FORCER
. v. a.
Briser, rompre, ouvrir quelque chose avec violence. Forcer une porte, une serrure. Forcer un coffre. Forcer les prisons.   Forcer une clef, forcer une serrure, Fausser, tordre quelque chose à une clef, aux ressorts d'une serrure, de manière qu'ils ne peuvent plus jouer.

FORCER, signifie aussi, Prendre par force. Forcer un corps de garde. Forcer un retranchement. Forcer une barricade. On dit dans un sens analogue : Forcer un passage. Forcer tous les obstacles. Etc.   Forcer des troupes dans leur camp, dans leurs retranchements, Forcer leur camp, leurs retranchements.

Fig., Forcer la porte de quelqu'un, Entrer chez quelqu'un, quoique sa porte soit défendue.  Forcer la consigne, Ne pas s'y conformer, l'enfreindre avec violence.  Forcer une fille, forcer une femme, La prendre de force, la violer.  En termes de Chasse, Forcer une bête, La prendre avec des chiens de chasse, après l'avoir courue et réduite aux abois. Forcer un lièvre. Forcer un cerf, un daim, un chevreuil.

FORCER, signifie en outre, Contraindre, obliger à quelque chose, violenter ; et il se dit tant au propre qu'au figuré. Forcer quelqu'un à faire quelque chose, de faire quelque chose. Il la força de signer. Il fut forcé de partir. On voulait le forcer à partir. Vous me forcez à vous dire des vérités un peu dures. Forcer son adversaire à jouer. Forcer les ennemis au combat. Forcer la terre à produire. Forcer la nature à dévoiler ses secrets. Forcer les consciences. Forcer les volontés. Forcer son inclination, son humeur. Forcer son talent. Forcer la nature, le naturel. On dit aussi, Forcer le consentement, le vote, etc., de quelqu'un, Obliger quelqu'un à donner son consentement, etc.

Fig. et fam., Forcer la main à quelqu'un, Le contraindre à faire quelque chose. Je ne voulais pas lui donner cette place, mais on m'a forcé la main. On dit de même, Avoir la main forcée, Faire quelque chose malgré soi, par contrainte Forcer les respects, l'admiration, etc., Les obtenir de ceux mêmes qui ne sont pas disposés à les accorder Forcer nature, Vouloir faire plus qu'on ne peut.  Forcer sa voix, Faire des efforts de voix. Cela se dit surtout D'un chanteur Forcer un cheval, Le pousser trop, le faire trop courir, l'outrer.  Forcer le pas, la marche, Presser le pas, se mettre à marcher le plus vite que l'on peut.  En termes de Marine, Forcer de voiles, forcer de rames, Faire force de voiles, de rames. Dans ces phrases, Forcer est neutre.

FORCER, avec le pronom personnel, signifie, Faire quelque chose avec trop de force et de véhémence. Ne vous forcez point, vous vous ferez mal. Ne vous forcez pas tant.   Il signifie aussi, Se contraindre, faire effort sur soi-même. Je ne me décide pas à cette démarche sans me forcer un peu.

FORCÉ, ÉE. participe, Consentement forcé. Emprunt forcé. À marches forcées. Travaux forcés : voyez TRAVAUX.  Il s'emploie aussi adjectivement, et signifie, Qui manque de naturel, qui est contraint, affecté. Être forcé dans toutes ses manières. Elle n'a rien de gauche ni de forcé. Attitude forcée. Contenance forcée. Un ris, un sourire forcé. Des pleurs forcés.   Il s'emploie de même en parlant Des ouvrages d'esprit, et se dit De ce qui s'éloigne du naturel, de la vérité, et De ce qui est mal amené, tiré de trop loin, etc. Style forcé. Vers forcé. Il y a, dans cette pièce de théâtre, des situations forcées. Comparaison forcée. Rapprochement forcé. Donner à un passage, à une expression un sens forcé.   Il se dit pareillement Des figures d'un tableau, quand leur attitude est gênée sans nécessité ; Du coloris, quand il est outré ; et De l'effet, quand l'artifice dont le peintre peut se servir pour l'augmenter, est grossièrement employé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • forcer — [ fɔrse ] v. <conjug. : 3> • XIe; lat. pop. °fortiare, de fortia → force I ♦ V. tr. 1 ♦ Faire céder (qqch.) par force. Forcer une porte, un coffre. ⇒ briser, enfoncer, fracturer, rompre. Forcer une serrure. ⇒ crocheter. « sa femme avait… …   Encyclopédie Universelle

  • forcer — Forcer. v. a. Contraindre, Violenter. Forcer quelqu un à faire quelque chose. forcer son humeur. forcer son inclination. forcer les consciences. Il signifie aussi, Prendre par force. Forcer une place. forcer un corps de garde. forcer une… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Forcer — For cer, n. 1. One who, or that which, forces or drives. [1913 Webster] 2. (Mech.) (a) The solid piston of a force pump; the instrument by which water is forced in a pump. (b) A small hand pump for sinking pits, draining cellars, etc. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • forcer — Forcer, tantost est contraindre, comme, Je le forceray de venir, Cogere, tantost prendre à force, comme, Il a forcé une fille, Rapere, vi constuprare, Tantost reduire à l extremité, comme, Voila un Cerf forcé des chiens, c est à dire qui plus n… …   Thresor de la langue françoyse

  • forcer — (for sé. Le c prend une cédille devant a et o : je forçai, forçons) v. a. 1°   Faire subir à une chose une violence, une effraction. •   Mme Colbert ne voulait qu il la vît [sa future] que le soir ; il força les portes et se jeta à ses pieds, SÉV …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FORCER — v. tr. Briser, rompre, ouvrir quelque chose avec violence. Forcer une porte, une serrure. Forcer un coffre. Forcer une clef, forcer une serrure, Fausser, tordre, détériorer par une manoeuvre violente une clef, les ressorts d’une serrure, de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • forcer — vt. , obliger, contraindre ; vi. , peiner, fatiguer, souquer, faire des efforts ; vi. , exercer une poussée anormalement élevée : forsî (Albanais.001, Habère Poche.165), forché (Arvillard.228, Bellecombe Bauges, Chambéry.025, Giettaz.215) / î… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Forcer — This interesting and unusual name of medieval French origin is a metonymic occupational name for a sheep shearer. The derivation is from the Old French forcer , to clip or shear wool, from forces , clipping shears. Sheer men and dyers, forcers of …   Surnames reference

  • Forcer — Francis Forcer (* um 1650 in London; † um 1704 ebenda) war ein englischer Musiker und Komponist. Über sein Leben ist nur bekannt, dass er im Jahr 1697 Teilhaber einer Heilquelle in London wurde (Sadler s Wells) und dort Konzerte veranstaltete.… …   Deutsch Wikipedia

  • forcer — force ► NOUN 1) physical strength or energy as an attribute of action or movement. 2) Physics an influence tending to change the motion of a body or produce motion or stress in a stationary body. 3) coercion backed by the use or threat of… …   English terms dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”