FIEF
. s. m.
Domaine noble dont le possesseur, appelé vassal, doit l'hommage et ordinairement aussi quelque redevance, quelque service, etc., au seigneur, au possesseur d'un autre domaine. On l'a dit également de Certaines autres choses et de certains droits, qui étaient possédés de la même manière. Fief de la couronne. Fief de l'Empire. Grand fief. Fief noble. Fief lige ou de corps. Fief qui relevait, qui était mouvant, qui était tenu de tel seigneur. Retirer un héritage par puissance de fief. Profit de fief. Tenir une terre, un office en fief. Posséder un fief. Le droit de chasse, les essaims d'abeilles, etc., pouvaient devenir fiefs.   Fief servant, se dit d'Un fief quelconque, par opposition Au domaine dont il relève, et qu'on nomme Fief dominant.   Arrière-fief, Fief mouvant d'un autre fief. Cette terre avait plusieurs arrière-fiefs.   Fief de dignité, Celui auquel est annexée une dignité, comme un duché, un comté, un marquisat Franc-fief, Fief possédé par un roturier, avec concession et dispense du roi, contre la règle commune, qui ne permettait pas aux roturiers de tenir des fiefs. On appelait Droits de francs-fiefs, taxe de francs-fiefs, Le droit domanial qui se levait de temps en temps sur les roturiers possesseurs de terres nobles.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fief — fief …   Dictionnaire des rimes

  • FIEF — Dans ses premiers emplois connus, le mot fief désigne un bien meuble. Il devient, au plus tard au Xe siècle, l’équivalent, en langue vulgaire, du terme savant « bénéfice », qui signifie faveur, et que l’on utilisait dans les textes latins pour… …   Encyclopédie Universelle

  • fief — (fièf) s. m. 1°   Terme de féodalité. Domaine noble, relevant du seigneur d un autre domaine, concédé sous condition de foi et hommage et assujetti à certains services et à certaines redevances. •   Les biens réservés pour les leudes furent… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • fief — Fief, ou chose tenuë noblement. Praedium beneficiarium, Clientelaris res, Fundus clientelaris, Praedium clientelare. Bud. Il vient de ce mot Feld, Allemant, qui signifie champ, et non pas de cestuy Latin, Fides, ou Fidelitas, voyez Ban. Fief de… …   Thresor de la langue françoyse

  • fief — FIÉF, fiefuri, s.n. (În evul mediu) Feudă; drept de proprietate asupra unei feude. ♦ fig. Zonă de influenţă absolută sau preponderentă. Fief electoral. – Din fr. fief. Trimis de LauraGellner, 10.05.2004. Sursa: DEX 98  FIÉF s. v. feudă. Trimis… …   Dicționar Român

  • fief — FIEF. s. m. Domaine, noble. On appelle, Fief dominant, Le Domaine dont les autres Fiefs relevent: Et, Fief servant, L heritage que le Vassal tient noblement du Seigneur dont il releve, à la charge de foy & hommage &c. Fief de la Couronne. fief de …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Fief — Fief, n. [F. fief; of German origin, and the same word as E. fee. See {Fee}, and cf. {Feud}, a tief.] (Law) An estate held of a superior on condition of military service; a fee; a feud. See under {Benefice}, n., 2. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • fief — fief; fief·dom; sub·fief; …   English syllables

  • fief — also feoff, 1610s, from Fr. fief (12c.) possession, holding, domain, a variant of O.Fr. fieu fee (see FEE (Cf. fee)) …   Etymology dictionary

  • fief — index fee (estate), freehold Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • fief — ► NOUN 1) historical an estate of land held on condition of feudal service. 2) a person s sphere of operation or control. DERIVATIVES fiefdom noun. ORIGIN Old French, variant of feu «fee» …   English terms dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”