FIXE
. adj. des deux genres
Qui ne se meut point, qui demeure toujours arrêté au même lieu, qui ne change point de place. Étoiles fixes. Point fixe. Le siége de la douleur était fixe.   Avoir la vue fixe, les yeux fixes, le regard fixe, Avoir la vue assurée et fermement arrêtée sur l'objet qu'on regarde. On dit dans le même sens, Regarder d'un oeil fixe.   Avoir le regard fixe, signifie aussi, Avoir les yeux ouverts et immobiles. Ce malade a le regard fixe.   Douleur fixe, Douleur qui se fait sentir toujours au même endroit, dont le siége est fixe.  Idée fixe, Idée dominante, dont l'esprit est sans cesse occupé, obsédé. Ce qui n'avait été d'abord qu'une simple velléité, devint en lui une idée fixe.

FIXE, signifie aussi, Qui ne varie point, certain, déterminé. Un prix fixe. Vendre à prix fixe. Une somme fixe. Donnez-moi une heure fixe, un jour fixe. S'assembler à jour fixe. Il n'y a point de terme, d'époque, de durée fixe pour cela. Il n'a point de demeure fixe. N'avoir point de route, de direction, de plan fixe. Il n'y a dans le monde rien de fixe.   Il se dit particulièrement par opposition À ce qui n'est que casuel. Revenu fixe. Dépense fixe. Émoluments, appointements fixes. On dit quelquefois substantivement et absolument, dans ce sens, Le fixe.   Le baromètre est au beau fixe, Il est au point qui indique la durée du beau temps.  Être à poste fixe dans un lieu, Y être à demeure, y être sédentaire.

FIXE, en termes de Chimie, se dit Des corps qui ne peuvent point être volatilisés par le feu. Corps fixes.   Alcali fixe, La potasse et la soude, dans l'ancienne nomenclature chimique Sel fixe, Produit cristallin que l'on obtient en lavant les cendres des végétaux. Il y a beaucoup de sel fixe dans cette plante.

FIXES, au pluriel, se dit substantivement, en Chimie, Des corps fixes ; et, en Astronomie, Des étoiles fixes. Les fixes.

FIXE, en termes de Théorie, s'emploie comme une sorte d'adverbe, pour commander à une troupe de rester immobile, après qu'elle a exécuté certains mouvements.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fixe — fixe …   Dictionnaire des rimes

  • fixé — fixé …   Dictionnaire des rimes

  • fixé — fixé, ée (fi ksé, ksée) part. passé. 1°   Rendu fixe, immobile. Le vaisseau fixé par une ancre pesante.    Se dit, par extension, des regards qui s attachent sur un objet. •   .... Heureux les yeux, que les dons invisibles Tiennent sur leurs… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • fixe — FIXE. adj. de tout genre. Qui ne se meut point, qui ne varie point, qui demeure tousjours arresté au mesme lieu. En ce sens il n a guere d usage qu en ces phrases. Estoiles fixes. point fixe. On dit, Avoir la veuë fixe. les yeux fixes, les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fixe — |ch| adj. 2 g. 1.  [Informal] Que agrada ou tem qualidades positivas (ex.: o livro é muito fixe). 2. Que inspira simpatia (ex.: os teus colegas são fixes). = SIMPÁTICO 3.  [Popular] Que é fixo, firme ou seguro. 4.  [Brasil] Compacto; inteiriço;… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • fixe — vb., r, de, t (indsprøjte narkotika) …   Dansk ordbog

  • fixé — Fixé, [fix]ée. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fixe — 1. fixe [ fiks ] adj. et n. m. • fix v. 1265; lat. fixus, p. p. de figere « enfoncer, fixer » I ♦ (Position) 1 ♦ Qui ne bouge pas, qui demeure toujours à la même place à l intérieur d un système donné. ⇒ immobile. Un point fixe. Châssis fixe d… …   Encyclopédie Universelle

  • FIXE — adj. des deux genres Qui demeure toujours en même place. Point fixe. Le siège de la douleur était fixe. Il n’a point de demeure fixe. être à poste fixe dans un lieu, Y être à demeure, y être sédentaire. Le baromètre est au beau fixe, Il est au… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • fixe — (fi ks ) adj. 1°   Qui ne se meut point, qui est toujours à la même place. Point fixe. Le baromètre est au beau fixe. •   Les fièvres.... empêcheront toujours les Européens d y faire des établissements fixes, BERN. DE ST PIERRE Paul et Virg..… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”