensatz, Aufhebung; daher 2) (Log.), das Verhältniß, wo sich Urtheile einander aufheben; daher das Princip der A.: von entgegengesetzten Bestimmungen eines Begriffs setze nur eine u. dann hebe die andere auf; 3) (Rhet.) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Antithēse — (griech.), Gegensatz, eine Redefigur, in der sich die Neigung des Sprechenden verrät, einen Begriff durch gleichzeitige Apperzeption eines andern ihm konträren oder korrelaten Begriffs zu erhellen. Unter den deutschen Dichtern ist Schiller am… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Antithese — Antithēse (grch.), Entgegensetzung, in der Rhetorik Gegenüberstellung zweier Urteile in paralleler Anordnung der einander entgegengesetzten Begriffe, z. B.: Im Frieden begräbt der Sohn den Vater, im Kriege der Vater den Sohn; antithētisch,… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Antithese — Antithese, der Gegensatz, der in der Rede einen vorhergehenden Satz aufhebt, seine Bedeutung vernichtet. Z. B. er ist ein eigenthümlicher Geist, aber der Geist ist nicht sein Eigenthum. Oder: Er besitzt viel Reichthum, aber sein Reichthum ist ein …   Damen Conversations Lexikon

  • antithese — Antithese. s. f. Figure de Rhetorique qui consiste dans l opposition des pensées ou des mots. Les antitheses dans cet autheur sont trop frequentes, il n y a rien de solide dans cet ouvrage, ce ne sont que des antitheses foibles & pueriles …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Antithèse — L antithèse (substantif féminin), du grec anti ( contre ) et thesis ( idée, argument ) soit antithesis : opposition , est une figure de style qui consiste en un rapprochement, à l intérieur d une structure syntaxique binaire et équilibrée,… …   Wikipédia en Français

  • Antithese — Eine Antithese (griechisch αντίθεσις antithésis ‚Gegenbehauptung, satz, Opposition‘, aus anti ‚gegen‘ und thésis ‚These‘) bezeichnet allgemein eine Gegenbehauptung zu einer Ausgangsbehauptung (der These). Dabei werden zwei Wörter, Begriffe,… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”