ANOBLIR
. v. a.
Faire noble, donner à quelqu'un le titre et les droits de noblesse. Le roi l'avait anobli. Cette famille fut anoblie par Henri IV. Il y avait autrefois des charges qui anoblissaient.   En ce pays, le ventre anoblit, se dit D'un pays où la noblesse peut se transmettre par les femmes, et où l'on est réputé noble, pourvu qu'on soit né d'une mère noble.

ANOBLI, IE. participe, Il est aussi substantif ; et alors il signifie, Celui qui a été fait noble depuis peu de temps. Les anoblis, les nouveaux anoblis sont quelquefois plus fiers que les anciens nobles.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • anoblir — [ anɔblir ] v. tr. <conjug. : 2> • 1326; de 1. a et noble ♦ Conférer un titre de noblesse à. « Le roi Jean anoblit son chancelier » (Voltaire). Anoblir par adoubement. REM. Ne pas confondre avec ennoblir. ● anoblir verbe transitif (de… …   Encyclopédie Universelle

  • anoblir — ANOBLIR. v. act. Rendre noble. Il ne doit pas se confondre avec Ennoblir. Voy. ce mot. f♛/b] Il se dit Des personnes, au sens de Déclarer quelqu un Noble, lui donner le titre et les droits de Noblesse. Le Roi l a anobli. Cette famille fut anoblie …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • anoblir — Anoblir, Natalibus restituere, B. Nobilitari …   Thresor de la langue françoyse

  • anoblir — Anoblir. v. a. Faire un homme noble. Le Roy l a anobli par Lettres. ceux qui ont esté anoblis. il y a des charges qui anoblissent. En ce pays là le ventre anoblit. Façon de parler, pour dire, que La noblesse se prend en ce pays là du costé des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • anoblir — (a no blir) v. a. 1°   Faire noble, donner un titre de noblesse. •   Orgon à prix d argent veut anoblir sa race, GILB. Le XVIIIe siècle..    En ce pays le ventre anoblit, se dit d un pays où l on est réputé noble pourvu qu on soit né d une mère… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • anoblir — anoubli anoblir ; conférer un titre de noblesse …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • ANOBLIR — v. tr. Rendre noble, donner à quelqu’un le titre et les droits de noblesse. Le roi l’avait anobli. Cette famille fut anoblie par Henri IV. Il y avait autrefois des charges qui anoblissaient. Fig., En ce pays, le ventre anoblit, se dit à propos… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • oblir — anoblir ennoblir …   Dictionnaire des rimes

  • ennoblir — [ ɑ̃nɔblir ] v. tr. <conjug. : 2> • v. 1260; « anoblir » jusqu au XVIIIe; de en et noble 1 ♦ Conférer un caractère de noblesse, de grandeur morale à. ⇒ élever, grandir. Ennoblir les traits, le caractère de qqn. « C est le cœur qui ennoblit… …   Encyclopédie Universelle

  • anoblissement — [ anɔblismɑ̃ ] n. m. • 1345; de anoblir ♦ Action d anoblir. Lettres d anoblissement, octroyées par le roi. ● anoblissement nom masculin Fait d accéder à la noblesse. anoblissement n. m. Action d anoblir. ⇒ANOBLISSEMENT, subst. masc. DR. Action d… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”