GÊNER
. v. a.
Incommoder, contraindre les mouvements du corps. Sa cuirasse le gêne beaucoup. Cette femme a un corset qui la gêne. Ce soulier me gêne. Nous étions bien gênés dans cette voiture. On l'emploie aussi avec le pronom personnel. En vous gênant un peu, vous pourrez tous vous asseoir sur cette banquette.   Il signifie, par extension, Embarrasser, empêcher le libre mouvement de quelque chose que ce soit. Cela gêne la circulation du sang. Il y a dans cette machine quelque chose qui en gêne les mouvements. Cet espace resserré gênait les mouvements de notre armée. Gêner la circulation des voitures. Gêner la navigation.   Il signifie également, Causer quelque embarras chez une personne. En restant quelques jours à sa campagne, je craindrais de le gêner.   Il signifie encore figurément, Tenir en contrainte, mettre quelqu'un dans un état pénible en l'obligeant de faire ce qu'il ne veut pas, ou en l'empêchant de faire ce qu'il veut. Gêner le commerce, l'industrie. Cet homme-là me gêne dans mes projets, me gêne ; je tâcherai de l'éloigner pour un temps. La présence de cet homme, de cette femme me gênait, m'embarrassait, et je perdais contenance. J'étais gêné par la crainte de lui déplaire. Si vous avez de la répugnance pour ce mariage, ne le faites pas, je ne veux point vous gêner. Je ne veux point gêner votre inclination, vos penchants. La rime gêne souvent les poëtes. Cet architecte, cet ingénieur est gêné par le terrain, par la situation de la place, il ne pourra pas exécuter tout ce qu'il voudrait. Cet orateur a été gêné par les circonstances dans lesquelles il parlait.   Il se dit, avec le pronom personnel, De quelqu'un qui ne prend pas ses aises, qui se contraint par discrétion ou par timidité. Pourquoi vous gêner ? faites ici comme si vous étiez chez vous. Je n'aime pas que l'on se gêne chez moi. On ne doit pas se gêner entre amis. C'est un homme qui aime la liberté, il ne se gêne pour personne. Ne vous gênez point pour cela. Elle ne s'est point gênée pour lui dire tout ce qu'elle en pensait.   Ironiq., Ne vous gênez pas, se dit À une personne qui prend des libertés inconvenantes, ou incommodes pour les autres.

GÊNER, signifie quelquefois, Réduire à une certaine pénurie d'argent. Cette dépense me gênera un peu. Je suis fort gêné dans ce moment-ci. Avec le pronom personnel : Elle s'est gênée pour vous obliger. Il est parvenu à payer ses dettes en se gênant beaucoup.

GÊNÉ, ÉE. participe, Air gêné. Taille gênée. Démarche gênée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gêner — [ ʒene ] v. tr. <conjug. : 1> • 1530; gesner du XVIe au XVIIIe; gehinner 1381; gehenner 1363; de gêne 1 ♦ Vx Torturer, supplicier. Par ext. Faire souffrir. ⇒ tourmenter. « Et le puis je, Madame ? Ah ! que vous me gênez ! » (Racine). 2 ♦ …   Encyclopédie Universelle

  • GENER — tanqum generis propagator Becmanno de Origin. L. 1. p. 500. cum Socero, moribus rom. nec lavare, nec praesente co sedere poterat. Capitolin. in Gord. Sen. Socero suo Annio Severo tantum detulit, ut in familiam eius quasi filium migrasse se… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Gener — Gener, Pompeu …   Enciclopedia Universal

  • gêner — (jê né) v. a. 1°   Faire souffrir la torture (sens qui a vieilli). •   Celle que dans les fers elle aimait à gêner, CORN. Rodog. I, 1. 2°   Fig. Faire souffrir, infliger une torture morale. •   Ah ! que vous me gênez Par cette retenue où vous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GÊNER — v. tr. Incommoder quelqu’un ou quelque chose dont on empêche le libre mouvement. Ce soulier me gêne. Nous étions bien gênés dans cette voiture. En vous gênant un peu vous pourrez tous tenir sur cette banquette. Cette boucle est trop serrée : elle …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • gêner — vt. , incommoder ; encombrer, embarrasser, entraver, mettre dans la gêne ; indisposer, provoquer une mauvaise digestion, fatiguer ; contrarier : dzinh nâr (Lanslevillard), JIN NÂ msf. (Albanais.001, Villards Thônes), jénâ (Chambéry.025, Saxel.002 …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • gener — ˈgeˌne(ə)r noun ( s) Etymology: Latin; akin to Greek gambros son in law, Sanskrit jāmātā, Lithuanian żéntas, & probably to Latin gignere to beget more at kin Roman & civil law : son in law * * * gener obs. Sc. form of gender v …   Useful english dictionary

  • gêner — (v. 1) Présent : gêne, gênes, gêne, gênons, gênez, gênent ; Futur : gênerai, gêneras, gênera, gênerons, gênerez, gêneront ; Passé : gênai, gênas, gêna, gênâmes, gênâtes, gênèrent ; Imparfait : gênais, gênais, gênait, gênions, gêniez, gênaient ;… …   French Morphology and Phonetics

  • gener — ge|ner Mot Agut Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • gener — (L). Beget; a race; produce …   Dictionary of word roots and combining forms

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”