GUERRE
s. f.
Querelle, différend entre deux princes ou deux nations, qui se vide par la voie des armes ; Action d'un prince, d'un peuple qui en attaque un autre, ou qui résiste à une agression, à une invasion, etc. Guerre sanglante. Guerre juste. Guerre injuste. Guerre offensive. Guerre défensive. Longue guerre. La guerre de la succession d'Espagne. La guerre de trente ans. Les guerres d'Italie, d'Allemagne, etc. Gens de guerre. Le métier de la guerre. Les lois de la guerre. Le droit de la guerre. Ruse de guerre. Munitions de guerre et de bouche. Préparatifs de guerre. Machine de guerre. Place de guerre. Conseil de guerre. Ministre de la guerre. Vaisseau de guerre. Bâtiment armé en guerre. C'est un grand homme de guerre. Les malheurs, les ravages, les horreurs de la guerre. Les fruits de la guerre. En temps de guerre. Avoir guerre. Avoir la guerre. Déclarer la guerre. Entreprendre la guerre. Soutenir la guerre. Entretenir la guerre. Ces deux princes sont en guerre, en guerre ouverte, se font la guerre. Aller à la guerre. Allumer la guerre dans un État. Faire la guerre à feu et à sang. Porter la guerre dans le coeur d'un pays. Cette province devint le théâtre de la guerre. Le fort de la guerre est en tel endroit, en telle province.   Il signifie aussi, L'art militaire, la connaissance des moyens que l'on doit employer pour faire la guerre avec avantage. Savoir bien la guerre. Entendre bien la guerre, l'art de la guerre, la guerre de campagne, la guerre de siége, la guerre de chicane. C'e un homme qui entend bien la guerre, qui a le génie de la guerre.   Guerre civile, guerre intestine, Guerre qui s'allume entre les citoyens d'un même État. Guerre étrangère, Guerre contre les étrangers. Le double fléau de la guerre civile et de la guerre étrangère.   Guerres de religion, Celles que les dissensions religieuses allument dans un pays. Guerre sainte, se dit de La guerre qui s'est faite autrefois contre les infidèles pour reconquérir la terre sainte.  Guerre à mort, Guerre dans laquelle on ne fait aucun quartier. On dit à peu près de même, Guerre d'extermination, guerre à outrance.   Petite guerre, Celle qui se fait par détachements ou par partis, dans le dessein d'observer les démarches de l'ennemi, de l'incommoder, de le harceler. Faire la petite guerre. Aller à la petite guerre. Il se dit aussi d'Un simulacre de guerre, dans lequel des corps d'une même armée manoeuvrent et feignent de combattre les uns contre les autres, en tirant seulement à poudre.  Obtenir les honneurs de la guerre, se dit D'une garnison assiégée qui n'est pas forcée, avant de quitter la place, d'y laisser ses armes.

Fig. et poétiq., Foudre de guerre, Grand homme de guerre qui a remporté plusieurs victoires et donné des preuves d'une valeur extraordinaire Faire bonne guerre, Garder dans la guerre toute l'humanité et toute l'honnêteté que les lois de la guerre permettent.

Fig., Faire bonne guerre à quelqu'un, En user honnêtement et sans supercherie dans la discussion des intérêts qu'on a à démêler avec lui, quoiqu'on le poursuive vivement Cela est de bonne guerre, Cela est conforme aux lois et aux usages de la guerre. On le dit figurément en parlant De toutes les actions de la vie civile où l'on prend ses avantages, sans blesser aucune des bienséances et des règles que l'honnêteté prescrit. Usez hardiment de ce moyen, il est de bonne guerre. Ce procédé ne me semble pas de bonne guerre.   Faire la guerre avec quelqu'un, Servir avec lui en temps de guerre dans les armées du même souverain, de la même nation, du même parti. Il a fait avec moi la guerre d'Espagne. Nous avons fait la guerre ensemble.   Nom de guerre, Nom que chaque soldat prenait autrefois en s'enrôlant, tel que, la Tulipe, Sans-quartier, etc. Il se dit quelquefois, figurément, d'Un nom supposé que l'on prend pour n'être pas connu. Il se dit aussi d'Un sobriquet donné à quelqu'un par plaisanterie.

Prov. et fig., La guerre nourrit la guerre, Ce qu'on prend sur les ennemis sert à entretenir les armées.

Prov., Guerre et pitié ne s'accordent pas ensemble, Ordinairement, à la guerre, on a peu de pitié, et même il serait quelquefois dangereux d'en avoir.

Prov. et fig., À la guerre comme à la guerre, Il faut s'accommoder au temps où l'on est, quelque fâcheux qu'il puisse être.

GUERRE, se dit, par extension, tant au propre qu'au figuré, de Toute espèce de débat, de démêlé, d'attaque, de lutte. Cet homme est toujours en guerre avec ses voisins. Déclarer, faire la guerre aux abus, aux préjugés. Si l'on m'attaque, je rendrai guerre pour guerre. Cette guerre de plume cessa bientôt. Il faut faire la guerre à ses passions. Il y a guerre perpétuelle entre l'esprit et la chair, entre les sens et la raison, etc.

Prov. et fig., Qui terre a, guerre a, Qui a du bien, est sujet à avoir des procès.

Fig. et fam., Faire la guerre à quelqu'un, Lui faire souvent des réprimandes sur quelque chose. Il conserve toujours l'accent de sa province, faites-lui-en un peu la guerre. Comme j'ai su qu'il allait dans cette maison-là, je lui en ai fait la guerre.

Fig. et fam., Faire la guerre aux mots, Critiquer minutieusement le style et les mots dans un ouvrage d'esprit.

Fig. et fam., Faire la guerre à l'oeil, Observer avec soin toutes les démarches de ceux avec qui on a quelque chose à démêler, afin de profiter des conjonctures.

Fig. et fam., Faire quelque chose de guerre lasse, Le faire après avoir longtemps résisté. Je lui ai cédé de guerre lasse. Il s'est longtemps refusé à cet arrangement ; enfin, de guerre lasse, il y a consenti.   Poétiq., Faire la guerre aux habitants de l'air, des forêts, etc., Chasser.

GUERRE, se dit aussi en parlant Des bêtes qui en attaquent d'autres pour en faire leur proie. Le loup fait la guerre aux brebis. Le renard fait la guerre aux poules.

GUERRE, est encore le nom d'Un jeu qui se joue sur un billard.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • guerre — [ gɛr ] n. f. • 1080; frq. °werra I ♦ 1 ♦ Lutte armée entre groupes sociaux, et spécialt entre États, considérée comme un phénomène social. « La guerre est un mal qui déshonore le genre humain » (Fénelon). « Quelle connerie, la guerre » (Prévert) …   Encyclopédie Universelle

  • guerre — Guerre, Bellum, Militia, {{t=g}}gérron,{{/t}} idem valet quod Arma. Inde nostrum Guerre. Guerre aspre, Acre bellum. Guerre assopie, Bellum restinctum. Une guerre à laquelle on s est servi de Serfs, ou faite par les Serfs, Bellum seruile. Une… …   Thresor de la langue françoyse

  • guerre — GUERRE. s. f. Querelle entre deux Princes, entre deux Estats souverains, qui se poursuit par la voye des armes. Guerre sanglante. guerre juste. guerre injuste. longue guerre. guerre civile. guerre intestine. guerre estrangere. guerre entre les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Guerre — (französisch für Krieg) steht für Croix de Guerre, französischer Orden Dépôt de la guerre, Archiv im französischen Kriegsministerium Guerre ist der Familienname von Martin Guerre, (1524– nach 1560), französischer Bauer Martin Guerre (Musical)… …   Deutsch Wikipedia

  • Guerre — (fr., spr. Gähr), 1) Krieg; 2) (G. à la poule), eine Art Billardspiel, s. Billard IV. C) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Guerre — (franz., spr. gǟr , vom altdeutsch. werra), Krieg; g. à outrance, g. à mort, Krieg bis aufs Messer; g. de plume, Federkrieg, literarische Fehde; à la g. comme à la g.! oder: c est la g.! im Kriege gilt Kriegsgebrauch …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Guerre — (frz., spr. gähr), Krieg; G. à outrance (spr. utrángß), Krieg bis aufs Messer; nom de g. (spr. nong, Kriegsname), s.v.w. Pseudonym …   Kleines Konversations-Lexikon

  • guerre — GUERRE: Tonner contre …   Dictionnaire des idées reçues

  • Guerre — Guerre, Guerra Voir Laguerre …   Noms de famille

  • Guerre — Ancien monument soviétique à la gloire de la force armée …   Wikipédia en Français

  • guerre — (ghê r ) s. f. 1°   La voie des armes employée de peuple à peuple, de prince à prince, pour vider un différend. Avoir guerre. Avoir la guerre. La guerre, la peste et la famine sont les trois fléaux de Dieu. •   Vous portâtes soudain la guerre… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”