FIL
. s. m.
(On prononce l'L, sans la mouiller.) Petite partie longue et déliée qu'on détache de l'écorce du chanvre, du lin, etc. Les fils de ce chanvre, de ce lin sont extrêmement déliés.   Il se dit aussi de Cette substance longue, flexible et très-déliée, que les chenilles et les araignées tirent de leur corps. La soie est le fil que produisent des chenilles qui vivent sur le mûrier, et qu'on appelle Vers à soie. Une araignée suspendue à son fil. Ôter les fils d'araignée. Les fils que font les chenilles.

Fig. et fam., Fils de la Vierge, Les filandres qui voltigent dans l'air en automne.

FIL, se dit encore de Ce qui se forme des petits brins longs et déliés du chanvre, du lin, etc., tordus ensemble entre les doigts, avec le fuseau ou le rouet, et qu'on emploie principalement pour faire de la toile et pour coudre. Fil de chanvre, de lin. Fil délié. Fil fin. Gros fil. Fil retors. Fil de caret. Faire du fil. Dévider du fil. Retordre du fil. Les fils de la chaîne, de la trame d'une toile. Fil à coudre. Un écheveau, un peloton de fil. Une aiguillée de fil. Mon fil s'est cassé. Un bout de fil. Un brin de fil.   Il se dit également de Ce qui est fait de petits brins de soie, de laine, de coton, etc., tordus ensemble ; mais on ne l'emploie guère alors que dans les locutions suivantes et autres semblables : Fil de laine, de coton, de soie, etc. Tendre les fils de la chaîne d'une étoffe de coton, de laine, etc.   Couper de droit fil, aller de droit fil, Couper une étoffe entre deux fils sans biaiser.

Fig. et fam., Aller de droit fil, Aller directement à son objet.

Prov. et fig., Donner du fil à retordre à quelqu'un, Lui causer de la peine, lui susciter des embarras. S'il m'attaque, je lui donnerai bien du fil à retordre.

Fig. et fam., De fil en aiguille, De propos en propos, en passant insensiblement d'une chose à une autre. Il m'a raconté toute l'histoire de fil en aiguille. De fil en aiguille, ils en vinrent à se quereller, jusqu'à se dire des injures.

Fig. et fam., Cela ne tient qu'à un fil, se dit De ce que la moindre cause peut aisément détruire, faire manquer, etc. La vie de l'homme ne tient qu'à un fil. On dit aussi, Il ne tient qu'à un fil, en parlant D'un homme qui est près de perdre sa place, son emploi.

Fig. et fam., Des finesses cousues de fil blanc, Des finesses grossières et qu'il est aisé de reconnaître.

Fig. et poétiq., Le fil de la vie, de nos destinées, de nos jours, etc., Le cours de la vie, de notre existence ; par allusion à la fable païenne des Parques, qui filaient, dévidaient et coupaient le fil de la vie des hommes. La Parque a tranché le fil de ses jours.

Fig., Le fil d'Ariane, se dit, quelquefois, de Ce qui sert à diriger, à guider dans certaines recherches difficiles ; par allusion au fil qu'Ariane donna secrètement à Thésée, pour qu'il retrouvât son chemin dans les détours du labyrinthe. Cette vérité, une fois trouvée, devint pour lui le fil d'Ariane. On dit même simplement Fil, dans le même sens. Je cherchais un fil qui me dirigeât dans cet immense dédale.   Fil de perles, Collier de perles enfilées.  Fil à plomb, Instrument de charpentier, de maçon, etc., qui consiste en un morceau de plomb suspendu à un cordonnet, et qui sert à mettre les ouvrages d'aplomb.

FIL, se dit aussi Des métaux, lorsqu'ils sont tirés en long d'une manière si déliée, qu'il semble que ce soit du fil. Fil d'argent. Fil d'archal, ou Fil de fer. Fil de laiton. Faire mouvoir des marionnettes avec des fils de métal.   Il signifie en outre, Le tranchant d'un instrument qui coupe. Le fil d'un rasoir. Le fil d'une épée.   Passer au fil de l'épée, Tuer en passant l'épée au travers du corps. Il ne se dit guère qu'en parlant D'un grand nombre de personnes massacrées de cette manière dans une ville, dans une place de guerre qui vient d'être prise. La garnison fut passée au fil de l'épée.   Donner le fil à un rasoir, à un couteau, à une épée, etc., Les rendre tranchants. On dit dans un sens analogue, Ce couteau, cette épée, ce rasoir, etc., a le fil.   Ôter le fil à un rasoir, à un couteau, etc., Passer sur la pierre un rasoir, un couteau, etc., fraîchement repassé, pour enlever la partie faible et pliante du fil.

Fig. et pop., Avoir le fil, Être fin, rusé. C'est un gaillard qui a le fil.

FIL, se dit également de Ces petites parties longues et déliées dont l'assemblage forme le corps des végétaux, et principalement des arbres. Suivre le fil du bois. Prendre le fil du bois.   Il s'applique, dans un sens analogue, Aux viandes. Couper une pièce de boeuf dans le fil.

FIL, se dit quelquefois d'Un défaut de continuité dans le marbre ou dans la pierre. Il y avait un fil à l'endroit où cette table de marbre vient de se casser.

FIL, se dit encore Du courant de l'eau. Suivre le fil de l'eau.

Fig. et fam., Aller contre le fil de l'eau, Entreprendre une chose à laquelle tout est contraire.

FIL, se dit aussi figurément pour Suite, liaison, enchaînement. Perdre le fil d'une affaire. Le fil d'un discours. Interrompre le fil du discours, le fil de l'histoire, de la narration. Reprendre le fil des événements, dans un récit. Suivre le fil des idées. Il n'était pas facile de suivre, de saisir, d'apercevoir le fil de cette intrigue, tous les fils de cette intrigue, de ce complot. Renouer le fil d'une intrigue.   Le fil de l'analogie, La suite et la liaison des rapports que l'analogie indique.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fil — fil …   Dictionnaire des rimes

  • fil — [ fil ] n. m. • XIIe; lat. filum I ♦ 1 ♦ Brin long et fin (⇒ fibre) des matières textiles. Réunion des brins de ces matières tordus et filés. Fil à tisser. Fil de lin, de chanvre, de coton, de laine, de soie, de nylon, de polyester. Chaussettes… …   Encyclopédie Universelle

  • fil — (fil ; au pluriel, l s ne se lie pas ; cependant plusieurs la lient : des fil z argentés. Au XVIIe siècle on prononçait fi ; l l ne se prononce dit Chifflet, Gramm. p. 209, qu en cette phrase de fil en aiguille. Au XVIe siècle Palsgrave, p. 24,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • fil — FIL. s. m. Petit brin long & delié qui se tire de l escorce, du chanvre & du lin, &c. Du chanvre qui donne de beau fil. les fils de ce lin là sont extremement deliez. les fils dont on fait les toiles de lin, les toiles de chanvre, les toiles de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • FIL —  Pour les articles homophones, voir File et Phil. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}} …   Wikipédia en Français

  • FIL — (del lat. «fīlum»; ant.) m. Fiel de *romana. Fil derecho. Juego del salto o *saltacabrilla. * * * fil. (Del lat. fīlum). m. desus. fiel de romana. || fil derecho. m. desus. pídola. || …   Enciclopedia Universal

  • Fil — may refer to: * Federation Internationale de Luge de Course, the international governing body on the sport of luge. * Fidelity International Limited, a major international mutual fund company, part of the Fidelity Investments groupFil may refer… …   Wikipedia

  • fil — (Del lat. fīlum). m. desus. fiel de romana. fil derecho. m. desus. pídola. estar en fil, o en un fil. frs. p. us. Denotan la igualdad en que se hallan algunas cosas …   Diccionario de la lengua española

  • FIL — Saltar a navegación, búsqueda FIL son las siglas de: Federación Internacional de Luge Feria Internacional de Lisboa. Festival Intercéltico de Lorient. Federación Internacional de Lechería. Feria Internacional del Libro de Guadalajara Feria… …   Wikipedia Español

  • Fil — Fil, obs. imp. of {Fall}, v. i. Fell. Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • fil — Fil, ou filet, Filum, Linum. Continuer son fil, Deducere fila. Qui est tissu de trois fils de diverses couleurs, Trilix trilicis …   Thresor de la langue françoyse

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”