FRÉTER
. v. a.
T. de Marine marchande. Donner un bâtiment à loyer, en totalité ou en partie. Fréter un navire. Fréter au mois, au voyage, au tonneau.

FRÉTÉ, ÉE. participe, Bâtiment bien frété, mal frété.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fréter — [ frete ] v. tr. <conjug. : 6> • XIIIe; de fret 1 ♦ Rare Affréter (un navire). ♢ Prendre en location (un véhicule). « Ils frétèrent une voiture de louage » (Loti). 2 ♦ (1424) Donner en location (un navire, un avion). ⇒ noliser. ⊗ HOM.… …   Encyclopédie Universelle

  • freter — Freter. verbe actif. Loüer ou prendre à loüage un vaisseau, pour aller sur mer. Freter un vaisseau …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fréter — (fré té. La syllabe fré prend l accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je frète, excepté au futur et au conditionnel : je fréterai, je fréterais) v. a. 1°   Donner un navire à louage, tandis que affréter est prendre à louage.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FRÉTER — v. tr. T. de Marine marchande Donner un bâtiment à louage, en totalité ou en partie. Fréter un navire. Fréter au mois, au voyage, au tonneau. Il signifie aussi Prendre un bâtiment à louage. Il fréta des vaisseaux à ses dépens pour découvrir de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • freter — I. Freter, act. acut. Est un terme de marine, et signifie loüer un navire pour voiturer et porter marchandises, ou passagers par mer d un lieu à autre, Nauim exportandis mercibus aut hominibus conducere. L Espagnol dit Fletar pour le mesme, et… …   Thresor de la langue françoyse

  • Freter — niederdeutscher Übername zu mnd. vreter »Fresser, Schwelger« …   Wörterbuch der deutschen familiennamen

  • freter — /freytey/ In French marine law, to freight a ship; to let it …   Black's law dictionary

  • freter — /freytey/ In French marine law, to freight a ship; to let it …   Black's law dictionary

  • freter — (French.) To freight …   Ballentine's law dictionary

  • sous-fréter — (sou fré té) v. a. Fréter a un autre le bâtiment qu on avait affrété pour soi. •   Faisons défense à tous courtiers et autres de sous fréter les navires à plus haut prix que celui porté par le premier contrat, Ordonn. août 1681. ÉTYMOLOGIE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”