FRANC
, ANCHE. adj.
Libre. Cet esclave en entrant en France est devenu franc et libre. Il a fait cette action de sa pure et franche volonté. Franc arbitre.

Fam., Avoir ses coudées franches, les coudées franches, Avoir la liberté du mouvement des bras, des coudes. Cela se dit surtout De personnes qui sont à table. Il veut avoir ses coudées franches.

Fig. et fam., Avoir ses coudées franches, les coudées franches, N'être point contraint ni gêné dans ce qu'on veut faire. Il peut faire son parc, son bâtiment aussi grand qu'il voudra, il a ses coudées franches, les coudées franches. Personne ne contrôle plus ses actions, il n'est plus en tutelle, il a ses coudées franches.

Fig., Franc de toute passion, franc d'ambition, etc., Libre et exempt de toute passion, d'ambition, etc.  Franc-bord, L'espace de terrain laissé libre sur le bord d'une rivière, d'un canal. On le dit, en termes de Marine, de Tout le bordage extérieur d'un bâtiment, depuis la quille jusqu'à la première préceinte.

FRANC, signifie aussi, Exempt d'impositions, de charges, de dettes. Demeurer franc et quitte. Être franc de toutes charges. Il a marié son fils franc et quitte. On appelait autrefois Villes franches celles qui ne payaient pas la taille. Foire franche. Port franc. Il vendit sa terre franche et quitte de toutes dettes.   Francs archers. Nom d'une sorte de milice qui avait été créée par Charles VII.  Franc tenancier, Celui qui tenait des terres en roture, mais qui en avait racheté les droits.  Franc de port, se dit D'une lettre, d'un paquet, etc., dont le port est payé par celui qui en fait l'envoi. Lettre franche de port. Paquet franc de port.   Avoir ses ports francs, Être dispensé de payer le port des lettres qu'on reçoit par la poste.  Jouer part franche, se dit Lorsque plusieurs personnes, jouant à qui aura quelque étoffe, quelque bijou, etc., conviennent que celui qui gagnera ne payera rien pour sa part. On dit dans le même sens, Avoir part franche, Avoir sa part dans quelque affaire, quoiqu'on n'y ait fait aucune mise.

Fam., Franche lippée, Repas qui ne coûte rien. C'est un chercheur de franches lippées, C'est un parasite de profession.

FRANC, signifie aussi, Sincère, loyal, qui dit ce qu'il pense. Un homme franc. Un coeur franc. Un caractère franc. Une âme franche.

Fig. et fam., Un franc Gaulois, Un homme de bonne foi. Cela se dit quelquefois, en plaisantant, d'Un homme qui a de la simplicité et de la rudesse dans les manières.  Un cheval franc du collier, Un cheval qui tire de lui-même, sans qu'il soit besoin de lui donner des coups de fouet.

Prov. et fig., Être franc du collier, se dit De celui qui est toujours prêt à faire les choses que son devoir, son honneur, etc., exigent de lui. Il se dit aussi D'un homme brave, toujours prêt à marcher au combat.  En termes de Marine, Le vent est franc, Sa direction est telle, que le bâtiment peut, avec ses voiles orientées obliquément à la quille, suivre la route déterminée.

FRANC, se dit également Des choses où il y a de la sincérité, de la loyauté, de la candeur, etc. L'aveu est franc. Sa conduite dans cette affaire a été franche et droite. Des manières franches. Parler d'un ton franc et résolu.

Fam., Avoir son franc parler, S'être mis sur le pied de dire tout ce qu'on pense.

FRANC, en termes de Peinture, de Sculpture, etc., se dit en parlant D'un faire aisé, hardi, où il n'y a ni timidité ni tâtonnement. Pinceau franc. Ciseau franc. Burin franc. Un faire franc. Manière franche. Touche franche. Dessin, coloris franc.

FRANC, se dit aussi dans le sens de Vrai, et alors il précède ordinairement le substantif. Ce moineau est un franc mâle. Ce qu'il vous a dit est une franche défaite. Il parle son franc patois. On le joint à toutes sortes de termes injurieux, pour leur donner encore plus de force. Un franc sot. Un franc pédant. Une franche coquette. Un franc lourdaud. Un franc animal. Un franc coquin. Un franc menteur, etc. On dit de même : Une franche sottise. Une franche bévue. Etc.   Un franc Breton, un franc Picard, un franc Gascon, etc., Un Breton, un Picard, un Gascon, etc., qui a les qualités et les défauts communs à la plupart des gens de son pays.  Terre franche, Bonne terre, terre végétale qui n'est point mêlée de cailloux ni de sable.

FRANC, se dit également dans le sens d'Entier, de complet. Ils y arrivèrent le lundi et en partirent le jeudi, ils n'y ont été que deux jours francs. Dans les assignations à huitaine, il faut huit jours francs, sans compter celui de l'assignation, ni celui de l'échéance.   Sauter vingt-quatre semelles franches, Les sauter sans que rien y manque.  Courir à franc étrier, Courir la poste à cheval.  Franc carreau, Sorte de jeu où l'on jette en l'air une pièce de monnaie, et où celui dont la pièce tombe le plus loin des bords d'un carreau, gagne le coup. Jouer au franc carreau.   En termes de Marine, Franc-tillac, Pont, tillac de plain-pied, sans interruption. Il ne se dit que Du pont des bâtiments de commerce. Le capitaine du navire répond des objets chargés sous le franc-tillac, sous franc-tillac.

FRANC, se dit encore Des arbres qui portent du fruit doux sans avoir été greffés ; par opposition à Sauvageon, qui se dit Des arbres qui ne portent que des fruits âpres, à moins qu'ils n'aient été greffés. Noisetier franc. Franc pêcher. On le dit quelquefois Des fruits mêmes. Noisettes franches. Pêche franche.   Enter franc sur franc, Enter un scion d'arbre franc sur un autre arbre franc. Enter franc sur sauvageon, Enter un scion d'arbre franc sur un sauvageon. Dans ces phrases, Franc est employé comme substantif.

FRANC, s'emploie aussi comme adverbe, et signifie, Ouvertement, résolument, sans déguiser, sans biaiser. Il lui parla franc. Il le démentit franc et net, tout franc. Il me l'a dit tout franc.   Il signifie quelquefois, Absolument, entièrement, sans qu'il y manque rien. Il sauta le fossé franc, tout franc. Il saute vingt-quatre semelles franc.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • franc — franc …   Dictionnaire des rimes

  • franc — 1. (fran) s. m. Nom d un peuple germain qui habitait les bords du Rhin, qui envahit les Gaules et y fonda une monarchie. •   Les Francs commençaient alors à se faire craindre ; c était une ligue de peuples germains qui habitaient le long du Rhin… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • franc- — ⇒FRANC , élém. de compos. Premier élém. de composés subst.; issu de l adj., il forme des composés subst. masculins. A. [Le 1er élém. signifie qu il y a absence de liens de dépendance] 1. [Le 2e élém. est un subst. désignant la pers. dépourvue de… …   Encyclopédie Universelle

  • franc — Franc, m. Celuy qui ne doibt point de tribut, Immunis, Liber. Ce mot Franc importe toute exemption et acquict de toute charge, debte, servitude. Selon laquelle signification on dit en matiere de baulx, eschanges, et venditions d heritages, franc… …   Thresor de la langue françoyse

  • Franc — 〈[ frã:] m.; , s [ frã:] od. (bei Zahlenangaben) ; Abk.: fr; Pl.: frs〉 frühere Währungseinheit in Frankreich, Belgien, Luxemburg, 100 Centimes ● französischer Franc 〈Abk.: F; Pl.: FF〉; belgischer Franc 〈Abk.: bfr; Pl.: bfrs〉; Luxemburger …   Universal-Lexikon

  • frânc — FRÂNC, Ă, frânci, ce, s.m. şi f. (Adesea adjectival) Nume generic dat odinioară la noi occidentalilor de origine latină. – lat. Francus. Trimis de zaraza joe, 19.01.2004. Sursa: DEX 98  frânc s. m., adj. m., pl. frânci; f …   Dicționar Român

  • Franc — [frã:] der; , s (aber: 100 ) <aus gleichbed. fr. franc, dies verkürzt aus Francorum rex »König der Franken«; <nach der Aufschrift auf der ersten Münze dieser Art (1360)> Währungseinheit verschiedener europäischer Länder; Abk.: fr, Plur …   Das große Fremdwörterbuch

  • Franc — (fr[a^][ng]k), n. [F., fr. franc a Franc. See {Frank}, a.] A silver coin of France, and since 1795 the unit of the French monetary system. It has been adopted by Belgium and Swizerland. In 1913 it was equivalent to about nineteen cents American,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Franc — Franc, Franch, Franco Nom de personne d origine germanique (Franco, onis = du peuple franc). Ce sens est préférable à celui de homme libre que l on trouve parfois dans les dictionnaires spécialisés. Franco est surtout une forme castillane …   Noms de famille

  • Franc — (französische Währungseinheit): Die frz. Bezeichnung franc – dafür in der Schweiz »Franken« – hat sich aus der mlat. Devise »Francorum rex« »König der Franken« entwickelt, die den ersten im Jahre 1360 hergestellten Münzen dieser Art aufgeprägt… …   Das Herkunftswörterbuch

  • franc — sb., en, s el. franc, ene (en møntenhed) (fork.: fr.) …   Dansk ordbog

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”