GOULÉE
s. f.
Grosse bouchée. Il est bas, et ne se dit guère qu'en parlant D'un homme qui mange avidement de gros morceaux. Il n'en a fait qu'une goulée.

Prov. et fig., Brebis qui bêle perd sa goulée, Quand on parle beaucoup à table, on perd le temps de manger ; et, plus figurément, En parlant beaucoup, on perd le temps d'agir.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • goulée — [ gule ] n. f. • XIIe; de l a. fr. goule → gueule ♦ Fam. Grosse bouchée ou gorgée. Par ext. Une goulée d air. « Elle respirait à toutes petites goulées » (Le Clézio). ● goulée nom féminin (ancien français goule, gueule) …   Encyclopédie Universelle

  • goulée — (gou lée) s. f. 1°   Terme populaire. Grosse bouchée. •   Ce maudit animal vient prendre sa goulée, Matin et soir, dit il, et des piéges se rit, LA FONT. Fabl. IV, 4.    N en faire qu une goulée, manger très avidement quelque chose. 2°   Quartier …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GOULÉE — n. f. Gros morceau qu’on avale avidement. Prov. et fig., Brebis qui bêle perd sa goulée. Voyez BÊLER …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • goulée — nf., gorgée, petite quantité de liquide, lichette : GOLÂ (Albanais.001, Albertville.021, Annecy.003, Billième, Genève, Habère Poche, Morzine, Saxel.002, Thônes.004, Tignes, Villards Thônes.028), R.2a Gueule ; gorjà (003,028), R.2b. E. : Bouffée.… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • goulée — n.f. Gorgée …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Domaine de la Goulée — (Villers en Arthies,Франция) Категория отеля: Адрес: 17, Route de la Goulée, 9 …   Каталог отелей

  • gueulée — ⇒GUEULÉE, subst. fém. A. Cri, clameur, paroles proférées avec violence. Si tous les clochards de l endroit se plaignaient de leur fatigue ou de leur estomac, ça ferait une belle gueulée. On ne s entendrait plus (AYMÉ, Puits, 1932, p. 167). P.… …   Encyclopédie Universelle

  • gueulée — Gueulée. s. f. v. Quelques uns disent, Goulée. Paroles vilaines & effrontées. Il dit des gueulées, de vilaines gueulées. Goulée, signifie aussi, Une grosse bouchée. Il n en a fait qu une goulée …   Dictionnaire de l'Académie française

  • bêler — [ bele ] v. intr. <conjug. : 1> • fin XIIe; lat. balare, belare, onomat. 1 ♦ Pousser un bêlement. « L oiseau chante, l agneau bêle » (Lamartine). La chèvre « se mit à bêler » (Hugo) . ⇒ bégueter, chevroter. 2 ♦ Fig. et fam. Se plaindre sur… …   Encyclopédie Universelle

  • benace — ⇒BENACE, subst. fém. AGRIC., région. Charrue de forme particulière, utilisée spécialement en Touraine. Rem. Sens attesté dans Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., GUÉRIN 1892. P. ext. Benace ou « goulée de benace ». Surface de terrain que l on peut… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”