GRAND
, ANDE. adj.
Qui a beaucoup de hauteur, de profondeur, de longueur, de largeur, de volume, ou de capacité. Homme grand. Grande femme. Être de grande taille. Grand cheval. Grand arbre. Grande maison. Grande distance. Faire de grands pas. Marcher à grands pas. Une grande ouverture. Il y a de grands jours dans cette muraille. Un grand trou. Un grand précipice. Avoir les yeux grands et bien fendus. Un grand fleuve. Le grand chemin. Une grande rue. Un grand vase. Un grand espace de terre. Une grande salle. Une grande ville. Une grande voiture. Un grand panier.   Le grand Océan, La mer Atlantique. Les grandes Indes, Les Indes orientales, par opposition à l'Amérique.  En Papeterie, Grand aigle, grand raisin. Voyez AIGLE,RAISIN.

Fig. et fam., Ouvrir de grands yeux, Voir, regarder avec surprise, avec curiosité.

GRAND, se dit aussi Pour marquer simplement différence ou égalité de dimension entre les objets que l'on compare. Votre fils est plus grand que le mien. Sa maison est moins grande, est aussi grande que celle d'un tel. Ce trou n'est pas si grand que l'autre. La salle n'est pas assez grande pour contenir tant de monde. Ce vase est trop grand.

Fig. et pop., Avoir les yeux plus grands que la panse, Croire qu'on va manger plus qu'on ne mange en effet, être plus tôt rassasié qu'on n'avait cru.

GRAND, se dit particulièrement De la taille d'une personne qui prend de la croissance. Cette femme a des enfants déjà grands. Cet enfant se fait grand. On vous donnera cela quand vous serez plus grand, quand vous serez grand. Vous n'êtes pas encore assez grand pour sortir seul. Elle est déjà grande fille. Il est déjà grand garçon.   Il se dit pareillement Des animaux et des plantes. Ce jeune chien est déjà grand. Ce bois commence à devenir grand. Les blés sont déjà grands.

Fam., Une grande personne, se dit d'Une personne faite, par opposition Aux enfants. Les enfants veulent imiter les grandes personnes.

GRAND, se dit quelquefois Des choses qui passent un peu la mesure déterminée qu'elles ont ordinairement. Il y a deux grandes lieues d'ici là, Plus de deux lieues. Nous attendîmes deux grandes heures, Plus de deux heures. Marcher à grandes journées, Voyager en faisant chaque jour plus de chemin qu'un homme, qu'une troupe n'en fait ordinairement dans une journée. Etc.

GRAND, se dit, dans un sens plus général, Des choses physiques ou morales qui surpassent la plupart des autres choses du même genre, de celles qui sont considérables, extraordinaires, étonnantes, distinguées, etc. Porter de grands fardeaux. Ce domestique a servi dans plusieurs grandes maisons. Gouverner un grand empire. Avoir une grande fortune, de grandes richesses, de grands biens. Faire une grande dépense. Cela ne peut se faire qu'à grands frais. Écrire une grande lettre. Une grande composition musicale. Faire de grands changements dans un ouvrage. Grand nombre. Grande quantité. Grande armée. Grand peuple. Grand concours de peuple. Grande réunion. Grand bal. Grand concert. Grand dîner. Grande cérémonie. Grande fête. Grand appareil. En grande pompe. Pièce à grand spectacle. Être en grande toilette, en grande tenue. Faire de grand compliments. Tirer un grand coup de chapeau à quelqu'un. Grande vitesse. Grand effort. Grande douleur. Grande frayeur. Grand étonnement. Grande fatigue. Grand cri. Grand bruit. Grand silence. Grand froid. Grand chaud. Grande pluie. Grand vent. Grand orage. Grande inondation. Grand fléau. Grand malheur. Grande perte. Ce remède lui a fait grand bien. Je ne vois pas grand mal à cela. Aller grand train. Avoir une grande force. Cette femme est d'une grande beauté. Cela est d'une grande dureté, d'une grande élasticité. C'est un grand remède. Éprouver de grandes difficultés. Concevoir une grande pensée. Avoir de grands desseins. Laisser de grands souvenirs. Faire quelque chose de grand. Se signaler par de grandes actions. Avoir un grand mérite, de grands talents, de grandes vertus, de grands vices. Commettre un grand crime. Grande méchanceté. Grande dissimulation. Grande avarice. Être d'une grande douceur, d'une grande faiblesse, etc. Avoir de grands chagrins. Il est parti, à mon grand regret. Être animé d'un grand zèle. Grand amour. Grande amitié. Il a passé l'âge des grandes passions. Faire grand cas d'une chose. Je vous en ai de grandes obligations. Être en grande vénération. Avoir une grande puissance, un grand crédit, une grande réputation. Occuper de grandes places. Avoir un grand nom. Être d'une grande naissance. Dans ce tableau, tout est d'un grand caractère. Ce peintre a une grande manière. C'est là de la grande éloquence.   Il signifie quelquefois, Qui est en grande quantité. Il n'a pas grand argent. Il n'y avait pas grand monde à ce spectacle. Le grand monde le fatigue, il préfère un petit cercle d'amis.   Grandes eaux, se dit en parlant De la crue extraordinaire des fleuves, des rivières. À l'époque des grandes eaux.

Fig. et fam., Nager en grande eau, Être dans l'abondance, jouir d'une grande fortune, se trouver dans de grandes occasions d'avancer ses affaires.

Prov., Petite pluie abat grand vent, Ordinairement, quand il vient à pleuvoir, le vent s'apaise ; et, figurément, Peu de chose suffit quelquefois pour calmer une grande querelle Grand jour, La lumière du jour, lorsque le soleil est tout à fait levé ; Le jour aux endroits où rien ne l'obscurcit, ne l'affaiblit. Attendons le grand jour. Il fait déjà grand jour. Examiner une étoffe au grand jour. On le dit, figurément, d'Une grande publicité. Mettre au grand jour les actions de quelqu'un. Il n'ose se produire, il craint le grand jour. On dit aussi, Le grand jour de la publicité, le grand jour de l'impression.   Dans l'ancienne organisation judiciaire, Grands jours, et Grand conseil. Voyez JOUR, CONSEIL.  Le grand air, L'atmosphère dans un lieu découvert, par opposition à L'air renfermé dans les habitations, qui ne peut circuler et se renouveler que lentement. Les médecins ont défendu à ce malade de s'exposer au grand air, d'aller au grand air. Je vais à la campagne respirer le grand air.   Un homme du grand air. Pour cette locution et celles qui lui sont analogues, voyez AIR.

Prov., Aux grands maux les grands remèdes. Cela se dit au propre et au figuré.  Le grand remède, les grands remèdes, Les préparations mercurielles qu'on emploie pour guérir les maladies vénériennes.

Fig. et fam., De grands mots, Des expressions exagérées, emphatiques. Tous ces grands mots ne sauraient m'imposer.   Faire une chose de grand coeur, La faire volontiers, avec empressement, avec plaisir.

Fam., Ils sont grands amis, Extrêmement amis.  Grand merci. Voyez MERCI.

GRAND, signifie aussi, Important, principal. Le jour d'une bataille est un grand jour pour le général. Un des grands principes de la philosophie. Une grande maxime de jurisprudence. C'est un grand point de savoir bien prendre son temps. Il m'a donné une grande leçon par son exemple.   En termes d'Alchimie, Le grand oeuvre, La pierre philosophale, la prétendue transmutation des métaux en or.

GRAND, se dit également Des personnes qui sont fort au-dessus des autres par leur naissance, leur pouvoir, leur dignité, leur richesse, leur génie, etc. Être grand en naissance, en mérite, en autorité. Les grands officiers de la couronne. Les grands dignitaires. Un grand personnage. Un grand seigneur. Les plus grands seigneurs la recherchaient. C'est une grande dame. C'est un grand roi, un grand prince. Cette grande reine, cette grande princesse n'était occupée que de soulager l'infortune. Un grand génie. Un grand esprit. Un grand homme. Être au rang des grands hommes. Un grand capitaine. Un grand politique. Un grand médecin. Un grand poëte. Un grand peintre. Un grand artiste. Le grand Corneille. Le grand Montesquieu. Étudier les ouvrages des grands maîtres. On l'emploie souvent en mauvaise part. Grand poltron. Grand lâche. Grand ignorant. Grand sot. Grand criminel. Grand menteur. Grand joueur. Grand buveur. Grande bavarde.   Il se dit quelquefois pour Courageux, magnanime, noble. Il fut grand dans l'adversité. Il voulut se montrer grand et généreux. Un grand coeur. Une grande âme. Déployer un grand caractère.

Fig. et fam., Promettre, jurer ses grands dieux, Promettre, jurer avec de grands serments.  Grand Dieu ! Exclamation d'étonnement, de crainte, etc. Les païens disaient de même, au pluriel, Grands dieux !

Fam., Les grands parents, Les plus considérables d'entre les proches parents. J'ai ouï dire à mes grands parents. On consulta les grands parents.   Le grand monde, La société distinguée par les richesses, par les dignités de ceux qui la composent. Voir le grand monde. Aller dans le grand monde.

Fam., Trancher du grand seigneur, Faire le grand seigneur. On dit ironiquement, dans le même sens : Il est devenu grand seigneur. C'est maintenant un grand seigneur. Etc.   Absol., Trancher du grand, Affecter la grandeur, la magnificence.

GRAND, est devenu Le surnom de quelques princes et de quelques personnages illustres, qui se sont élevés au-dessus des autres par leurs actions héroïques, par leur mérite extraordinaire. Dans ce sens, il est toujours précédé de l'article, et à la suite du substantif. Alexandre le Grand. Henri le Grand. Saint Grégoire le Grand. Albert le Grand.

GRAND, est aussi Le titre de certains dignitaires, de certains officiers qui en ont d'autres sous eux. Grand maître de l'université. Grand chancelier de la Légion d'honneur. Grand référendaire. Il y avait autrefois, en France, un grand maître de la maison du roi, un grand maître de l'artillerie, un grand maître des eaux et forêts, un grand prévôt, etc. Grand maître des cérémonies. Grand chambellan. Grand aumônier. Grand écuyer. Grand veneur. Etc. On dit dans un sens analogue : Grand prêtre. Grand pontife. Grande prêtresse. Etc.   Absol., Monsieur le Grand, désignait autrefois Le grand écuyer du roi.

GRAND, est également Le titre de divers princes souverains. Le Grand Seigneur. Le Grand Turc. Le Grand Kan. Le Grand Mogol. Le grand-duc de Toscane. On dit dans un sens analogue, Le grand-duché de Toscane.   On donne ce même titre Aux chefs de certains ordres. Grand maître de Malte. Grand maître de l'ordre Teutonique. Grand maître de Saint-Lazare. Le roi est le chef souverain et le grand maître de la Légion d'honneur. On dit dans un sens analogue, Grande maîtrise.   Il se donne pareillement à Certains officiers principaux des mêmes ordres. Grand prieur de France. Grand officier de la Légion d'honneur. Grand-croix. Grand cordon.   Il se dit aussi en parlant De certaines charges de divers monastères d'hommes ou de femmes. Grand prieur de Cluny. La grande prieure de telle abbaye.

GRANDE, placé devant un substantif féminin qui commence par une consonne, perd quelquefois l' e dans la prononciation, et même dans l'écriture, et l'on marque ce retranchement par une apostrophe, comme dans ces phrases : À grand'peine. Faire grand'chère. C'est grand'pitié. Ce n'est pas grand'chose. La grand'chambre. La grand'messe ; etc. Il hérite de sa grand'mère, de sa grand'tante.

GRAND, s'emploie aussi comme substantif, et se dit Des principaux d'un État, des grands seigneurs d'un royaume. À Rome, les grands eurent souvent à lutter contre la multitude. Tous les grands du royaume. Le service des grands. S'attacher à un grand.   Il désigne particulièrement, en Espagne, Ceux d'entre les seigneurs titrés qui ont le privilége de se couvrir devant le roi. Un grand d'Espagne de la première classe. Le roi d'Espagne l'a fait grand.

Prov., Service de grands n'est pas héritage, On n'est pas toujours assuré de faire fortune auprès des grands. On dit aussi, dans un sens analogue, Promesse de grands n'est pas héritage.

GRAND, substantif, signifie absolument, Le sublime. Il y a du grand dans cette action. On le dit surtout en parlant Des pensées, du style. Il y a du grand dans cette pensée, dans ce projet. Ce n'est pas là du grand, c'est du gigantesque. Cet auteur, pour trop affecter le grand, tombe dans le galimatias. Les sources du grand.

Prov., Du petit au grand, Par comparaison des petites choses aux grandes.

EN GRAND. loc. adv.De grandeur naturelle. Il s'est fait peindre en grand.   Faire une chose en grand, l'exécuter en grand, La faire d'une grandeur convenable sur un modèle en petit. Les petites machines ne réussissent pas toujours en grand.   Travailler en grand, Travailler sur un vaste plan, d'après une vue générale et complète. Cet homme ne sait pas travailler en grand, il ne s'entend qu'aux détails.

Fig., Penser, agir en grand, D'une manière grande, noble, élevée. À LA GRANDE. loc. adv.À la manière des grands seigneurs. Vivre à la grande. Cette locution vieillit.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • grand — grand, grande [ grɑ̃, grɑ̃d ] ou en liaison [ grɑ̃t ] adj. • grant Xe; lat. grandis, qui a éliminé magnus I ♦ Dans l ordre physique (avec possibilité de mesure) 1 ♦ Dont la hauteur, la taille dépasse la moyenne. Grand et mince. ⇒ élancé. Grand et …   Encyclopédie Universelle

  • grand — grand, ande (gran, gran d ; le d se lie : un gran t homme ; au pluriel, l s se lie : de gran z hommes) adj. 1°   Qui a des dimensions plus qu ordinaires. 2°   Il se dit pour marquer simplement différence ou égalité entre des objets que l on… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • grand — GRAND, [gr]ande. adj. Qui est fort estendu en longueur, en largeur, ou en profondeur. Grand homme. grand arbre. grand fleuve. grand espace de terre. grand enclos. grande ouverture. On dit, que Des enfans sont desja grands, pour dire, qu Ils sont… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • GRAND — GRAND, GRANDEUR. De ce qu on entend par ces mots.     Grand est un des mots le plus fréquemment employés dans le sens moral, et avec le moins de circonspection. Grand homme, grand génie, grand esprit, grand capitaine, grand philosophe, grand… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • Grand — may refer to:Places and buildings*Grand, Vosges, village and commune in France with Gallo Roman amphitheatre *Grande, town in Germany *Le Grand, California, census designated place *Grand Olympic Auditorium, hall in Los Angeles *Grand (LACMTA… …   Wikipedia

  • Grand — (gr[a^]nd), a. [Compar. {Grander} (gr[a^]nd [ e]r); superl. {Grandest}.] [OE. grant, grount, OF. grant, F. grand, fr. L. grandis; perh. akin to gravis heavy, E. grave, a. Cf. {Grandee}.] 1. Of large size or extent; great; extensive; hence,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • grand — grand; grand·baby; grand·child; grand·dad; grand·dad·dy; grand·daugh·ter; grand·fa·ther·ly; grand·fer; grand·folks; grand·ly; grand·ma; grand·mam·my; grand·moth·er; grand·moth·er·ly; grand·neph·ew; grand·ness; grand·niece; grand·pa; grand·pap·py; …   English syllables

  • grand — Grand, Magnus, Grandis. Fort grand, Immensus, Ingens, Pergrandis, Praegrandis, Permagnus. Qu elles sont devenues grandes de si petites qu elles estoyent? Quantae e quantulis iam sunt factae? Il emmena un fort grand nombre de captifs devant son… …   Thresor de la langue françoyse

  • Grand — bezeichnet: gröberen Sand, siehe Sand#Grand, ein Solospiel beim Skat, siehe Grand (Skat) ein Kino in Stockholm, siehe Grand (Kino) Grand ist der Name folgender Orte und geographischer Objekte: Grand (Vosges), eine Gemeinde im Département Vosges,… …   Deutsch Wikipedia

  • Grand — (ant.) adj. Grande. * * * grand. adj. desus. grande. * * * (as used in expressions) Grand Falls Grand Central Station grand jury Grand National G …   Enciclopedia Universal

  • grand — [grand] adj. [ME graunt < OFr grand, grant < L grandis, full grown, great (replacing magnus in LL & Romance languages), prob. < IE base * gwrendh , to swell up > Gr brenthos, pride] 1. higher in rank, status, or dignity than others… …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”