FLÉTRIR
. v. a.
Faner entièrement, ternir, ôter la couleur, la vivacité, la fraîcheur. Le vent de bise, le hâle flétrit les fleurs. Le grand air flétrit les couleurs. Le temps, l'âge flétrit le teint, flétrit la beauté.

Fig., Flétrir les lauriers d'un héros, d'un conquérant, d'un poëte, etc., Ternir la gloire qu'il s'était acquise.

FLÉTRIR, se dit figurément, au sens moral, De ce qui altère ou diminue la pureté, le mérite, l'agrément, etc., de certaines choses. Les chagrins ont flétri sa jeunesse. Flétrir les grâces du jeune âge.   Il signifie particulièrement, Abattre, ôter l'énergie, la vigueur, le courage. Le malheur flétrit l'âme.

FLÉTRIR, signifie encore, Diffamer, déshonorer, dégrader, ou traiter comme infâme. Flétrir quelqu'un. Flétrir l'innocence. Flétrir la réputation, la mémoire, la gloire de quelqu'un. Flétrir quelqu'un du nom de traître. Un homme que plusieurs condamnations ont déjà flétri. Il est à jamais flétri. Les tyrans que l'histoire a flétris.   Il signifie particulièrement, en Matière criminelle, Marquer une personne d'un fer chaud, en punition d'un crime. Il fut condamné à être flétri par la main du bourreau, à être flétri. Flétrir un criminel. En France, cette peine est abolie.

FLÉTRIR, s'emploie aussi avec le pronom personnel, dans la plupart des sens qui viennent d'être indiqués. Les fleurs se flétrissent. Sa beauté commence à se flétrir. Leur jeunesse s'est flétrie dans les larmes. Une âme qui s'est flétrie dans le malheur. Sa gloire allait bientôt se flétrir.

FLÉTRI, IE. participe, Pomme flétrie. Avoir la peau flétrie. Des charmes flétris. Un coeur flétri par de longs chagrins. C'est un homme flétri dans l'opinion publique.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • flétrir — 1. (flé trir) v. a. 1°   Faire perdre à une plante la couleur de vie. •   Il [le temps] flétrit les oeillets, il efface les roses, ROTR. Herc. mour. I, 3.    Ternir. Le grand air flétrit les couleurs.    Fig. Flétrir les lauriers, porter atteinte …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • flétrir — 1. flétrir [ fletrir ] v. tr. <conjug. : 2> • fleistrir XIIe; de l a. fr. flaistre, flestre « flasque », lat. flaccidus « flasque », de flaccus 1 ♦ Faire perdre sa forme naturelle, son port et ses couleurs à (une plante) en privant d eau. ⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • FLÉTRIR — v. tr. Décolorer, faner entièrement, en parlant de Fleurs, de feuillages. Le vent de bise flétrit les fleurs. Les roses se flétrissent. Par analogie, il se dit de Certaines parties du corps humain. Avoir la peau, le visage, les yeux flétris. Il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • flétrir — vt. => Dessécher, Faner …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • étrir — flétrir pétrir …   Dictionnaire des rimes

  • faner — [ fane ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1360; fener XIIe; lat. pop. fenare, de fenum « foin » I ♦ Retourner (un végétal fauché) pour faire sécher. Faner de l herbe, de la luzerne à la fourche, avec une faneuse. Absolt Faire les foins. « les prés …   Encyclopédie Universelle

  • flétrissure — 1. flétrissure [ fletrisyr ] n. f. • XVe; de 1. flétrir 1 ♦ État d une plante flétrie. 2 ♦ Littér. Altération de la fraîcheur, de l éclat (du teint, de la beauté). Les flétrissures de l âge. ⇒ flétrissement. ♢ Fig. « un chant si pathétique et si… …   Encyclopédie Universelle

  • immarcescible — [ i(m)marsesibl ] adj. VAR. immarcessible • 1482; bas lat. immarcescibilis, de marcescere « se flétrir » ♦ Bot. Didact. Qui ne peut se flétrir. Fig. Gloire immarcescible. « La jeunesse plus forte que le temps, la jeunesse immarcessible » (F.… …   Encyclopédie Universelle

  • friper — [ fripe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1534; de fripe, var. dial. a. fr. frepe (XIIIe) « guenilles » ♦ Défraîchir en chiffonnant, en froissant. Friper ses vêtements. Une vieille lettre fripée. Pronom. « Les œuvres exquises des artistes couturiers …   Encyclopédie Universelle

  • flétrissement — [ fletrismɑ̃ ] n. m. • 1912; de 1. flétrir 1 ♦ Maladie (des plantes) par laquelle le végétal se flétrit. Flétrissement bactérien de la pomme de terre. 2 ♦ Littér. Fait de perdre sa jeunesse. Le flétrissement de la peau. Sa figure « était comme… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”