GRÂCE
s. f.
Faveur qu'on fait à quelqu'un sans y être obligé. S'il vous accorde telle chose, ce sera une pure grâce. Je vous demande cette grâce. Accordez-moi cette grâce. C'est la seule grâce que je vous demande. Je vous demande cela en grâce. Faire une chose par grâce. Faites-moi la grâce de... Il tient cela de votre grâce, de votre pure grâce. J'ai reçu plusieurs grâces de ce prince. Il m'a comblé de grâces. Solliciter, obtenir des grâces. Répandre, distribuer des grâces.

Prov. et fig., Cela lui vient de la grâce de Dieu, lui vient de Dieu grâce, se dit De tout ce qui arrive d'avantageux à quelqu'un sans qu'il y ait contribué par ses soins ou par son travail. Cela m'est venu de Dieu grâce.   Par la grâce de Dieu. Formule que des princes souverains ont coutume de mettre dans leurs titres.  Grâce expectative, se dit Des provisions que la cour de Rome donne par avance du bénéfice d'un homme vivant.  Chevaliers de grâce, se dit, dans les Ordres de chevalerie où il faut faire preuve de noblesse, Des chevaliers qui, ne pouvant faire cette preuve, sont reçus par grâce dans l'ordre.  Commanderies de grâce, Celles dont le grand maître d'un ordre a la libre disposition ; par opposition à Commanderies de rigueur, Celles que les chevaliers obtiennent à leur rang.  Coup de grâce, Le dernier coup que l'exécuteur donnait sur l'estomac à un homme roué vif, afin de terminer ses souffrances. On le dit figurément de Ce qui achève de perdre, de ruiner quelqu'un. Cet événement fut son coup de grâce. Vous lui avez porté le coup de grâce, il ne s'en relèvera jamais.   En termes de Commerce, Jours de grâce, Dix jours de délai qu'on accordait autrefois à celui sur lequel une lettre de change était tirée. On disait dans le même sens, Délai de grâce.   Trouver grâce aux yeux de quelqu'un, devant les yeux de quelqu'un, devant quelqu'un, Lui plaire, gagner sa bienveillance. Cela ne se dit que D'une personne extrêmement inférieure à l'égard d'une autre.  Être en grâce auprès du prince ou de quelque personne puissante, Y être en considération, en faveur. On dit dans le même sens, Rentrer en grâce, être remis en grâce.   Bonnes grâces, au pluriel, se dit pareillement de La faveur ou de la bienveillance, de l'amitié qu'une personne accorde à une autre. Il est dans les bonnes grâces du roi. Il a perdu les bonnes grâces du prince. Rechercher, gagner, obtenir, posséder les bonnes grâces de quelqu'un. Comment est-il dans vos bonnes grâces ? Conservez-moi vos bonnes grâces, l'honneur de vos bonnes grâces.   Être dans les bonnes grâces d'une femme, avoir ses bonnes grâces, En être aimé.

GRÂCE, signifie aussi, Pardon, indulgence. Cette action ne mérite aucune grâce. Son extrême jeunesse doit lui faire trouver grâce auprès de vous. Point de grâce au menteur. On fait peu de grâce aux écrivains ennuyeux. Demander grâce au lecteur pour les hardiesses que l'on s est permises. Elliptiquement, Grâce, grâce !   Il se dit, particulièrement, Du pardon que le prince accorde de son autorité souveraine à un criminel, en lui remettant la peine que méritait son crime. Il a obtenu sa grâce. Il n'appartient qu'au prince de faire grâce. Crier grâce. Se pourvoir en grâce auprès du roi. Demande en grâce.   Lettres de grâce, ou simplement, Grâce, Lettres par lesquelles le souverain accorde la grâce d'un criminel. Entériner des lettres de grâce. Signer une grâce. Un exprès fut chargé de lui porter sa grâce. Leur grâce arriva trop tard.   Faire grâce à quelqu'un, Lui accorder, lui remettre ce qu'il ne pouvait pas demander avec justice. Quand on vous a accordé cela, on vous a fait grâce. On dit, ironiquement et familièrement : Vous me faites là une belle grâce. Voilà une belle grâce. Etc.   Faire grâce à quelqu'un d'une chose, Ne pas l'exiger de lui, ou La lui épargner. Il me devait mille écus, mais je lui ai fait grâce de la moitié. Ils enlevèrent tout ce qu'il possédait, ne lui faisant grâce que de la vie. Il me récita tout son poëme, sans me faire grâce d'un hémistiche. Faites-moi grâce de vos observations.

GRÂCE, en termes de Théologie et de Dévotion, signifie, L'aide et le secours que Dieu donne aux hommes pour faire leur salut. On ne peut se sauver sans la grâce. Grâce prévenante. Grâce suffisante. Grâce efficace. Grâce actuelle. Grâce habituelle. Coopérer à la grâce. Manquer à la grâce. Grâce sanctifiante. Les sacrements confèrent la grâce. La grâce du baptême. Être en grâce, en état de grâce. Perdre la grâce. Conserver la grâce. Persévérer dans la grâce. Mourir dans la grâce de Dieu. Demander la grâce de Dieu, sa sainte grâce. Dieu m'a retiré ses grâces.   An de grâce, se dit de Chacune des années de l'ère chrétienne. Calendrier pour l'an de grâce 1836. Hors de cette phrase, il ne se dit guère qu'en plaisantant.

GRÂCE, signifie aussi, Remercîment, témoignage de reconnaissance. Il s'emploie ordinairement, dans ce sens, avec le verbe Rendre. Je vous rends grâce, je vous rends mille grâces. Je vous rends grâces de ce que vous avez fait pour moi. Il est sauvé : rendons-en grâce au ciel, à Dieu. Rendre des actions de grâces, mille actions de grâces. Chanter un Te Deum en action de grâces.   Elliptiq., Grâce à Dieu, grâce au ciel, etc., se dit Pour marquer que c'est de la bonté de Dieu qu'on tient la chose dont il s'agit. Il se porte mieux, grâce à Dieu. On dit en des sens analogues : Grâce à vous. Grâce à votre bonté. Grâce à vos soins. Grâce à ce prince. Grâce à son courage, à sa prudence. Etc. Ironiquement : Grâce à votre étourderie. Grâce à leur négligence. Etc.

GRÂCES, au pluriel, se dit particulièrement, d'Une prière que l'on fait à Dieu après le repas, pour le remercier de ses biens. Dire grâces. Dites vos grâces.

GRÂCE, se dit encore d'Un certain agrément dans les personnes et dans les choses. Cette femme est belle, mais elle n'a aucune grâce. Elle a mauvaise grâce. Elle n'a pas de grâce. Elle est sans grâce. Cette femme a des grâces. Le temps l'a dépouillée de ses grâces. Être parée de mille grâces. Des grâces touchantes. Des grâces piquantes. La grâce touche plus que la beauté. Danser, marcher, se présenter de bonne grâce, de mauvaise grâce. Il a bonne grâce, mauvaise grâce à faire telle chose. Il a, il met de la grâce à tout ce qu'il fait. Il fait tout avec grâce. Il n'a grâce à rien. Un geste, un sourire plein de grâce. Être habille de bonne grâce. Des figures drapées avec grâce. Cette statue manque de grâce. Cet habit n'a point de grâce. Ce cheval a de la grâce dans les mouvements. La grâce et la légèreté du cerf. Cela est dit avec grâce et délicatesse. Une grâce naturelle accompagne ses moindres discours. Les grâces du style, de la diction. Parler, s'exprimer avec grâce. Les grâces d'un esprit cultivé.   Cette expression a de la grâce, Elle donne de l'agrément, du charme à la phrase où elle est placée.   N'avoir pas bonne grâce, avoir mauvaise grâce de faire telle ou telle chose, se dit en parlant De ce qu'une personne fait contre la raison ou contre la bienséance. Il aurait mauvaise grâce de se plaindre d'une chose qu'il a lui-même désirée. Un fils n'a pas bonne grâce de plaider contre son père. Ironiquement, Vraiment, il a, vous avez bonne grâce de prétendre que ...  De bonne grâce, de mauvaise grâce, signifient aussi, De bonne volonté, sans répugnance ; de mauvaise volonté, avec répugnance. Puisque vous ne pouvez vous dispenser de cela, je vous engage à le faire de bonne grâce. Il s'y est prêté de fort bonne grâce, de la meilleure grâce du monde. Il a fait la chose d'assez mauvaise grâce.   En termes de Tapissier, Les bonnes grâces d'un lit, Lés d'étoffe qu'on attache vers le chevet et vers les pieds d'un lit, pour accompagner les grands rideaux. Cela ne se dit qu'en parlant Des lits à l'ancienne mode.

GRÂCES, au pluriel, se dit, en Mythologie, de Trois déesses qui étaient les compagnes de Vénus, et dont le pouvoir s'étendait à tout ce qui fait l'agrément, le charme de la vie. Les trois Grâces sont Aglaé, Euphrosine et Thalie. Ce groupe représente les Grâces, les trois Grâces.

Fig., Sacrifier aux Grâces, Acquérir ou mettre de la grâce dans ses manières, dans ses discours, dans son style. Il n'a pas sacrifié aux Grâces. Il sera d'un mérite accompli, quand il aura sacrifié aux Grâces.

Fig. et poétiq., Les Grâces présidèrent à sa naissance, les Grâces ont pris soin de la former, etc., se dit D'une femme qui a beaucoup de grâces naturelles. On dit, en des sens analogues : Les Grâces accompagnent ses pas. Les écrits de cet auteur semblent dictés par les Grâces. Les Grâces l'ont inspiré. Etc.

GRÂCE, est aussi Un titre d'honneur que l'on donne aux ducs, en Angleterre. Sa Grâce le duc de ...

DE GRÂCE. loc. adv.Par grâce, par pure bonté. De grâce, secourez-moi. De grâce, faites-moi ce plaisir-là. Modérez-vous, de grâce.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • GRÂCE — Le mot «grâce» et la réalité qu’il désigne ont une importance centrale dans la vie de l’humanité, et particulièrement dans l’histoire et la théologie chrétiennes. S’il est vrai que tout homme souffre d’un sentiment diffus et non expliqué de… …   Encyclopédie Universelle

  • grace — GRACE. s. f. Faveur, bon office qu on fait à quelqu un sans y estre obligé. S il vous accorde telle chose, ce sera une pure grace. je vous demande cette grace. je vous demande cela en grace. faites moy la grace de .... je tiens cela de vostre… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • grace — Grace, bien et plaisir qu on fait à celuy qui ne l a deservi, Gratia. Bonnegrace, Elegantia. Bonnegrace et contenance, Palaestra, B. ex Cic. Cela n a point de grace, Non habet genium, Bud. ex Martiale. Qui a mauvaise grace, Inconcinnus homo,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Grace — (gr[=a]s), n. [F. gr[^a]ce, L. gratia, from gratus beloved, dear, agreeable; perh. akin to Gr. ? to rejoice, cha ris favor, grace, Skr. hary to desire, and E. yearn. Cf. {Grateful}, {Gratis}.] 1. The exercise of love, kindness, mercy, favor;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Grace — may refer to:Religion* Grace (prayer), said before or after a meal * Divine grace, unearned favors received from God. * Prevenient grace, an Augustine Christian theological concept * Irresistible grace, a Calvinistic Christian theological concept …   Wikipedia

  • Grace — bezeichnet: Grace (Vorname), ein weiblicher Vorname Grace (Fernsehserie), eine US amerikanische Fernsehserie Grace (Band), ein Dancemusic Projekt von Paul Oakenfold und Steve Osborne (1994–1997) Grace (Album), ein Album von Jeff Buckley, das… …   Deutsch Wikipedia

  • Grace — (en español: Gracia) puede referirse a: Contenido 1 Personajes 2 Música 3 Miscelánea 4 Véase también …   Wikipedia Español

  • GRACE — Typ: Forschungssatellit Land (Organisation): USA/Deutschland (NASA/DLR) NSSDC ID: 2002 012A/B Missionsdaten Trägerrakete …   Deutsch Wikipedia

  • grace — [greɪs] noun [uncountable] 1. additional time that is allowed before a payment must be made: • Paraguay was granted a new period of 20 years, with eight years grace, for the payment of its $436 million debt to Brazil. • They have a grace period… …   Financial and business terms

  • Grace — • Leads to four articles on the subject Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Grace     Grace     † …   Catholic encyclopedia

  • grace — [grās] n. [ME < OFr < L gratia, pleasing quality, favor, thanks < gratus, pleasing < IE base * gwer , to lift up the voice, praise > Sans gṙṅāti, (he) sings, praises & OIr bard, bard] 1. beauty or charm of form, composition,… …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”