GUEULE
s. f.
La bouche, dans la plupart des quadrupèdes carnassiers et des poissons. La gueule d'un chien, d'un loup, d'un lion, d'un crocodile, d'un requin, etc. Grande gueule. Gueule béante. Le lion emportait sa proie dans sa gueule. Il ouvrit une grande gueule. Il avait la gueule ouverte pour l'engloutir.

Prov. et fig., Mettre, laisser quelqu'un à la gueule du loup, Exposer, abandonner quelqu'un à un péril certain.

Fig. et fam., En un tour de gueule, se dit D'un animal qui mange quelque chose avec promptitude et voracité. Ce chien a mangé sa pâtée en un tour de gueule.

GUEULE, se dit quelquefois, populairement et par mépris, en parlant Des personnes. Il a une vilaine gueule. Il a la gueule fendue jusqu'aux oreilles.   Bassem., Il en a menti par la gueule, par sa gueule.

Prov. et fig., Venir la gueule enfarinée, Venir inconsidérément et avec une sotte confiance.  Pop., Donner sur la gueule à quelqu'un lui paumer la gueule, Lui donner un soufflet, lui donner un coup de poing sur le visage.  Pop., Il a toujours la gueule ouverte, se dit D'un homme qui est grand crieur.

Fig. et pop., Il a la gueule morte, se dit D'un médisant, d'un fanfaron, d'un grand parleur qui se trouve réduit au silence.

Prov. et fig., La gueule du juge en pétera, il faut que la gueule du juge en pète, se dit Lorsque, dans une affaire, on ne veut point d'accommodement, et qu'on veut qu'elle soit jugée.

Fig. et bassem., Il n'a que de la gueule, C'est un grand hâbleur.

Prov. et pop., Être fort en gueule, Parler beaucoup, avoir la repartie prompte et peu mesurée.

Fig. et pop., Il a la gueule ferrée, c'est une gueule ferrée, se dit D'un homme qui a souvent l'injure à la bouche, qui est dur en paroles. On le dit aussi De celui qui mange avidement des mets très-chauds. Dans ce dernier sens, on dit également, Avoir la gueule pavée.

Fig. et bassem., Mots de gueule, Paroles sales, déshonnêtes.

Fig. et fam., Gueule fraîche, se dit d'Une personne de bon appétit et toujours prête à manger.

GUEULE, se dit encore, par analogie, de L'ouverture de plusieurs choses. La gueule d'un four. La gueule d'une cruche. La gueule d'un sac. Charger un canon jusqu'à la gueule.   Futaille à gueule bée, Tonneau vide défoncé par un des bouts.  En Botan., Fleur, corolle en gueule, se dit quelquefois d'Une fleur, d'une corolle labiée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gueule — [ gɶl ] n. f. • goule XIe; gola 980; lat. gula « gosier, bouche » I ♦ Bouche (de certains animaux, surtout carnassiers). La gueule d un chien, d un brochet, d un reptile. « les crocodiles et les requins qui passent entre deux eaux la gueule… …   Encyclopédie Universelle

  • gueule — GUEULE. s. f. C est dans la pluspart des animaux à quatre pieds, & dans les poissons. ce qu en l homme on appelle, Bouche. La gueule d un boeuf, d un asne, d un chien, d un loup, d un lion, d un brochet, d un crocodile &c. Grande gueule. gueule… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • gueule — Gueule, f. penac. Vient de Gula mot Latin, et se prend pour l interieur de la bouche jusques au gosier. Selon ce on dit grande gueule, Cui palatum faucesque late patent. Et, gueule bée, Os hians ac interiora oris pandens. Et par metaphore,… …   Thresor de la langue françoyse

  • gueulé — gueulé, ée (gheu lé, lée) part. passé de gueuler. Un lièvre gueulé par le chien …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Gueule — (franz., spr. göl ), Maul, Rachen, Schnauze der Fleischfresser. Science de g., Kochkunst, die ausgebildete Kunst, seinem Gaumen und Magen zu dienen. Montaignes berühmtes Buch »La science de la g.« handelt von der Kunst zu essen und zu trinken …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • gueule — (gheu l ) s. f. 1°   La bouche, dans la plupart des quadrupèdes carnassiers et des poissons. La gueule d un brochet. •   Ô le fâcheux objet, sitôt qu on n entend rien, De voir ouvrir ainsi tant de gueules de chien !, SCARR. D. Japhet d Arm. III,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GUEULE — n. f. La bouche chez les animaux carnassiers, chez certains autres quadrupèdes, chez certains poissons et certains gros reptiles. La gueule d’un chien, d’un loup, d’un lion, d’un crocodile, d’un requin, d’un brochet, etc. Gueule béante. Le lion… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • gueule — n.f. Visage. Avoir une bonne gueule, ou une sale gueule, être sympathique, ou antipathique. Gueule de raie, gueule à chier dessus, visage antipathique. Gueule de vache, personnage brutal et autoritaire. Gueule d amour, séducteur. Faire la gueule …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Gueule — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « gueule », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) « gueules », sur le Wiktionnaire… …   Wikipédia en Français

  • gueule — f Le visage. Mot familier dur, voire agressif. • Qu’est ce qu’elle a ma gueule? Elle te plaît pas ma gueule? • – Tu as une sale gueule, qu’est ce qui se passe? – Rien, j’ai pris un coup de vieux. casser la gueule se casser la gueule faire la… …   Le petit dico du grand français familier

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”