FRAPPER
. v. a.
Donner un ou plusieurs coups. Frapper quelqu'un. Le frapper avec la main, avec un bâton. Pourquoi le frappez-vous ? Frapper la terre du pied. Cette pièce de bois, en tombant, l'a frappé à la tête. La balle qui le frappa. Être frappé du tonnerre.   Il s'emploie aussi neutralement. Frapper dans la main pour conclure un marché. Frapper sur l'épaule par manière de jeu, par caresse. Frapper des mains pour applaudir. Frapper comme un sourd. Frapper fort. Frapper à la porte avec le marteau. Qui frappe ? Frapper sur l'enclume. L'endroit où la balle est venue frapper. Le marteau a frappé sur le timbre. L'heure a frappé (a sonné).  Frapper quelqu'un d'un poignard, d'un couteau, etc., ou simplement, Frapper quelqu'un, Le percer d'un ou de plusieurs coups de poignard, etc. Il le frappa de son poignard. Il saisit un couteau, et la frappa dans le côté.   Frapper l'air de cris, de clameurs, etc., Pousser des cris, des clameurs qui retentissent au loin.

Fig. et fam., Frapper son coup, Produire l'effet qu'on se propose. Il a bien frappé son coup.

Fig. et fam., Frapper les grands coups, Se servir de moyens décisifs pour le succès d'une affaire.  En termes de Chasse, Frapper à route, Faire retourner les chiens, pour qu'ils relancent le cerf.

FRAPPER, signifie particulièrement, Donner une empreinte à quelque chose, au moyen d'une matrice ou autrement. Frapper de la monnaie. Frapper des médailles.

FRAPPER, se dit, par extension, en parlant De la lumière, et signifie, Se diriger vers, tomber sur. Les parties d'un objet que la lumière frappe, où la lumière frappe.   Il se dit aussi, figurément, De l'impression qui se fait sur les sens, sur l'esprit, sur l'âme. Tout ce qui frappe nos sens. Le son frappe l'oreille. Une grande lumière frappe la vue. Cette odeur est trop forte, elle frappe le cerveau. Cet objet m'a frappé l'imagination. Cet endroit de son discours m'a frappé. N'êtes-vous pas frappé de cette coïncidence remarquable ? Il fut frappé de sa beauté.   Frapper d'étonnement, d'admiration, etc., Causer tout à coup un grand étonnement, etc. On dit en des sens analogues : Frapper d'aveuglement. Frapper de mort. Etc.   Frapper d'anathème, de réprobation, etc., Anathématiser, réprouver, etc. Il fut frappé d'anathème.   Frapper de glace, Rafraîchir, rendre extrêmement frais par le moyen de la glace.

FRAPPER, employé absolument, signifie, dans le style élevé, Faire périr, exterminer, ou Affliger par quelque grand malheur, par une calamité. La mort nous frappe quelquefois au milieu des plaisirs. Il frappa tous les premiers-nés. Dieu l'a frappé dans ce qu'il avait de plus cher.

FRAPPER, en Jurisprudence, signifie, Être établi, assigné sur. Une hypothèque qui frappe tous les biens du débiteur. Son hypothèque frappe sur tel immeuble.

FRAPPER, en termes de Marine, signifie, Attacher fortement et à demeure. Frapper une poulie, une manoeuvre.

FRAPPER, s'emploie aussi avec le pronom personnel, soit comme verbe réfléchi, soit comme verbe réciproque. Se frapper rudement contre quelque chose. Se frapper à la tête. Se frapper avec une discipline. Ils se sont frappés l'un l'autre.   Il signifie quelquefois, absolument et familièrement, Se remplir l'imagination de quelque pensée sinistre. C'est un homme qui se frappe aisément.

FRAPPÉ, ÉE. participe, De la monnaie frappée au coin du roi. Une médaille bien frappée. Du vin frappé de glace. Les objets frappés de lumière, dans un tableau.   Drap bien frappé, Drap fort et serré.

Fig., Un ouvrage frappé au bon coin, Un bon ouvrage. On dit dans un sens analogue, Cet ouvrage est frappé au coin du génie.

Fig., Vers bien frappé, passage, endroit bien frappé, etc., Vers, passage, etc., où il y a beaucoup de force et d'énergie.

Fig., Être frappé de quelque chose, En être atteint, attaqué, saisi. Être frappé d'une maladie, de la peste. Être frappé d'apoplexie. Être frappé de stupeur, d'étonnement, etc.   Être frappé à mort, Être malade à n'en pouvoir réchapper.

Fig., Avoir l'imagination frappée de quelque chose, ou simplement, Avoir l'imagination frappée, et même, familièrement, Être frappé, Avoir l'imagination remplie de quelque appréhension, de quelque idée sinistre. Ce malade a l'imagination frappée, est frappé.

Fig., Avoir l'esprit frappé d'une idée, être frappé d'une idée, Être obsédé, préoccupé de cette idée, ne pouvoir l'écarter.

FRAPPÉ, en termes de Musique, s'emploie comme substantif, et signifie, Le temps de la mesure où l'on baisse le pied ou la main, pour la marquer. Le levé et le frappé. On dit aussi, adjectivement, Temps frappé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • frapper — [ frape ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; probablt du frq. °hrappan I ♦ V. tr. dir. 1 ♦ Toucher (qqn) plus ou moins rudement en portant un ou plusieurs coups. ⇒ battre. Frapper qqn au visage. Frapper un enfant. ⇒ 2. taper (cf. Porter la main… …   Encyclopédie Universelle

  • frapper — Frapper, act. acut. Caedere, Ferire, Icere, Percutere, Verberare. Frapper aucun, et luy faire des cicatrices, Cicatricare. Frapper bien fort, Probe percutere, Percudere. Frapper aucun au visage tellement qu il vienne des taches noires, Sugillare …   Thresor de la langue françoyse

  • frapper — FRAPPER. verbe actif. Battre, Donner un ou plusieurs coups. Frapper quelqu un. le frapper avec la main. le frapper avec un baston. pourquoy le frappez vous? frapper la terre du pied. Il s employe aussi absolument, Frapper dans la main pour… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • frapper — (fra pé) v. a. 1°   Donner un ou plusieurs coups. •   Il [le cheval] frappe du pied la terre, il s élance avec audace, il court au devant des hommes armés, SACI Bible, Job, XXXIX, 21. •   Voyez comme elle frappe cette poitrine innocente, comme… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FRAPPER — v. tr. Donner un ou plusieurs coups à quelqu’un, à quelque chose. Frapper quelqu’un avec la main, avec un bâton. Frapper la terre du pied. Il le frappa au visage. Cette pièce de bois, en tombant, l’a frappé à la tête. être frappé du tonnerre.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • frapper — vt. , taper, battre (qq.), donner des coups à (qq.) : balyî à (kâkon) vti. (Saxel.2) ; lèvâ frapper l bré // la man frapper su kâkon <lever frapper le bras // la main frapper sur qq.> (Albanais.001) ; borâ (Chambéry.025) ; tapâ (001) ;… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • frapper — v.t. Emprunter, taper. □ se frapper v.pr. S émouvoir, s inquiéter …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • frapper — [fʀape] (v. 1) Présent : frappe, frappes, frappe, frappons, frappez, frappent ; Futur : frapperai, frapperas, frappera, frapperons, frapperez, frapperont ; Passé : frappai, frappas, frappa, frappâmes, frappâtes, frappèrent ; Imparfait : frappais …   French Morphology and Phonetics

  • frapper — ● vt. ►KEY Syn. de taper, c est à dire appuyant violemment d un doigt rageur et les yeux exorbités (enfin, pas toujours) sur une touche du clavier …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Frapper un grand coup, frapper fort — ● Frapper un grand coup, frapper fort agir de manière autoritaire, déterminée, prendre des mesures exceptionnelles pour faire cesser un état de choses …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”