GOUFFRE
s. m.
Abîme, trou large et profond. Gouffre profond, épouvantable. Dans les endroits de la rivière où l'eau tournoie, il y a d'ordinaire un gouffre. Tomber dans un gouffre. Les volcans sont des gouffres de feu.   Il se dit quelquefois figurément, dans le style soutenu. Le gouffre de l'oubli. Le gouffre du passé. Le gouffre de l'éternité.   Il se dit encore, au figuré, de Toutes les choses où l'on fait des frais, des sacrifices, des pertes immenses. Ce procès est un gouffre. Paris est un gouffre. Les maisons de jeu sont des gouffres pour les jeunes gens. Ce pays devint un gouffre où s'engloutissaient nos armées et nos trésors. On dit dans ce sens, C'est un gouffre que cet homme-là, en parlant D'un grand dissipateur.  Il se dit aussi d'Un grand nombre de malheurs, de misères, de chagrins, qui accablent à la fois une personne, une famille, etc. Dans quel gouffre d'horreurs cet événement nous a plongés ! Tomber dans un gouffre de malheurs, dans un gouffre de misères.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gouffre — [ gufr ] n. m. • XIIe; bas lat. colpus, gr. kolpos → golfe 1 ♦ Trou vertical, effrayant par sa profondeur et sa largeur. ⇒ abîme. Les bords, les parois, le fond d un gouffre. Gouffre béant. Spéléologue qui explore un gouffre. Gouffre d un terrain …   Encyclopédie Universelle

  • gouffre — GOUFFRE. sub. m. Abysme, trou fort creux où l on ne trouve point de fond. Gouffre profond, espouventable. dans les endroits de la riviere où vous voyez l eau qui tournoye, il y a d ordinaire un gouffre. tomber dans un gouffre. On dit fig. Tomber… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Gouffre — Gouffre, Nebenfluß des St. Lorenzstromes in Untercanada (Britisch Nordamerika) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • gouffre — Gouffre, Barathrum, Gurges, Vorago. Plein de gouffres, Voraginosus …   Thresor de la langue françoyse

  • gouffre — (gou fr ) s. m. 1°   Cavité profonde, vide ou remplie d eau, de feu, de flammes, etc. •   Dans un gouffre allumé, Suzon, oui, je m y jetterais plutôt que de lui nuire, BEAUMARCH. Mar. de Fig. II, 14. •   Tu péris, et si jeune ! ah ! nos sables… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Gouffre — Le gouffre Haviareň, Carpates Un gouffre désigne généralement, au sens propre, une cavité souvent d origine karstique dont l entrée s ouvre dans le sol (par opposition à une caverne ou une grotte, dont l entrée s ouvre dans une paroi). Il existe… …   Wikipédia en Français

  • GOUFFRE — n. m. Cavité large et profonde, vide ou remplie d’eau. Il se dit quelquefois, figurément, dans le style soutenu. Le gouffre de l’oubli. Le gouffre du passé. Le gouffre de l’éternité. Il se dit encore, au figuré, de Toutes les choses qui causent… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Gouffre — nm creux où l eau se perd fr. Syn. dialectaux: barranc Pyrénées; bouffador, embut, endouzoir, foïbe, garragaïs, inglutidor …   Glossaire des noms topographiques en France

  • gouffre — nm. => Grotte …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • gouffre — …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”