FOERRE
ou FOARRE. s. m.
Paille longue de toute sorte de blé. Ce vieux mot s'est longtemps conservé dans la phrase proverbiale et figurée, Faire à Dieu barbe de foerre, Ne pas payer la dîme à son curé, ou La payer avec des gerbes où il y a peu de grains ; et, par extension, Traiter les choses de la religion avec irrévérence.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • foerre — ou foarre (foua r ) s. m. Terme vieilli. Paille longue de toute sorte de blé.    Faire à Dieu barbe de foarre, au propre, payer la dîme avec des gerbes qui n ont que de la paille ; au figuré, traiter avec irrévérence les choses de la religion… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • foerre — ou Foarre. s. m. Paille longue de toute sorte de bled. Il n a plus guere d usage qu en cette phrase prov. Faire à Dieu barbe de foarre, pour dire, Traiter les choses de la Religion avec irreverence …   Dictionnaire de l'Académie française

  • foarre — foerre ou foarre (foua r ) s. m. Terme vieilli. Paille longue de toute sorte de blé.    Faire à Dieu barbe de foarre, au propre, payer la dîme avec des gerbes qui n ont que de la paille ; au figuré, traiter avec irrévérence les choses de la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • foarre — FOERRE ou Foarre. s. m. Paille longue de toute sorte de bled. Il n a plus guere d usage qu en cette phrase prov. Faire à Dieu barbe de foarre, pour dire, Traiter les choses de la Religion avec irreverence …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fouarre — (foua r ) s. m. Le même que foarre. •   L université avait autrefois ses écoles des deux côtés de cette rue ; elle prit le nom de rue du Fouarre (vieux mot qui signifiait de la paille), de la grande consommation qu en faisaient les écoliers ; ils …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”