GLAIVE
s. m.
Coutelas, épée tranchante. Il n'est guère usité qu'en poésie et dans le style soutenu. Il lui plongea son glaive dans le sein. Tout périt alors sous le tranchant du glaive. Mille glaives furent aussitôt levés sur lui.   Il se dit dans certaines phrases figurées, en parlant De la guerre, des combats. Le glaive peut seul décider entre nous. C'est vous qui, les premiers, avez tiré le glaive. Remettre le glaive dans le fourreau.   Il se dit de même en parlant Du droit de vie et de mort. Le souverain a la puissance du glaive. Dieu lui a mis le glaive entre les mains. Le glaive des lois, de la justice. Le glaive vengeur.   Dans l'Écriture, Celui qui frappera du glaive, périra par le glaive.

Fig., Le glaive spirituel, La juridiction de l'Église, le pouvoir que l'Église a d'excommunier.

Fig., Le glaive de la parole, Le pouvoir de l'éloquence.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • glaive — [ glɛv ] n. m. • 1160; gladie Xe; lat. gladius 1 ♦ Anciennt Épée de combat à deux tranchants, pour frapper d estoc et de taille. Gladiateur combattant avec le glaive. 2 ♦ Vx ou littér. Cette épée, symbole de la guerre, de la justice divine, du… …   Encyclopédie Universelle

  • Glaive — (reproduction moderne) Glaive a deux sens : L’épée courte des Romains ; Une arme d hast du Moyen Âge Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • glaive — GLAIVE. s. m. Coutelas, espée trenchante. Il est vieux, & on ne s en sert guere qu en ces phrases. Qui frappe de glaive, de glaive mourra. On dit, Le Souverain a la puissance du glaive, pour dire, qu Il a le pouvoir de vie & de mort. Dieu luy a… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Glaive — Glaive, n. [F. glaive, L. gladius; prob. akin to E. claymore. Cf. {Gladiator}.] 1. A weapon formerly used, consisting of a large blade fixed on the end of a pole, whose edge was on the outside curve; also, a light lance with a long sharp pointed… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • glaive — late 13c., used in Middle English of various weapons, from O.Fr. glaive lance, spear, sword, also figuratively used for violent death (12c.), from L. gladius sword (see GLADIATOR (Cf. gladiator)); influenced by clava knotty branch, cudgel, club,… …   Etymology dictionary

  • glaive — Glaive, m. C est cousteau, espée, Il vient de Gladius Latin, mais il se prend aussi pour une lance d homme d armes. Au 3. livre d Amadis, et rompismes nos glaives l un sur l autre, si rudement que tous deux fusmes renversez en terre, et nos… …   Thresor de la langue françoyse

  • glaive — [glāv] n. [ME < OFr, a lance < L gladius, sword: see GLADIATOR] Obs. a sword; esp., a broadsword …   English World dictionary

  • glaive — (glê v ) s. m. 1°   Épée tranchante (usité surtout en poésie et dans le style soutenu). •   J ignore si de Dieu l ange se dévoilant Est venu lui montrer un glaive étincelant, RAC. Athal. II, 2. •   Quand l arrêt du destin eut, durant quelques… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Glaive — A glaive is a polearm consisting of a single edged blade on the end of a pole. It is similar to the Japanese naginata and the Chinese Guan Dao. However, instead of having a tang like a sword or naginata, the blade is affixed in a socket shaft… …   Wikipedia

  • GLAIVE — n. m. épée tranchante. Il n’est guère usité qu’en poésie et dans le style soutenu. Il lui plongea son glaive dans le sein. Tirer le glaive. Remettre le glaive dans le fourreau. Fig., Le glaive de la justice. En termes d’écriture, Celui qui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”