FLATTER
. v. a.
Louer excessivement dans le dessein de plaire, de séduire. Ceux qui flattent les princes les corrompent. Les hommes aiment ordinairement ceux qui les flattent. Elle aime à s'entendre flatter. Il ne sait point flatter.   En termes de Peinture, Flatter une personne, La peindre, la représenter plus belle ou moins laide qu'elle n'est. Le peintre l'a un peu flattée. Les peintres flattent toujours. On dit dans un sens analogue, Ce miroir flatte.

FLATTER, signifie aussi, Excuser par une complaisance répréhensible. Il est trop homme de bien pour flatter le vice. Je ne saurais flatter les passions, les défauts de mes amis.   Il signifie encore, Tromper en déguisant la vérité, ou par faiblesse, ou par une mauvaise crainte de déplaire. Vous me flattez dans cette affaire-là. On ne flatte ordinairement que trop. Dites-moi sans me flatter ce qui vous en semble. Je ne veux point que mon médecin me flatte, je veux qu'il me dise nettement l'état de mon mal.   Il signifie quelquefois, figurément, Traiter avec trop de douceur et trop de ménagement ce qui a besoin d'être traité d'une autre manière. On ne guérit point les grands maux en les flattant.   Flatter une plaie, N'y appliquer que des remèdes trop doux. C'est entretenir une plaie que de la flatter. Si on flatte cet ulcère, on ne le guérira pas ; il faut le traiter par des moyens énergiques.

FLATTER, signifie aussi, Caresser. Flatter un enfant. Flatter un cheval de la main, avec la main. Flatter un chien. Le chien flatte son maître.   Flatter la corde d'un instrument de musique, La toucher doucement, avec délicatesse.  Flatter le dé, Jeter doucement les dés, en jouant, dans l'espoir de n'amener qu'un petit nombre de points. Ne flattez point le dé, jetez-le franchement.

Fig. et fam., Flatter le dé, Déguiser, adoucir quelque chose de fâcheux par des termes qui en cachent une partie, ou qui font le mal moins grand. Parlez-nous franchement, ne flattez point le dé, il ne faut pas flatter le dé. En lui annonçant cette nouvelle, il a flatté le dé.

FLATTER, signifie encore, Délecter, charmer, tant au sens physique qu'au sens moral. La musique flatte l'oreille. Ce vin flatte le goût. Un spectacle qui flatte les yeux, les regards. Cela flatte l'imagination, flatte les sens.   Il signifie quelquefois, Causer un vif plaisir, une grande satisfaction. Cela doit bien le flatter. Voilà qui est bien capable de flatter le coeur d'une mère. Une telle préférence me flatte et m'honore. On dit dans un sens analogue, Flatter l'orgueil, la vanité, l'amour-propre, l'ambition, les désirs, les espérances, etc. Ce petit succès a flatté son amour-propre. Tout flatte vos désirs, votre ambition. Voici un événement qui flatte mes espérances.   Flatter les passions, les caprices, les goûts, etc., de quelqu'un, Complaire aux passions, aux caprices, aux goûts, etc., de quelqu'un, leur donner son approbation, ses louanges. Cet orateur flattait les passions de la multitude. Il flatte jusqu'aux caprices du prince. Il flatte tous ses goûts.   Flatter sa douleur, sa peine, son chagrin, En adoucir le sentiment par des pensées consolantes. On dit de même, Flatter la douleur, la peine, etc., de quelqu'un.   Flatter quelqu'un de quelque chose, Lui faire espérer quelque chose, l'amuser de l'espérance de quelque chose. On le flatte qu'il obtiendra ce qu'il désire. Il y a longtemps qu'on le flatte de cette espérance.

FLATTER, avec le pronom personnel, signifie, Avoir ou vouloir donner une trop haute idée de soi-même, de son habileté, de ses ressources, etc. C'est un homme vain qui se flatte toujours. Il est ridicule de se flatter. Je ne me flatte point, je connais mes défauts. Je puis dire, sans me flatter, que ...  Il signifie aussi, S'entretenir dans l'espérance, s'amuser de l'espérance de quelque chose. Elle s'était flattée de réussir. Il se flatte qu'on aura besoin de lui. C'est de quoi il s'est toujours flatté. J'y parviendrai, je m'en flatte.   Il signifie quelquefois, Se persuader. Il se flatte que vous approuverez sa conduite. Je me flatte que vous ne doutez point de mes sentiments.

FLATTÉ, ÉE. participe, Portrait flatté, Portrait où la personne est peinte en beau. Cela se dit aussi figurément. Dans sa harangue, il a fait de son ami un portrait un peu flatté. Il a fait de ce prince un portrait qui n'est point flatté.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • flatter — [ flate ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; aussi flater, flatir « jeter à plat »; du frq. °flat « plat » I ♦ A ♦ (Sujet personne; compl. être animé) 1 ♦ Louer excessivement ou faussement (qqn), pour plaire, séduire. ⇒ aduler, encenser,… …   Encyclopédie Universelle

  • Flatter — Flat ter (fl[a^]t t[ e]r), v. t. [imp. & p. p. {Flattered}; p. pr. & vb. n. {Flattering}.] [OE. flateren, cf. OD. flatteren; akin to G. flattern to flutter, Icel. fla[eth]ra to fawn, flatter: cf. F. flatter. Cf. {Flitter}, {Flutter}, {Flattery}.] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Flatter — Flat ter, v. i. To use flattery or insincere praise. [1913 Webster] If it may stand him more in stead to lie, Say and unsay, feign, flatter, or adjure. Milton. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • flatter — (v.) early 13c., from O.Fr. flater to flatter (13c.), originally stroke with the hand, caress, from Frankish *flat palm, flat of the hand (see FLAT (Cf. flat) (adj.)). [O]ne of many onomatopoeic verbs beginning with fl and denoting unsteady or… …   Etymology dictionary

  • flatter — [v1] compliment excessively adulate, beslaver, blandish, bootlick*, brownnose*, build up*, butter up*, cajole, cater to, charm, con, court, fawn*, get next to*, glorify, grovel, humor, inveigle, jolly, lay it on thick*, massage, oil*, overpraise …   New thesaurus

  • flatter — ► VERB 1) praise or compliment insincerely, especially to further one s own interests. 2) (usu. be flattered) cause to feel honoured and pleased. 3) (flatter oneself) believe something favourable about oneself, especially something unfounded. 4)… …   English terms dictionary

  • flatter — flatter1 [flat′ər] vt. [ME flateren < OFr flater, to smooth, caress with flat hand < Frank * flat, akin to OHG flaz, FLAT1] 1. to praise too much, untruly, or insincerely, as in order to win favor 2. to try to please, or ingratiate oneself… …   English World dictionary

  • Flatter — Flat ter (fl[a^]t t[ e]r), n. 1. One who, or that which, makes flat or flattens. [1913 Webster] 2. (Metal Working) (a) A flat faced fulling hammer. (b) A drawplate with a narrow, rectangular orifice, for drawing flat strips, as watch springs, etc …   The Collaborative International Dictionary of English

  • flatter — index overestimate Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • Flatter — Flatter,die:dieF.machen:⇨wegschleichen(I) …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • flatter — (fla té) v. a. 1°   Caresser par quelque attouchement (sens étymologique et primitif). Flatter un enfant. Flatter un cheval avec la main. Le chien flatte avec la queue. •   Puis, me flattant l épaule, il me fit librement L honneur que d approuver …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”