GROSSIER
, IÈRE. adj.
Épais, qui n'est pas délié, qui n'est pas délicat. Ce drap est bien grossier. Des vêtements grossiers. Cette femme a la taille grossière. Elle a les traits grossiers. Séparer une liqueur de ses parties les plus grossières. Vapeurs grossières.   Il se dit aussi Des aliments peu recherchés, communs, de basse ou de mauvaise qualité. Aliments grossiers. Nourriture grossière. Pain grossier.   Les plaisirs grossiers, Les plaisirs des sens, par opposition Aux plaisirs de l'âme. On dit de même, Des désirs grossiers, des appétits grossiers, etc.

GROSSIER, se dit encore Des ouvrages qui ne sont pas proprement et délicatement faits. Cet ouvrage de menuiserie est bien grossier, le travail en est grossier. Des meubles grossiers. Voila de la sculpture extrêmement grossière. Ce bâtiment est d'une architecture grossière. On dit à peu près de même : Ébauche imparfaite et grossière. Imitation grossière. Etc.

GROSSIER, signifie aussi figurément, Rude, mal poli, peu civilisé. Peuple rude et grossier. Siècle grossier. Moeurs grossières. Esprit grossier. Langage grossier. Des dehors grossiers.   Il se dit particulièrement pour Malhonnête, incivil. Vous êtes bien grossier. Voilà une réponse fort grossière. Dire à quelqu'un les injures les plus grossières. Il a les manières grossières, le ton brutal et grossier. En ce sens, il est quelquefois substantif dans le langage familier. Vous êtes un grossier, une grossière.   Discours, propos grossiers, Discours, propos contraire à la bienséance, à la pudeur.

GROSSIER, se dit encore figurément, au sens moral, De ce qui suppose beaucoup d'ignorance, de sottise, de déraison ou de maladresse. Erreur grossière. Faute grossière. Contradiction grossière. Illusion grossière. Mensonge grossier. Artifice grossier.   Ignorance grossière, Grande, profonde ignorance.  N'avoir de quelque chose qu'une idée grossière, que des notions grossières, N'en avoir qu'une idée imparfaite, que des notions vagues et mal comprises. On dit dans un sens analogue, Ne donner qu'une idée grossière de quelque chose, etc.   Marchand grossier, Marchand qui vend des marchandises en gros. Cette locution a vieilli : on dit, Marchand en gros.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • grossier — grossier, ière [ grosje, jɛr ] adj. • XIIe au sens 3; de gros 1 ♦ (1555) Qui est de mauvaise qualité ou qui est façonné de manière rudimentaire. ⇒ brut, commun, gros (I, 8o), ordinaire. « de la mauvaise nourriture, du vin grossier » (Romains).… …   Encyclopédie Universelle

  • grossier — grossier, ière (grô sié, siè r ) adj. 1°   Mot formé de gros, qu on applique presque toujours avec un sens défavorable à ce qui manque de ténuité, de finesse, de délicatesse. Un air grossier. Les parties les plus grossières d une liqueur. •   L… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • grossier — Grossier, [gross]iere. adj. Espais, qui n est pas delié, qui n est pas delicat. Ce drap là est bien grossier. voilà de la toile bien grossiere. cette femme a la taille grossiere. elle a les traits grossiers. Il se dit aussi des ouvrages qui ne… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • grossier — Grossier, m. acut. Signifie lourd d esprit, Cet homme est grossier, Ingenij rudis atque agrestis homo hic quidem est. Cet ouvrage est grossier, Hoc opus infabre factum atque impolitum est. Dont procede cette forme de parler, Il a desgrossé… …   Thresor de la langue françoyse

  • Grossier — Le nom a toujours été surtout porté dans les Vosges (variante : Grossir) et dans le Loiret. Il paraît correspondre au nom grossier , qui désignait au Moyen Âge un marchand en gros …   Noms de famille

  • Grossier — (fr., spr. Grossiëh, Grossirer, Grossist, Grossohändler), Großhändler, s.u. Kaufmann; daher Grosserie, 1) Großhandel; 2) grobe Eisenwaaren …   Pierer's Universal-Lexikon

  • grossier — /gro sje/ agg. fr. [der. di gros grosso ] (f. grossière ). [privo di finezza] ▶◀ grezzo, grossolano, rozzo, rustico, sgraziato, sguaiato, villano, volgare, zotico. ◀▶ colto, cortese, distinto, elegante, fine, garbato, raffinato, ricercato …   Enciclopedia Italiana

  • grossier — an. pro./fig. : GROSSÎ (Albanais.001, Annecy.003, Saxel.002, Thônes.004) / grochî (Cordon.083) / groché (Arvillard, Chambéry, Montagny Bozel), RA, E. A1) grossier, rustre, vulgaire, qui manque d éducation et de culture, impoli, impertinent,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Grossier — Juron Dans les bandes dessinées, les gros mots dans les bulles sont couramment remplacés par des illustrations. Un juron est un terme ou une expression brève, plus ou moins grossier, vulgaire ou blasphématoire, dont on se sert pour donner une… …   Wikipédia en Français

  • Grossier — This is apparently a surname of French origins. At first glance it appears to owe something to the surnames Groser and Grocer, and as such to describe somebody who lives or works in a grocery. However this is probably not the case. The… …   Surnames reference

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”