FOU
ou FOL, FOLLE. adj.
(On emploie Fol devant un substantif, au singulier, commençant par une voyelle ou par une h non aspirée.) Qui a perdu le sens, l'esprit. Il a toujours été fou. Devenir fou. Être fou à courir les champs. Il est fou à lier. Il faudrait être fou pour ne pas juger que ...

Prov. et par exagérat., Il m'a pensé faire devenir fou, Il m'a fait perdre patience par les choses qu'il a dites, qu'il a faites mal à propos. On dit de même, figurément et familièrement : Vous me feriez devenir fou avec vos sottes observations. Cet homme-là me rendra fou avec ses persécutions.

Fam. et par exagérat., Il est fou, il faut qu'il soit fou, se dit De celui qui fait ou qui dit des extravagances, quoiqu'il n'ait point l'esprit aliéné. Décidément cet homme-là est fou. Il faut que vous soyez folle, tout à fait folle pour vous conduire ainsi. Êtes-vous fou, dites-moi, de me faire une pareille demandé ?

Fig., Être fou d'une personne, d'une chose, L'aimer avec une passion démesurée, y avoir un attachement excessif. Un mari qui est fou de sa femme. Une mère qui est folle de ses enfants. Il a acheté depuis peu ce tableau, et il en est fou.   Chien fou, Chien enragé. On dit, proverbialement et figurément, Être fait comme un chien fou, Être bizarrement accoutré, mal ajusté.

FOU, signifie aussi, Simple, crédule, ou Malavisé, imprudent, extravagant. Vous êtes bien fou de croire cela. Vous êtes bien fou de vous en fâcher, de vous en tourmenter. Il a été assez fou pour lui dire... Que craindre de ce fol ennemi ?

FOU, se dit également De tout ce qui est contraire à la raison, à la prudence, à la modération. Fol amour. Fol espoir. Fol amusement. Fol entêtement. Folle entreprise. Action folle et extravagante. De folles dépenses.   Il se prend quelquefois pour Excessif, prodigieux. Il y avait à ce bal un monde fou. Cette tragédie a eu un succès fou. Il a dépensé un argent fou dans cette maison. Un luxe fou. Il en demandait un prix fou.   En termes de Procédure, Folle enchère, Enchère faite témérairement et à laquelle l'enchérisseur ne peut satisfaire. Vente, revente sur folle enchère, ou simplement, Folle enchère. Poursuivre la folle enchère. Frais de folle enchère. Il se dit aussi de La différence en moins entre le prix de la seconde adjudication et celui de la première ; différence qui est à la charge de l'adjudicataire sur la folle enchère duquel on a revendu. Payer la folle enchère. On dit, dans un sens analogue, Fol enchérisseur. Dans l'ancienne Pratique, Fol appel, Appel mal fondé.

Prov. et fig., Payer la folle enchère de quelque chose, en payer la folle enchère, Porter la peine de sa témérité, de son imprudence. Il a fait une grande faute, mais il en a bien payé la folle enchère.   Fou rire, Rire dont on n'est pas le maître. Le fou rire m'a pris, en le voyant, en l'écoutant.

Fam., Avoir un mal de tête fou, Avoir un très-grand mal de tête.  Folle avoine, Espèce d'avoine qu'on nomme autrement Avoine stérile.   Folle farine, La plus subtile fleur de la farine.

FOU, se dit quelquefois pour Extrêmement gai, badin, enjoué. Que vous êtes fou ! Il a l'humeur folle. C'est une tête folle. Il est fou comme un jeune chien, comme un braque.   Gaieté folle, Gaieté qu'on manifeste sans retenue, ou par des actions, par des discours peu raisonnables. Il est d'une gaieté folle. Elle fut alors d'une gaieté folle.

FOU, est aussi substantif, et signifie, Celui qui a perdu le sens, qui est tombé en démence. C'est un fou. C'est une folle. C'est un fou achevé. Un fou furieux. Un fou mélancolique. Un fou sérieux. Chaque fou a sa marotte. C'est un fou à lier. Il n'y a qu'un fou qui puisse répondre de la sorte. L'hôpital des fous.

Prov., on dit, Tête de fou ne blanchit jamais, soit parce qu'ordinairement les fous n'atteignent pas la vieillesse, soit parce qu'on les regarde comme exempts des inquiétudes, des soucis qui font assez souvent blanchir les cheveux.

FOU substantif, signifie également, par exagération, Celui qui fait, qui dit des extravagances, ou qui est crédule, imprudent, ou qui a une gaieté folle, turbulente. C'est un fou, un grand fou, un jeune fou, un vrai fou, un fou fieffé. Tais-toi, maître fou. Ils sont là un tas de fous qui raisonnent à perte de vue. Pauvre fou, ne vois-tu pas qu'on te joue ? Prov. (dans les deux premières acceptions), Il y a plus de fous que de sages ; tous les fous ne sont pas aux Petites-Maisons ; et (dans la dernière), Plus on est de fous, plus on rit.   Il signifie aussi, Un bouffon ; et on ne le dit guère alors que Des bouffons à gages, tels qu'en avaient autrefois les princes et quelques grands seigneurs. Le fou de François I er . Les fous de cour avaient le privilége de dire impunément des vérités hardies. Les plaisanteries du fou. Il avait amené son fou.

Fam., Faire le fou, Faire le bouffon, contrefaire le fou ; ou Faire quelque extravagance, quelque impertinence.

FOU, au Jeu des échecs, se dit, par allusion aux anciens fous de cour, d'Une certaine pièce dont la marche est toujours par une ligne transversale, en coupant l'angle des carrés. Le fou blanc. Le fou noir. Le fou du roi. Le fou de la reine.

FOU, en Histoire naturelle, Oiseau palmipède des Antilles, ainsi nommé parce qu'il se pose sans précaution sur les bâtiments, et s'y laisse quelquefois prendre à la main. Le fou vit de poisson.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fou — ( ou fol ) , folle [ fu, fɔl ] n. et adj. • fol 1080; lat. follis « sac, ballon plein d air », par métaph. ironique I ♦ N. FOU ou (vx ou plaisant) FOL. 1 ♦ Cour. (ne s emploie plus en psychiatrie) …   Encyclopédie Universelle

  • fou — ou fol, folle 1. (fou ou fol, fo l ) adj. 1°   Qui a perdu la raison. Être, devenir fou.    Par exagération. Être fou de, avoir pour ainsi dire perdu l esprit à cause de. Il est fou de joie. •   La femme est folle de douleur, SÉV. 207.    Il m a… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • fou — fou·cault; fou·droy·ant; fou·gade; fou·gasse; fou·lard; fou·le; fou·mart; fou·quie·ria; fou·quie·ri·a·ce·ae; fou·ri·er·ism; fou·ri·er·ist; fou·ri·er·is·tic; fou·ri·er; fou·ri·er s; fou·ter; fou·caul·di·an; fou·gère; fou; fou·ri·er·ite; fou·tra; …   English syllables

  • Fou ? — Fou ? est une nouvelle de Guy de Maupassant, publiée le 23 août 1882, dans le Gil Blas. Le texte a été repris en recueil en 1883 dans Mademoiselle Fifi. Résumé Le narrateur, en couple avec une femme dont il est éperdument amoureux et qu il… …   Wikipédia en Français

  • Fou — (缶 fǒu) ist ein amphorenförmiges altes chinesisches Schlaginstrument, ein als Gong verwendetes Gefäß aus gebranntem Ton. In der alten chinesischen Musikinstrumentenkategorie der Bayin ( Acht Klänge ) gehört es in die Kategorie Ton. Das… …   Deutsch Wikipedia

  • Fou — Saltar a navegación, búsqueda El Fou (缶 o 缻) es un instrumento de percusión de música tradicional china hecho de arcilla y bronce. Su origen data de la Dinastía Xia o Shang (ss. XXI XI AEC) En los Juegos Olímpicos Su aparición pública masiva se… …   Wikipedia Español

  • Fou — (fr., spr. Fuh), 1) Narr; 2) französische Benennung des Läufers im Schachspiel …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Fou — (franz., spr. sū, weibl. Form: folle), närrisch, verrückt; Narr; der Läufer im Schachspiel …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Fou — (frz., spr. fu), närrisch; Narr; der Läufer im Schachspiel …   Kleines Konversations-Lexikon

  • fou — Mot Monosíl·lab Nom femení …   Diccionari Català-Català

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”