GRIFFONNER
. v. a.
Écrire mal, et d'un caractère très-difficile à lire, tel qu'est ordinairement celui des gens de pratique. Il n'écrit pas, il griffonne. Il a griffonné sur ce papier je ne sais quoi qu'on ne saurait lire.   Il signifie quelquefois, figurément et familièrement, Composer, rédiger avec précipitation et négligence. Je vous griffonne cette lettre à la hâte. Ce rédacteur est obligé de griffonner tous les jours quelque article pour son journal. C'est un homme qui ne sait que griffonner, C'est un mauvais écrivain.  Il signifie aussi, Dessiner grossièrement quelque chose. Ce dessin n'est encore que griffonné.

GRIFFONNÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • griffonner — [ grifɔne ] v. tr. <conjug. : 1> • 1555 au p. p.; de griffer 1 ♦ Écrire (qqch.) d une manière confuse, peu lisible. Griffonner son nom sur un bout de papier. Les médecins qui « griffonnent, dit on, des ordonnances illisibles » (Romains). ♢… …   Encyclopédie Universelle

  • griffonner — Griffonner. v. act. Escrire mal & d un caractere tres difficile à lire, tel qu est celuy des Sergents & des gens de Pratique. Il n escrit pas, il griffonne. il m a fait signifier des escritures si griffonnées, que personne ne les sçauroit lire.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • griffonner — (gri fo né) v. a. 1°   Écrire mal, d une manière très difficile à lire. •   Et déjà le notaire a, d un style énergique, Griffonné de ton joug l instrument authentique, BOILEAU Sat. X.. •   Mon héros griffonne de sa main des lettres qu à peine on… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GRIFFONNER — v. tr. écrire en caractères si mal formés qu’il est presque impossible de lire. Cet écolier griffonne ses devoirs. Absolument, Il ne fait que griffonner. Il signifie, figurément et familièrement, Composer, rédiger avec précipitation et négligence …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • griffonner — (v. 1) Présent : griffonne, griffonnes, griffonne, griffonnons, griffonnez, griffonnent ; Futur : griffonnerai, griffonneras, griffonnera, griffonnerons, griffonnerez, griffonneront ; Passé : griffonnai, griffonnas, griffonna, griffonnâmes,… …   French Morphology and Phonetics

  • griffonner — Jurer …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • griffonner — vt. , gribouiller : GRIBOLYÎ (Albanais.001, Annecy.003, Thônes), GRIFOLYÎ (001,003) ; grabolyi (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • gribouiller — [ gribuje ] v. <conjug. : 1> • 1611; néerl. kriebelen, ou var. de grabouiller, dial. 1 ♦ V. intr. (fin XVIIe) Faire des gribouillages. ⇒ barbouiller, griffonner. Enfant qui gribouille sur les murs. 2 ♦ V. tr. Écrire, dessiner de manière… …   Encyclopédie Universelle

  • griffonnage — [ grifɔnaʒ ] n. m. • 1608; de griffonner ♦ Écriture mal formée, illisible; dessin informe. ⇒ barbouillage, gribouillage, gribouillis. « le griffonnage inconscient, les jeux de la plume qui tourne en rond autour d une tache d encre » (Colette). ♢… …   Encyclopédie Universelle

  • griffonneur — griffonneur, euse [ grifɔnɶr, øz ] n. • 1584; de griffonner ♦ Rare Personne qui griffonne. ● griffonneur, griffonneuse nom Personne qui dessine sans grande précision. ⇒GRIFFONNEUR, EUSE, subst. et adj. Rare, fam. (Personne) qui griffonne, qui… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”