FONDER
. v. a.
Mettre les premières pierres, les premiers matériaux pour la construction d'un bâtiment, d'un édifice. Fonder une maison sur le roc, la fonder sur pilotis, la fonder sur le sable.   Fonder une ville, Être le premier à la bâtir. Cette ville a été fondée à telle époque.

FONDER, signifie au figuré, Établir le premier quelque chose, créer, instituer. Fonder un empire, un royaume, un État, une république, une colonie, etc. Fonder un ordre religieux. Fonder une académie. Fonder un établissement, une grande manufacture. Il fonda des jeux annuels. Fonder une religion, une doctrine philosophique, un système, etc. On le dit quelquefois Des choses, mais seulement au figuré. Cet ouvrage fonda la réputation de tel écrivain.   Il signifie particulièrement, Donner un fonds suffisant pour l'établissement et l'entretien de quelque chose de louable, d'utile. Fonder une église, un couvent, une chapelle. Fonder un hôpital, un collége. Fonder une messe, un service, un obit, une lampe. Fonder un lit dans un hôpital. Fonder des prix dans une académie. Fonder une bourse dans un collége.

Fam. et par plaisanterie, Fonder la cuisine, Pourvoir à ce qui regarde la subsistance, la nourriture. Il faut avant tout fonder la cuisine.

FONDER, signifie encore figurément, Appuyer de raisons, de motifs, de preuves ; établir sur des principes, sur des faits ou sur des données. Voilà sur quoi il fonde son opinion, ses prétentions, sa démarche. Cela est fondé en raison. Sur quoi fondez-vous une semblable conjecture, une telle supposition, de telles craintes ? Je ne sais trop sur quoi ils fondent cette coutume. Fonder toute son espérance en Dieu. Les espérances que j'avais fondées sur lui. Il a fondé sa doctrine sur des faits. Cela est fondé sur l'analogie.   Fonder quelqu'un de procuration, Lui donner sa procuration.

FONDER, s'emploie aussi avec le pronom personnel, dans le sens figuré qui précède. Je me fonde sur ce que.... Tout cela se fonde sur de faux bruits. Il se fonde sur de meilleurs titres. Il se fonde sur la possession. Toute son espérance se fonde en vous. Se fonder en autorité, en raison, en exemple. Se fonder sur l'analogie. Se fonder sur un article de loi, sur une maxime, sur un principe.

FONDÉ, ÉE. participe, Une morale fondée sur l'intérêt personnel. Un attachement fondé sur l'estime. Une personne fondée de procuration. On dit aussi, substantivement : Un fondé de procuration. Un fondé de pouvoir.

Fig., Un édifice fondé sur le sable, se dit d'Un édifice qui ne paraît pas devoir durer longtemps. On le dit, plus figurément encore, d'Un système spécieux, mais qui n'a rien de solide, d'un projet dont rien ne garantit l'exécution, etc.  Être fondé à croire, à dire, à faire, etc., quelque chose, Avoir de justes raisons, de justes motifs de croire, de dire, etc., quelque chose. N'étais-je pas fondé à croire que vous vouliez nous quitter ?

FONDÉ, signifie adjectivement, Juste, légitime, raisonnable. Sa demande me paraît fondée, est fondée. Vos reproches sont bien fondés. Ce sont des craintes mal fondées. L'espoir le mieux fondé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fonder — [ fɔ̃de ] v. tr. <conjug. : 1> • déb. XIIe; lat. fundare, de fundus → fond 1 ♦ (Concret) Rare FONDER (QQCH.) SUR : établir sur des fondations (un ouvrage dont on entreprend la construction). « il fonde le kiosque sur un massif en béton pour …   Encyclopédie Universelle

  • fonder — Fonder. v. act. Mettre les premieres pierres, ou les premiers materiaux pour la construction d un bastiment. Fonder une maison sur le roc. la fonder sur pilotis. la fonder sur le sable. On dit aussi. Fonder une ville, pour dire, Estre le premier… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fonder — Fonder, Fundare. Fonder un college, Collegium instituere. Fonder et instruire une Republique, Rempublicam aedificare. Je ne scay où ceux ci se fondent, Illi rationem opinionis suae viderint. B. ex Quintil. Quand on fonde sur une lettre, ou une… …   Thresor de la langue françoyse

  • fonder — (fon dé) v. a. 1°   Établir les fondements d une construction. Fonder un quai sur pilotis. Ceux qui fondèrent l abbaye du mont Saint Michel sur un roc.    Fonder une ville, être le premier à la bâtir. •   Elle [Didon] a fondé une superbe ville,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FONDER — v. tr. Asseoir un bâtiment, un édifice sur des fondements. Fonder une maison sur le roc, la fonder sur pilotis, la fonder sur le sable. On dit plus ordinairement BÂTIR. Fig., Un édifice fondé sur le sable, se dit d’une Entreprise, d’une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Fonder — George Fonder USA Fahrerweltmeisterschaft Erster Grand Prix Indianapolis 500 1952 …   Deutsch Wikipedia

  • Fonder — Fond Fond, a. [Compar. {Fonder}; superl. {Fondest}.] [For fonned, p. p. of OE. fonnen to be foolish. See {Fon}.] 1. Foolish; silly; simple; weak. [Archaic] [1913 Webster] Grant I may never prove so fond To trust man on his oath or bond. Shak.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • fonder — see absence makes the heart grow fonder …   Proverbs new dictionary

  • fonder — adjective Comparative form of fond; more fond …   Wiktionary

  • fonder — fÉ‘nd /fÉ’nd adj. affectionate, loving; overly attentive; doting, fatuous n. background, setting (French) …   English contemporary dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”