GOGUENARDERIE
s. f.
Mauvaise plaisanterie. Il ne répond que par des goguenarderies. Il est familier.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • goguenarderie — [gɔgnaʀdəʀi] n. f. ÉTYM. 1651, in D. D. L.; var. goguenardie, au XVIe; de goguenard. ❖ ♦ Vx. ⇒ Goguenardise (→ Goguenard, cit. 2). 0 Le …   Encyclopédie Universelle

  • goguenarderie — (go ghe nar de rie) s. f. Plaisanterie de goguenard. •   Oui, mais je l enverrais promener avec ses goguenarderies, MOL. Méd. m. lui, II, 3. •   Le roi était fort accoutumé à lui [Rose] et à ses goguenarderies, SAINT SIMON 85, 109. ÉTYMOLOGIE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • goguenardise — [ gɔg(ə)nardiz ] n. f. • 1853; de goguenard ♦ Vieilli Plaisanterie, raillerie. ⇒ gouaille. Un ton de goguenardise. ● goguenardise nom féminin Littéraire. Caractère de ce qui est goguenard. ⇒GOGUENARDISE, subst. fém. A. Au sing. Attitude,… …   Encyclopédie Universelle

  • goguenard — goguenard, arde [ gɔg(ə)nar, ard ] adj. • 1607; de l a. fr. gogue « réjouissance » ♦ Qui plaisante en se moquant; qui a l air de se moquer d autrui. ⇒ gouailleur, moqueur, narquois, railleur. Ton, sourire, œil goguenard. Regarder qqn d un air… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”