FRANC-ÉTABLE
(DE). loc. adv.
T. de Marine. On le dit Lorsque deux bâtiments se portent l'un sur l'autre de manière que leurs étraves ou éperons s'entre-choquent avec violence. Les deux navires s'abordèrent de franc-étable. Abordage de franc-étable.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • franc-étable — (fran ké ta bl ) loc. adv. Voy. étable 2 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • franc-étable (de) — ⇒FRANC ÉTABLE (DE), loc. adv. MAR., vx. Abordage de franc étable. Abordage qui se produit ,,quand deux bâtiments se portent l un vers l autre de telle manière que leurs étraves ou leurs éperons s entrechoquent avec violence (Ac. 1798 1932).… …   Encyclopédie Universelle

  • FRANC-ÉTABLE (DE) — loc. adv. T. de Marine Il se disait de Deux bâtiments se portant l’un sur l’autre de manière que leurs étraves ou éperons s’entrechoquent avec violence. Abordage de franc étable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • étable — 1. (é ta bl ) s. f. 1°   Logement où l on met les bestiaux. Étable à porcs, à brebis, et, plus particulièrement, dans le langage ordinaire, logement du boeuf. •   Parmi ces gens, un gros valet d étable, RÉGNIER Sat. X. •   Christ, qui fut homme… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • franc- — ⇒FRANC , élém. de compos. Premier élém. de composés subst.; issu de l adj., il forme des composés subst. masculins. A. [Le 1er élém. signifie qu il y a absence de liens de dépendance] 1. [Le 2e élém. est un subst. désignant la pers. dépourvue de… …   Encyclopédie Universelle

  • ÉTABLE — s. f. Lieu où l on met des boeufs, des vaches, des brebis, et autres bestiaux. Étable à boeufs, à vaches. Étable à cochons. Notre Seigneur voulut naître dans une étable.   En termes de Marine, Franc étable. Voyez cette expression à son rang… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Abordage — L’abordage (terme dérive du mot bord) désigne à l origine la collision accidentelle entre deux navires puis le choc que deux navires subissent en entrant en collision, généralement sur le côté (le bord) au moins de l un deux. On distingue l… …   Wikipédia en Français

  • abordage — [ abɔrdaʒ ] n. m. • 1634; sens génér. 1553; de aborder 1 ♦ Mar. Action d aborder (un navire). ♢ Spécialt Manœuvre qui consiste à s amarrer bord à bord avec un navire et à monter à son bord pour s en rendre maître. Aller, monter à l abordage. À l… …   Encyclopédie Universelle

  • aborder — [ abɔrde ] v. <conjug. : 1> I ♦ (fin XIIIe; de à et bord « bordage ») V. tr. 1 ♦ Mar. Se mettre bord à bord avec (un navire); éperonner (un navire). ⇒ abordage. Par ext. ⇒ accoster. 2 ♦ …   Encyclopédie Universelle

  • ÉTRAVE — n. f. T. de Marine Pièce de bois ou de fer où viennent s’assembler les pièces qui forment l’avant, la proue d’un bâtiment. Le mât de beaupré s’appuie sur l’étrave. La longueur d’un navire se mesure de l’étrave à l’étambot. On dit aussi ÉTABLE.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”