GRAS
, ASSE. adj.
Qui est formé de graisse, ou Qui est onctueux. Les parties grasses du corps. Matières grasses. Corps gras. L'huile, le beurre, sont des substances grasses.   Il signifie plus ordinairement, Qui a beaucoup de graisse. Il est gros et gras. Il est gras par tout le corps. Boeuf gras. Pourceau gras. Il est gras à lard. Chapon gras. Oie grasse. Poularde grasse. Poulet gras. Cette carpe est fort grasse. Le poisson est gras ou maigre selon les différentes saisons. Viande grasse.

Prov. et fig., Tuer le veau gras, Faire quelque régal, quelque fête extraordinaire pour marquer la joie qu'on a du retour de quelqu'un. Voilà votre fils arrivé, il faut tuer le veau gras.   Absol., Le boeuf gras, Boeuf très-gras que les bouchers promènent avec pompe par la ville, pendant les derniers jours du carnaval. Le cortége du boeuf gras.

Prov., Être gras comme un moine, être gras à lard, Être fort gras.

Fig. et pop., Sortir bien gras, sortir fort gras d'un emploi, d'une affaire, se dit D'un homme qui s'est enrichi dans un emploi, dans une affaire. Ne le plaignez pas tant de ce qu'il a perdu sa place, il en sort assez gras.

Prov. et fig., En serez-vous plus gras, en sera-t-il plus gras ? se dit en parlant Des choses qui ne peuvent être d'aucun avantage pour celui qui les fait, et signifie, En serez-vous, en sera-t-il plus riche, plus content, plus heureux ? On dit de même, Je n'en suis pas plus gras pour cela, il n'en est pas plus gras, etc.   Avoir la langue grasse, Avoir la langue épaisse, éprouver quelque embarras dans la prononciation, prononcer mal certaines consonnes, et principalement les r. On dit plus ordinairement et adverbialement, Parler gras.

Fig. et fam., Dormir la grasse matinée, Dormir bien avant dans le jour, se lever fort tard.

Fig., Ce cheval a la vue grasse, Sa vue s'obscurcit.

GRAS, se dit aussi Des mets où il y a plus ou moins de graisse. Ce bouillon est trop gras. Cette soupe n'est pas assez grasse. Cette sauce est trop grasse.

Prov. et fig., Faire ses choux gras de quelque chose, En faire ses délices, en faire son profit.

GRAS, se dit particulièrement Des mets, des aliments qui consistent en viande, ou qui sont préparés avec de la viande. Un mets gras. Bouillon gras. Soupe grasse. Dîner gras.   Jour gras, se dit, chez les Catholiques, Des jours où l'on mange de la viande, à la distinction Des jours où il n'est pas permis d'en manger, et qu'on appelle Jours maigres. Il y a cinq jours gras dans la semaine. Le lundi est un jour gras.   Les jours gras, signifie particulièrement, Les derniers jours du carnaval, qui sont le jeudi, le dimanche, le lundi et le mardi. Pendant les jours gras. Passer les jours gras, faire les jours gras en quelque endroit. On dit aussi, dans ce sens, Le jeudi gras, le dimanche gras, le lundi gras, le mardi gras.

GRAS, signifie encore, Sali, imbu de graisse ou de quelque matière onctueuse. Essuyez-vous, vous avez le menton gras. Il a les mains toutes grasses. Son habit, son chapeau est gras. Cheveux gras. Cuir gras.   Il se dit, par analogie, De certaines liqueurs qui s'épaississent trop avec le temps. De l'huile grasse. Du vin gras. De l'encre grasse.   Fromage gras, Fromage mou, qui n'a pas plus de consistance que le beurre.  Adverbial., Pain gras-cuit, Pain qui n'a pas levé, qui est pâteux faute de cuisson Figues grasses, Les figues qui, avec le temps, ont contracté une espèce de graisse.  Terre grasse, Terre forte, tenace, fangeuse. Cette plante demande une terre grasse. Ces terres sont fort grasses.   Terre grasse, se dit aussi de L'argile dont on se sert pour dégraisser les habits, et pour en ôter les taches.  Terres grasses, au pluriel, se dit souvent Des terres fertiles et abondantes. On dit de même, Ce sol, ce terroir, ce pays est gras, Il abonde en blés et en pacages.  De gras pâturages, Des lieux qui produisent en abondance les herbages propres à nourrir et engraisser les bestiaux. Cette locution ne s'emploie guère que dans le style poétique.

Fam., Le pavé est gras, Il est couvert d'une boue épaisse et qui fait glisser. Il fait mauvais marcher, le pavé est fort gras.   En termes de Peinture, Peindre gras, avoir le pinceau gras, Peindre par couches épaisses. Couleur grasse, Couleur qui est couchée avec abondance. Substantivement, Peindre à gras, Retoucher avant que la couleur soit sèche ; ce qui produit un très-bon effet.

GRAS, signifie quelquefois, figurément et familièrement, Sale, obscène, licencieux. Il se plaît à tenir des discours un peu gras. Cette comédie, cette farce est un peu grasse. Conte gras.   Cause grasse, Cause que les clercs du palais choisissaient ou inventaient pour plaider entre eux, aux jours gras, et dont le sujet était plaisant.

GRAS, se dit substantivement Des parties grasses de la viande. Le gras et le maigre d'un jambon. Il aime le gras. Je veux du gras.   Le gras de la jambe, L'endroit le plus charnu de la jambe.  Riz au gras, Riz qu'on a fait crever dans du bouillon gras.  En termes d'Art vétérinaire, Ce cheval est gras-fondu, Il est malade de gras-fondure. Voyez GRAS-FONDU.

GRAS, substantif, se dit particulièrement, chez les Catholiques, de La viande, des mets gras. Servir en gras et en maigre.   Manger gras, faire gras, Manger de la viande les jours maigres. Son confesseur lui a permis de faire gras.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gras — gras …   Dictionnaire des rimes

  • gras — gras, grasse [ gra, gras ] adj. • cras XIIe; lat. crassus « épais », avec infl. probable de grossus « gros » I ♦ 1 ♦ Formé de graisse; de nature graisseuse. Matière, substance grasse. Chim. Corps gras : esters de la glycérine. ⇒ graisse; lipide.… …   Encyclopédie Universelle

  • gras — gras, asse (grâ, grâ s ) adj. 1°   Semblable, analogue à la graisse. L huile, le beurre sont des substances grasses. Les parties grasses du corps.    Terme de chimie. Corps gras, corps neutres, acides ou salins, solubles dans l éther et l alcool …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Gras — wächst auf etwas: dieser Ausdruck beruht auf der Vorstellung, daß auf wenig oder gar nicht genutzten Flächen Gras wächst. Zunächst wird er ganz wörtlich gebraucht: 1540 schrieb Luther (›Briefe‹ 9, 115 WA.): »Gnediger Herr! Ich habe lange nicht… …   Das Wörterbuch der Idiome

  • gras — Gras, [gr]asse. adj. Qui a beaucoup de graisse. Il est gros & gras. il est gras par tout le corps. boeuf gras. pourceau gras. il est gras à lard. chapon gras. oye grasse. poularde grasse. cette carpe est fort grasse. le poisson est gras, maigre,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • GRAS — Pour les articles homonymes, voir Gras. Le concept GRAS (Generally Recognized As Safe (en))[1] créé en 1958 part la Food and Drug Administration (FDA) permet la régulation de substances ou extraits ajoutés aux aliments et qui sont considérés… …   Wikipédia en Français

  • gras — GRAS, Ă, graşi, se, adj., GRÁSĂ, grase, s.f. I. adj. 1. Care are sub piele un strat gros de grăsime; care are forme pline, rotunde; dolofan, durduliu, rotofei. Om gras. ♢ Ţesut gras = ţesut adipos. ♦ fig. (fam.; despre câştiguri băneşti, sume de… …   Dicționar Român

  • Gras — Sn std. (8. Jh.), mhd. gras, ahd. gras, as. gras Stammwort. Aus g. * grasa n. Gras, Kraut , auch in gt. gras, anord. gras, ae. græs. Am nächsten scheint zu stehen l. grāmen (aus * grasmen) (Gras)Stengel (besonders als Futter); doch ist dieses… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Gras — Gras: Das gemeingerm. Wort mhd., ahd. gras, got. gras, engl. grass, schwed. (weitergebildet) gräs gehört mit der Sippe von ↑ grün zu der Wurzelform *ghrē , *ghrə »keimen, wachsen, grünen«, eigtl. »hervorstechen« (vgl. ↑ Granne). Außergerm. eng… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Gras — [Basiswortschatz (Rating 1 1500)] Bsp.: • Die Kühe fressen Gras. • Betreten Sie das Gras nicht. • Das Gras sieht schön grün aus …   Deutsch Wörterbuch

  • Gras — Gras …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”