FRÉMIR
. v. n.
Être ému avec quelque espèce de tremblement, par l'effet de la crainte, de l'horreur, de la colère ou de quelque autre passion. Je frémis quand j'y pense. Ce récit fait frémir. C'est à faire frémir. Je frémis du péril où tu cours. Je frémissais de l'entendre blasphémer ainsi. Frémir d'horreur. Frémir d'effroi. Frémir de crainte. Frémir de colère. Frémir d'indignation. J'en frémis d'horreur, d'effroi, etc. Frémir de plaisir. Un coursier qui frémit au bruit du canon, au son de la trompette.   Cela fait frémir la nature, se dit De ce qui inspire une horreur profonde.

FRÉMIR, se dit, par analogie, D'une chose qui vibre, qui tremble rapidement et légèrement ; et De ce qui produit, en s'agitant, un bruissement léger, un faible murmure. On l'emploie souvent, en ce sens, dans le style poétique. Une cloche frémit encore après qu'elle a cessé de se faire entendre. Une corde frémit lorsqu'elle est tendue subitement. Faire frémir les cordes d'un instrument. La terre semblait frémir sous nos pieds. J'entendais frémir le feuillage. La vague frémissait autour du vaisseau. Les flots se brisent contre les rochers en frémissant.   Il se dit particulièrement De l'eau et de toute autre liqueur, lorsqu'elle chauffe, et qu'elle est près de bouillir. Cette eau ne bout pas encore, elle ne fait que frémir. On dit dans un sens analogue, La mer frémit, Elle commence à s'agiter.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • frémir — [ fremir ] v. intr. <conjug. : 2> • déb. XIIe; « gronder » XIIIe; lat. pop. °fremire, class. fremere 1 ♦ Être agité d un faible mouvement d oscillation ou de vibration qui produit un son léger, confus. ⇒ bruire, frissonner, vibrer. « tandis …   Encyclopédie Universelle

  • fremir — FREMIR. v. n. Estre emeu avec quelque espece de tremblement, causé par la crainte ou par quelque autre passion. Je fremis quand j y pense. fremir d horreur. fremir d effroy. fremir de crainte. fremir de colere, fremir d indignation. Fremir, se… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fremir — Fremir, Fremir de peur, Tremere, Horrere, Horrescere. Semble qu il vient de Fremere, ou Tremere. Fremir de courroux. Tout le sang me fremit …   Thresor de la langue françoyse

  • fremir — v. tr. 1. Estremecer; vibrar; tremer. 2.  [Figurado] Perturbar se; alvoroçar se de alegria, cólera, pavor. 3.  [Por extensão] Murmurar. 4. Bramir …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • frémir — (fré mir) v. n. 1°   Produire un bruit par l agitation de ce qui a beaucoup de parties. J entends frémir les flots irrités. Le feuillage frémit.    Il se dit, par extension, de tout grand bruit. •   S il querelle les vents, ils n osent plus… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • frémir — vi. , être agité d un tremblement ; trembler de crainte, de peur, de colère, d horreur, de froid, d émotion : grèvolâ vi. (Albanais.001), groulâ (Billième) ; fremi gv.3 (Arvillard.228b), frémi (001, Aix, Chambéry.025), frèmi (Villards Thônes.028) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • FRÉMIR — v. intr. Faire entendre une succession de petits bruits, de tremblements. Le vent frémit dans le feuillage. La mer frémit. En parlant d’un Liquide qui va bouillir, L’eau frémit dans la bouilloire. Il signifie aussi Faire entendre des vibrations.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • fremir — fre|mir Mot Agut Verb intransitiu …   Diccionari Català-Català

  • rémir — frémir …   Dictionnaire des rimes

  • trembler — [ trɑ̃ble ] v. intr. <conjug. : 1> • v. 1120; lat. pop. °tremulare, de tremulus « tremblant », de tremere « trembler » 1 ♦ Être agité par une suite de petites contractions involontaires des muscles. ⇒ frémir, frissonner. « Ses dents… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”