FOLIE
. s. f.
Démence, aliénation d'esprit. Sa folie me fait pitié. Sa folie approche de la fureur. Folie incurable. Un accès de folie. Un grain de folie. Un coin de folie. Trait de folie. Cela tient de la folie.   Par exagérat., Aimer à la folie, Aimer éperdument, avec excès. Il aime cette femme à la folie. J'aime ce spectacle à la folie.

FOLIE, signifie aussi, Imprudence, extravagance, manque de jugement. La sagesse des hommes n'est souvent que folie. Quelle folie de ne point songer à l'avenir ! Un luxe qui va jusqu'à la folie. Je plains son aveuglement et sa folie. Il taxe cette conduite de folie.   Il signifie quelquefois, Cette gaieté vive et ordinairement bruyante dans laquelle on fait ou on dit des choses peu raisonnables, mais propres à divertir. Une aimable folie. Être inspiré, guidé par la folie. Tous ces buveurs, joyeux enfants de la folie. On représente la Folie sous les traits d'une femme jeune et riante, qui tient une marotte, et dont les vêtements sont ornés de grelots.

FOLIE, se dit encore Des actes d'imprudence, d'extravagance. Il a fait la folie de vendre sa maison. Je regarde cela comme une folie. C'est une grande folie, une vraie folie que de se marier si jeune. J'en ferai la folie. Entreprendre cela, c'est folie. Je m'attends à quelque nouvelle folie de sa part. Il n'a jamais fait que des folies. Prov., Les plus courtes folies sont les meilleures.   Il se dit particulièrement Des excès, des écarts de conduite ; ou Des choses peu raisonnables qu'on fait par divertissement. Ils ont fait bien des folies dans leur jeunesse. Des folies de jeune homme. Ils se livrèrent, après le repas, à toutes sortes de folies.

Fam., Faire folie de son corps, se dit quelquefois D'une fille qui se livre au libertinage.

FOLIE, se dit également Des propos gais, sans objet et sans suite ; ou Des pensées, des idées bizarres, ridicules, absurdes. Il nous a dit mille folies. Il débite toutes les folies qui lui passent par l'esprit.

FOLIE, se dit en outre d'Une passion excessive et déréglée pour quelque chose. Chacun a sa folie. Les fleurs, les tableaux sont sa folie. Il se ruine a faire bâtir, c'est sa folie. Satisfaire toutes ses folies.   Il se dit, par extension, de Maisons de plaisance construites d'une manière recherchée, bizarre, ou dans lesquelles on a fait des dépenses excessives, extravagantes. On y ajoute ordinairement le nom de celui qui les a fait bâtir, et quelquefois le nom du lieu où elles sont situées. La folie-Beaujon. La folie-Méricourt.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Folie — Folie …   Deutsch Wörterbuch

  • FOLIE — Le terme de folie, bien antérieur à l’institution du langage scientifique de la psychiatrie moderne, n’a jamais eu vraiment cours dans celui ci. Cette relative incompatibilité a une très grande signification. L’idée d’assimiler la folie à une… …   Encyclopédie Universelle

  • folie — 1. (fo lie) s. f. 1°   Dérangement de l esprit Accès de folie. Un coin de folie. •   C est une chose admirable que tous les grands hommes ont toujours quelque petit grain de folie mêlé à leur science, MOL. Méd. malgré lui, I, 5. •   Sa folie est… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • folie — Folie. s. f. Demence, Alienation d esprit. Sa folie me fait pitié. sa folie approche de la fureur. sa folie est incurable. un accés de folie. un grain de folie. Il signifie aussi, Imprudence, Extravagance, Faute de jugement. La sagesse des hommes …   Dictionnaire de l'Académie française

  • folie — Folie, Stultitia, Insipientia. La folie d un homme, Hominis intemperies. C est folie ou mocquerie de m advertir de ce, Ridiculum est istuc me admonere, Temerarium est. C est tresgrande folie, Summae stultitiae est. Faire double folie, Bis stulte… …   Thresor de la langue françoyse

  • Folie — Sf (sehr dünnes Material als) Grundlage, Hintergrund std. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus ml. folia Metallblättchen , dieses aus l. folium n. Blatt . Zunächst im Deutschen vor allem Metallblättchen als Unterlage von Edelsteinen zur Erhöhung… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Folĭe — Folĭe, 1) dünnes Metallblatt; man hat Staniol od. Zinn F., für Spiegel, weiß u. hellglänzend zur Einschlagung von Seifen, Wohlgerüchen, Preßgemüsen, Schaumweinen; Bleifolie, nnverzinntu verzinnt u. legirt zu Abhaltung von Feuchtigkeit (Ohle s… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Folie — Rien à voir sans doute avec la folie. Le nom, porté notamment dans le Calvados et dans la Somme, devrait désigner un bois, un lieu feuillu (voir Delfolie) …   Noms de famille

  • Folie — Folie(fr. spr. Folih), Narrheit, Thorheit …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Folie — (franz., spr. folli ), Torheit, Narrheit. Als F. raisonnante (»Wahnsinn mit Überlegung«), d. h. Irresein ohne Verstandesstörung, bezeichnen die Franzosen die leichtern Formen der Manie, bei denen die Besonnenheit, Auffassungsfähigkeit und das… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Folĭe — (v. lat. folium, »Blatt«), in dünne Blätter geschlagenes Met all, vorzugsweise Zinn, Blei, Kupfer, Tombak, Silber, Gold, daher Zinn , Kupfer , Goldfolie etc. Silberfolie, auf einer Seite vergoldet, heißt Goldfolie, gold und silberplattierte… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”