GRÊLER
, verbe impersonnel
se dit Quand il tombe de la grêle. Il a grêlé aujourd'hui. Il grêle souvent dans ce pays-là.   Il est aussi verbe actif, et signifie, Gâter par la grêle. Je crains que cet orage ne grêle nos vignes. Toute cette province a été grêlée.   Ce propriétaire a été grêlé, Ses terres ont été ravagées par la grêle. On dit quelquefois, figurément et familièrement, Cet homme a été grêlé, Il a fait de grandes pertes, il a eu de grandes infortunes.

Prov. et fig., Grêler sur le persil, Exercer son autorité, son pouvoir, ses talents, sa critique contre des gens faibles, ou sur des choses qui n'en valent pas la peine.

GRÊLÉ, ÉE. participe, Fig. et fam., Avoir l'air grêlé, Être mal vêtu, avoir l'air misérable. Ce pauvre diable a l'air bien grêlé. On dit aussi, Ce prédicateur est grêlé, Il est peu suivi.

GRÊLÉ, signifie encore, figurément et familièrement, Qui a beaucoup de marques de petite vérole. Cet homme est facile a reconnaître, il est fort grêlé. Avoir le visage grêlé, tout grêlé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • grêler — [ grele ] v. impers. <conjug. : 1> • XII e; frq. °grisilôn ♦ Il grêle : il tombe de la grêle. Il va grêler. ⇒ 1. grésiller. ♢ Trans. Gâter, dévaster par la grêle. Toute la région a été grêlée. ● grêler verbe intransitif (francique grisilôn) …   Encyclopédie Universelle

  • grêler — 1. (grê lé) 1°   V. impers. Il se dit quand il tombe de la grêle. •   Qu il vente et qu il grêle, je me moque de tout, SCARRON dans RICHELET. •   Un paysan croit qu il a grêlé par hasard sur son champ ; mais le philosophe sait qu il n y a point… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GRÊLER — v. impersonnel Tomber, en parlant de la Grêle. Il a grêlé aujourd’hui. Il grêle souvent dans ce pays là. Fig. et fam., Grêler sur le persil, Exercer son autorité, son pouvoir, ses talents, sa critique contre les gens faibles, ou sur des choses… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • grêler — vimp. grélâ (Albanais.001c, Cordon, Megève, Saxel), grèlâ (001b, Annecy, Thônes, Villards Thônes), guèrlâ (001a). E. : Rider. A1) tomber comme de la grêle, comme du gravier sous le crible : grèblatâ vt. (Combe Si.) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • grêle — 1. grêle [ grɛl ] n. f. • gresle fin XIe; de grêler 1 ♦ Précipitation constituée de grains de glace. ⇒ grêlon, grésil. Averse de grêle. Récolte abîmée par la grêle. « La grêle jette sur nous [...] ses perles de verre » (Loti). 2 ♦ Ce qui s abat… …   Encyclopédie Universelle

  • grêlé — 1. grêle [ grɛl ] n. f. • gresle fin XIe; de grêler 1 ♦ Précipitation constituée de grains de glace. ⇒ grêlon, grésil. Averse de grêle. Récolte abîmée par la grêle. « La grêle jette sur nous [...] ses perles de verre » (Loti). 2 ♦ Ce qui s abat… …   Encyclopédie Universelle

  • PERSIL — Devenu le plus commun des aromates, le persil (Petroselinum hortense L.; ombellifères) a pourtant dû attendre la fin du Moyen Âge pour passer de l’officine à la table. Il n’avait, semble t il, auparavant, que des emplois médicinaux. Dioscoride,… …   Encyclopédie Universelle

  • grêloir — (grê loir), s. m. ou GRÊLOIRE (grêloi r )), s. f. Vase de fer blanc percé de trous, pour grêler la cire. ÉTYMOLOGIE    Grêler 2 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • grêloire — (grê loir), s. m. ou GRÊLOIRE (grêloi r )), s. f. Vase de fer blanc percé de trous, pour grêler la cire. ÉTYMOLOGIE    Grêler 2 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • persil — (pèr si ; l l ne se prononce et ne se lie jamais) s. m. 1°   Plante potagère, apium petroselinum, L. •   Deux assiettes suivaient, dont l une était ornée D une langue en ragoût de persil couronnée, BOILEAU Sat. III.    Fig. Grêler sur le persil,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”