FOND
. s. m.
L'endroit le plus bas, le plus intérieur d'une chose creuse. Le fond d'un puits. Le fond d'un tonneau. Le fond d'une bouteille, d'un vase. Le fond d'une poche. Le fond du sac. Le fond du pot. À fond de cuve. Le fond d'une vallée. Une maison bâtie dans un fond. Il y a là un gouffre dont on ne saurait trouver le fond. Un abîme sans fond. Le fond des enfers. Au fond des abîmes. Du fond de l'estomac. Une voix qui sort du fond de la poitrine.   Le fond d'un tonneau, d'une bouteille, etc., se dit aussi pour La partie de liquide qui reste au fond. Le fond de cette bouteille est trouble, ne le buvez pas.   Fond de cale, La partie la plus basse dans l'intérieur d'un vaisseau, d'un navire. On mit les prisonniers à fond de cale.

Prov. et fig., Voir le fond du sac, Pénétrer dans ce qu'une affaire a de plus secret, de plus caché.

Prov., fig. et pop., Déjeuner, dîner à fond de cuve, Déjeuner, dîner amplement.

Fam., Le fin fond, se dit dans le même sens que Fond. Au fin fond des enfers.

FOND, se dit particulièrement de La partie la plus basse de la mer, d'une rivière, etc., par rapport à la surface ; et de La terre, du sable, de la vase, qui est immédiatement sous l'eau. Le fond de l'eau. Le fond de la rivière. Le fond de la mer. Aller au fond, à fond. Trouver le fond. Trouver fond. Prendre fond. Toucher le fond. Perdre fond. On l'emploie, surtout dans la seconde acception, en termes de Marine. Sonder le fond. Fond de vase, de sable, de gravier, de roches, etc. Fond de bonne tenue. Bon fond. Mauvais fond.   Il se dit également, en termes de Marine, de La hauteur de l'eau dans un endroit donné. Il y a vingt brasses de fond. Il y a grand fond partout dans cette baie. Il y a peu de fond. Il y a fond. Il n'y a pas fond.   Haut-fond, bas-fond. Voyez BAS-FOND, dans la lettre B.  Couler à fond un bâtiment, Le faire aller à fond, le submerger Couler à fond, se dit aussi, neutralement, D'un bâtiment qui va à fond, qui s'enfonce dans l'eau.

Fig. et fam., Couler quelqu'un à fond dans la dispute, dans la discussion, Le réduire à ne savoir que répondre.  Couler quelqu'un à fond, signifie aussi, Ruiner son crédit, sa fortune, etc. Cet homme avait un grand crédit, un poste brillant, etc., on l'a coulé à fond, il est coulé à fond. On dit de même, Il s'est coulé à fond.

Fig. et fam., Couler une matière à fond, L'épuiser, la traiter sans rien omettre. On dit aussi, Couler à fond une affaire, L'achever complétement, de manière qu'on ne doive plus y revenir, qu'il n'en soit plus question.  En termes de Jeu, Couler les cartes à fond, Tenir la main, avoir la main jusqu'à la dernière carte. Aller à fond, Écarter jusqu'à ce qu'il ne reste plus de cartes au talon.

Fig., C'est une mer sans fond et sans rive, se dit Des choses qui sont au-dessus de la portée de l'esprit humain. C'est une affaire, une question qui n'a ni fond ni rive, C'est une affaire, une question fort embrouillée, fort embarrassée.

FOND, se dit quelquefois d'Un terrain considéré surtout par rapport à son degré de fermeté, à sa qualité, à sa composition. Bâtir sur un fond peu solide. Vous avez choisi là un bien mauvais fond. Un fond d'argile, de terre glaise.   En Archit., Tourelle montant de fond, tribune montant de fond, etc., Tourelle, tribune, etc., qui repose sur des fondations. Cela se dit par opposition Aux ouvrages en encorbellement De fond en comble, Entièrement, depuis le fondement jusqu'au faite. Démolir une maison de fond en comble ; la rebâtir de fond en comble. On le dit, par extension, en parlant De la destruction d'une ville entière. Les ennemis ne quittèrent la ville qu'après l'avoir ravagée de fond en comble.

Fig. et fam., Ruiner quelqu'un de fond en comble, Le ruiner entièrement. Ruiner un système, une doctrine, etc., de fond en comble, En démontrer complétement l'erreur, la fausseté.

Fig. et fam., Faire fond sur quelqu'un, sur quelque chose, Compter sur quelqu'un, sur quelque chose. Je fais fond sur vous, sur votre amitié.

FOND, se prend aussi pour Ce qu'il y a de plus éloigné de l'entrée, de l'abord ; ce qu'il y a de plus reculé, de plus retiré dans un lieu, dans un pays. Le fond d'une boutique. Le fond d'une église, d'un cloître. Le fond d'un cachot. Le fond d'une baie, d'un port. Le fond de la scène. Le fond d'une allée, d'un jardin. Le fond d'un bois. Vivre solitaire au fond de son palais, au fond des forêts. Au fond d'un désert, des déserts. Dans le fond des montagnes. Du fin fond de l'Asie. Se retirer dans le fond d'un pays. Il s'est confiné dans le fond d'une province.   Le fond d'un cloître, se dit quelquefois, figurément, pour Un cloître, un couvent. Il quitta le trône pour aller mourir au fond d'un cloître.   Le fond d'un carrosse, La partie de l'intérieur opposée aux glaces qui sont sur le devant. Carrosse à deux fonds, Celui où le siége qui est sur le devant est égal au siége qui est sur le derrière.  En fin fond de forêt, Dans l'endroit d'une forêt qui est le plus écarté.

FOND, se dit encore de Ce qui forme le côté d'une chose opposé à l'entrée, à l'ouverture. Le fond de ce coffre est percé. Les panneaux qui forment le fond d'une armoire. Enlever le fond d'un pâté. Le fond d'une tabatière. Le fond d'un chapeau, d'un bonnet, etc.   Mettre des fonds à un pantalon, à une culotte, Garnir avec des pièces la partie de derrière de ces vêtements, lorsqu'elle est usée.  Boîte à deux fonds, à double fond, qui a un double fond, Boite qui s'ouvre des deux côtés, ou qui a un premier fond sous lequel s'adapte un autre fond, de manière qu'on peut cacher quelque chose entredeux.

FOND, dans le sens qui précède, se dit particulièrement de Cet assemblage de petites douves qui ferme les tonneaux et les futailles par l'un des deux bouts, ou par tous les deux. Mettre un fond à un tonneau. Ce vin est si violent, qu'il jettera les fonds, si on ne lui donne vent.   Il se dit également de Cet assemblage de petits ais, ou de Ce châssis garni de sangles, qui porte la paillasse et les matelas d'un lit. Le bois du fond du lit ne vaut rien. Les sangles du fond ne sont pas assez tendues.

FOND, en parlant D'étoffes, signifie, La première ou plus basse tissure sur laquelle on fait quelque dessin, ou quelque nouvel ouvrage. Velours à fond d'or, à fond d'argent.   Il se dit aussi de L'étoffe même sur laquelle on ajoute quelque broderie. Une broderie sur un fond de satin, sur un fond de velours, sur un fond blanc, sur un fond vert.

FOND, se dit également, en Peinture, Du champ sur lequel les figures d'un tableau sont peintes. Le fond du tableau est trop clair, est trop brun. Une figure qui se détache en brun sur un fond clair, en clair sur un fond brun.   Il signifie souvent, Les plans les plus reculés d'un paysage, ou La représentation du lieu de la scène dans un tableau d'histoire, etc. Des arbres occupent le fond du tableau. Le fond du tableau est un paysage. Un paysage sert de fond au tableau, fait fond aux figures du tableau. Fond de paysage. Fond d'architecture. Cela ne se détache pas assez bien du fond.   Il se dit, au Théâtre, de La décoration qui forme le fond de la scène. Toile de fond, ou simplement, Fond. Le fond représente une place publique, la mer, une forêt, etc. Le fond s'ouvre, se lève et laisse voir une flotte à l'ancre.

FOND, signifie figurément, Ce qu'il y a d'essentiel dans une chose, ce qui la constitue principalement ; par opposition à La forme, à l'apparence, à l'accessoire, etc. Voilà le fond de sa doctrine, ce qui fait le fond de sa doctrine. L'apparence est contre lui, mais le fond est bon. Le fond de ce roman, de ce drame est historique. Il a établi, brodé sur ce fond une intrigue assez peu vraisemblable. Le fond de cet ouvrage n'est pas neuf. Le fond de cette histoire peut être véritable, mais on l'a bien altéré. Le fond d'une matière, d'une affaire, d'une question. Il n'a pas touché au fond de la question. Il faut venir au fond. Nous sommes d'accord sur le fond, il ne s'agit plus que de s'entendre sur la forme. Aller au fond des choses. Connaître le fond des choses.   Un fond de raison, de vérité, etc., se dit de Ce qu'il y a de raisonnable, de vrai, etc., dans une chose. Il y a bien un fond de vérité dans ce qu'il nous a dit.

FOND, dans le sens qui précède, se dit particulièrement, en termes de Procédure, de Ce qui fait la matière d'un procès ; par opposition à Tout ce qui n'est que forme ou exception. Voilà quel est le fond du procès. Le tribunal rejeta le déclinatoire, et statua sur le fond. Le jugement du fond. Conclure, défendre, plaider au fond. Cette affaire était bonne par le fond, il l'a perdue par la forme. Quelquefois la forme emporte le fond.

FOND, se dit encore, figurément, de Ce qu'il y a de plus intérieur, de plus intime, ou de plus caché, de plus secret dans le coeur, dans l'esprit, etc. Ce souvenir vit toujours au fond de mon âme. Je vous parle du fond du coeur. Dans le fond de la conscience. Dieu connaît le fond des coeurs, lit au fond de nos coeurs. Il voit le fond de nos pensées.  À FOND. loc. adv.Jusqu'au fond, entièrement, complétement, tout à fait. Traiter une matière à fond. Il possède cette science à fond. Je veux m'en instruire à fond. Il nous en a entretenus à fond. Refaire une chose à fond. Dîner à fond. Cette dernière phrase est familière.

AU FOND, DANS LE FOND. loc. adverbiales, À juger des choses en elles-mêmes, et indépendamment de quelque circonstance légère. On le blâme de cela, mais au fond il n'a pas tort. Il a peut-être parlé avec trop de chaleur, mais dans le fond il a raison.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fond — fond …   Dictionnaire des rimes

  • fond — [ fɔ̃ ] n. m. • XIIIe; funz, puis fonz, fons 1080; confondu avec fonds jusqu au XVIIe; lat. fundus « fond » et « fonds » I ♦ Concret A ♦ Partie la plus basse de qqch. de creux, de profond …   Encyclopédie Universelle

  • fond — FOND. s. m. L endroit le plus bas d une chose creuse. Le fond d un puits. le fond d un tonneau. le fond d une poche, le fond du sac, le fond du pot. le fond de cale. à fond de cale, à fond de cuve. le fond d une vallée. une maison bastie dans un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fond — FOND, fonduri, s.n. I. 1. (În corelaţie cu formă) Conţinut. ♢ Articol de fond = articol care tratează o problemă actuală importantă; editorial. Fond lexical (lexic) principal sau fondul principal (de cuvinte) = partea esenţială a vocabularului… …   Dicționar Român

  • fond — Fond, ou Fonds, m. C est le bas et interieur d une chose, Fundum, vel fundus. Dont il vient. Selon ce on dit le fond d une maison, et Ruiner de fond en comble, Fundamentum domus, et Funditus euertere. Et le fond de la cave, Cellae vinariae locus… …   Thresor de la langue françoyse

  • fond — [ fand ] adjective ** 1. ) fond of liking and caring about someone very much, especially as a result of knowing them well or for a long time: I was very fond of my Uncle Jim. Are you fond of children? a ) usually before noun loving: a fond father …   Usage of the words and phrases in modern English

  • fond — [fɔnd US fa:nd] adj [Date: 1300 1400; Origin: fonne stupid person (13 16 centuries)] 1.) be fond of sb to like someone very much, especially when you have known them for a long time and almost feel love for them ▪ Joe s quite fond of her, isn t… …   Dictionary of contemporary English

  • fond — fȍnd m <N mn fòndovi> DEFINICIJA 1. ukupnost potencijala materijalne snage, zaliha, raspoloživa sredstva [šumski fond; stočni fond; crni fond; stambeni fond] 2. dio materijalnih sredstava ili novca određen za posebne svrhe [fond za… …   Hrvatski jezični portal

  • Fond — Fond, a. [Compar. {Fonder}; superl. {Fondest}.] [For fonned, p. p. of OE. fonnen to be foolish. See {Fon}.] 1. Foolish; silly; simple; weak. [Archaic] [1913 Webster] Grant I may never prove so fond To trust man on his oath or bond. Shak. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Fond — (von französisch: fond = „Grund“, aus lateinisch: fundus [m.]) bezeichnet: den Hinter oder Untergrund einer bildlichen rsp. ornamentalen Darstellung, siehe Hintergrund (Bildgestaltung) in Kraftfahrzeugen den hinteren Teil, der die Rücksitze… …   Deutsch Wikipedia

  • fond — adj 1 Fond, infatuated, besotted, insensate are comparable when they mean made blindly or stupidly foolish (as by passion or drink). Fond implies a judgment misled by credulity, undue optimism, or excessive affection {Cowper s characterization of …   New Dictionary of Synonyms

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”