GLISSER
. v. n.
Il se dit Des choses qui coulent, que l'on fait couler sur une autre, ou le long d'une autre. Tenez le pied de l'échelle, de crainte qu'elle ne glisse. Ce châssis ne glisse pas bien dans sa coulisse. Il saisit la corde et se laissa glisser jusqu'à terre. Il y a des pas de danse qui s'exécutent en glissant, en faisant glisser le pied. Glisser sur la glace par amusement. Se donner un élan pour glisser. Glisser avec des patins. Les enfants se plaisent à glisser.

Prov. et fig., C'est à vous à glisser, c'est votre tour à glisser, C'est votre tour à faire telle ou telle chose. Cela se dit ordinairement quand il s'agit de quelque chose où il y a de la peine, du péril, de la dépense, etc.  Glisser des mains, se dit D'une chose qui échappe des mains en glissant. Cela m'a glissé des mains.

Fig. et fam., Glisser des mains à quelqu'un, se dit D'une personne qui trahit sa parole, qui change subitement de résolution, de sentiments, d'opinions. C'est un homme qui vous glissera des mains au moment que vous y songerez le moins.

GLISSER, se dit particulièrement Lorsque le pied vient tout d'un coup à couler sur quelque chose de gras ou d'uni. Glisser sur le pavé. La terre est grasse, on ne saurait s'empêcher de glisser. Quand il fait du verglas, on glisse. Le pied lui glissa, et il tomba.

Prov. et fig., Le pied lui a glissé, se dit Lorsqu'il est arrivé un accident fâcheux à quelqu'un, ou par son imprudence, ou par malheur. On dit de même, Prenez garde que le pied ne vous glisse.

GLISSER, signifie, figurément, Passer légèrement sur quelque matière. C'est une matière délicate qu'il ne faut pas trop approfondir, il faut glisser légèrement dessus. L'orateur a glissé sur ce fait.   Il se dit également, au sens moral, Des choses qui ne font qu'une impression légère, ou qui n'en font aucune. Mes remontrances n'ont fait que glisser sur lui.

GLISSER, est aussi verbe actif et signifie, Mettre, couler adroitement quelque chose en quelque endroit. Glisser sa main dans la poche de quelqu'un. Il lui glissa une pièce de cinq francs dans la main. Glisser un papier dans un dossier.   Il se dit quelquefois figurément, en ce sens. Glisser une clause dans un contrat. Glisser un mot dans un discours.   Glisser quelque chose à l'oreille de quelqu'un, Le lui dire tout bas et furtivement. Je lui en ai glissé deux mots à l'oreille.

GLISSER, signifie encore figurément, Insinuer dans les esprits. C'est lui qui a glissé cette erreur parmi le peuple.

GLISSER, avec le pronom personnel, signifie, Se couler doucement et presque sans être aperçu. Les troupes se glissèrent le long de la contrescarpe. Il se glissa doucement dans le cabinet.   Il se dit aussi figurément, tant au sens physique qu'au sens moral. Il s'est glissé beaucoup de fautes dans cet ouvrage. Une infinité d'abus s'étaient glissés dans l'administration. La mésintelligence ne tarda pas à se glisser entre eux. Cette opinion s'est glissée insensiblement dans les esprits. Les erreurs se glissent facilement.

GLISSÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • glisser — [ glise ] v. <conjug. : 1> • glicier 1190; altér. a. fr. gliier, du frq. °glidan, par infl. de glacier, a. forme de glacer I ♦ V. intr. 1 ♦ Se déplacer d un mouvement continu, volontaire ou non, sur une surface lisse ou le long d un autre… …   Encyclopédie Universelle

  • glisser — GLISSER. v. n. Il se dit lors que le pied vient tout d un coup à couler sur quelque chose de gras ou d uni. Glisser sur le pavé. la terre est grasse, on ne sçauroit s empescher de glisser. quand il fait verglas on glisse. le pied luy glissa & il… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • glisser — Glisser. Forte a Graeca dictione {{t=g}}gliskhros.{{/t}} i. lubricus. Labi, Prolabi, Praelabi, Picard Glischer. Se glisser, Proserpere. La couleuvre glisse ou eschappe en glissant, Anguis labitur. Lieu glissant ou grillant tellement qu on ne s y… …   Thresor de la langue françoyse

  • glisser — (gli sé) v. n. 1°   Couler sur un corps gras, ou lisse, ou poli. Il saisit la corde et se laissa glisser jusqu à terre. •   Mercredi 27 décembre 1684 : Le roi ne sortit point ; Monseigneur alla glisser sur la glace, DANGEAU I, 84. •   Il n est… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • glisser — vi. , glisser involontairement, riper, déraper, glisser et perdre l équilibre, (ep. d une personne) ; glisser (ep. d un objet), aller à la dérive : keûlâ (Cordon.083b), kolâ (083a, Albanais.001, Annecy.003, Doucy Bauges.114, Sallanches,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • GLISSER — v. intr. Il se dit d’une Personne ou d’une chose qui se met ou est mise en mouvement, comme si elle coulait sur une surface lisse ou le long d’un autre corps. Les enfants s’amusent à glisser sur la mare qui est gelée. Prenez garde de glisser sur… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • glisser — v.t. Glisser un fil, uriner (homme). □ v.i. Se laissser glisser, mourir …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • glisser — ● vt. ►INTGRAF Déplacer un objet en cliquant dessus avec la souris et en déplaçant celle ci, en ne lâchant le bouton que lorsque le curseur (accompagné de l objet ou de son fantôme) est parvenu à la destination de l objet …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Glisser-Déposer — Le glisser déposer (de l anglais drag and drop, aussi appelé cliquer glisser) est dans un environnement graphique une méthode consistant à utiliser un dispositif de pointage (généralement une souris) pour déplacer d un endroit à un autre un… …   Wikipédia en Français

  • Glisser-deposer — Glisser déposer Le glisser déposer (de l anglais drag and drop, aussi appelé cliquer glisser) est dans un environnement graphique une méthode consistant à utiliser un dispositif de pointage (généralement une souris) pour déplacer d un endroit à… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”