GENTILLESSE
s. f.
Grâce, agrément. La gentillesse d'un enfant. Il a de la gentillesse dans l'esprit, dans les manières.   Il se dit aussi de Certains tours de souplesse agréables. Il a fait mille gentillesses devant nous. Il a dressé son chien à mille gentillesses.   Il se dit également de Certaines saillies agréables, spirituelles. Dire des gentillesses.   Il signifie, par ironie, Trait de mauvaise conduite, de malice, etc. Il a fait là une gentillesse dont il pourrait bien se repentir. Cette gentillesse est un peu forte. Voilà de vos gentillesses. Quand mettrez-vous fin à toutes ces gentillesses ?   Il se dit en outre de Certains petits ouvrages délicats, de certaines petites curiosités. Il a mille petites gentillesses dans son cabinet. Ce sens vieillit.  Ce mot est familier dans toutes ses acceptions.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gentillesse — [ ʒɑ̃tijɛs ] n. f. • XIIIe; gentillece v. 1265; jantillesce « noblesse » v. 1175; de 2. gentil 1 ♦ Rare Charme de ce qui est joli, gentil (2o). ⇒ grâce. 2 ♦ Vx Chose spirituelle. « Peste ! où prend mon esprit toutes ces gentillesses ? » (Molière) …   Encyclopédie Universelle

  • gentillesse — Gentillesse. s. f. Grace, agrément. Gentillesse de l esprit. j admire la gentillesse de cet enfant, sa gentillesse est grande. j admire la gentillesse de ses inventions. Il signifie aussi, Les tours de passe passe ou de souplesse que font les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • gentillesse — Gentillesse, Nobilitas. Extraict de gentillesse ou noblesse, Nobilis origine …   Thresor de la langue françoyse

  • Gentillesse — (franz., spr. schangtijäß ), Feinheit, Artigkeit; artige Kleinigkeit, witziger Einfall …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • gentillesse — (jan ti llè s , ll mouillées, et non jan ti yè s ) s. f. 1°   Caractère de ce qui est à la fois joli et gracieux. La gentillesse d un enfant. La gentillesse d une fable, d un conte. •   L amour est libéral, mais c est avec adresse ; Le prix de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GENTILLESSE — n. f. Agrément accompagné de délicatesse. La gentillesse d’un enfant. Il a de la gentillesse dans l’esprit, dans les manières. Il se dit aussi de Certains tours de souplesse agréables. Il a fait mille gentillesses devant nous. Il a dressé son… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Gentillesse — La gentillesse est l acte ou l état d être gentil, marquée par la bonté et le comportement de bienfaisance, caractère doux, tendre et soucieux des autres. Elle est connue comme une vertu, et reconnue comme une valeur dans de nombreuses cultures… …   Wikipédia en Français

  • Avoir la gentillesse de — ● Avoir la gentillesse de accepter de faire quelque chose, par complaisance, amabilité …   Encyclopédie Universelle

  • Faites-moi la gentillesse de — ● Faites moi la gentillesse de formule de politesse pour demander à quelqu un de bien vouloir accéder à une demande …   Encyclopédie Universelle

  • mignardise — [ miɲardiz ] n. f. • 1539; de mignard 1 ♦ Littér. Gentillesse mignonne, grâce délicate. ⇒ délicatesse, gentillesse. La mignardise de son visage. 2 ♦ Délicatesse, grâce affectée. ⇒ afféterie, préciosité. « ces menues pages [de Balzac] où le génie… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”