FEUILLÉ
, ÉE. adj.
T. de Botan. Garni de feuilles. Tige feuillée.   Il se dit aussi, en termes de Blason, Des feuilles des plantes, lorsqu'elles sont d'un émail différent de celui de la plante. D'argent aux trois tulipes tigées de sinople, et feuillées de gueules.

FEUILLÉ, s'emploie comme substantif, en termes de Peinture, et signifie, tantôt La partie d'un paysage qui représente le feuillage des arbres, tantôt La manière de feuiller. Le feuillé de ce paysage est léger, varié, pesant, monotone. Ce peintre entend bien le feuillé. Le feuillé de ce peintre est large.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • FEUILLE — La feuille apparaît, à première vue, comme un organe généralement aplati et chlorophyllien porté latéralement par la tige des Cormophytes, végétaux dont l’appareil végétatif est un cormus , ensemble de rameaux feuillés. Les Cormophytes comprenant …   Encyclopédie Universelle

  • feuille — FEUILLE. s.f. Cette petite partie verte & mince, qui vient aux petites branches des arbres, vers le commencement du printemps, & qui tombe vers la fin de l automne. Feuille large & longue, epaisse, piquante. le bruit des feuilles. On dit, A la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • feuillé — feuillé, ée (feu llé, llée, ll mouillées, et non feu yé) part. passé. 1°   Garni de feuilles. Plante bien feuillée. Tige feuillée.    Terme de blason. Écu feuillé, celui qui a quelques fleurs soutenues des tiges et des feuilles de leurs plantes.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • feuille — feuille; porte·feuille; …   English syllables

  • Feuille — (franz., spr. föj ), Blatt; f. morte, hellbraune Farbe …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • feuille — (feu ll , ll mouillées, et non pas feu ye) s. f. 1°   Partie mince et plate et ordinairement verte du végétal, qui naît des tiges et des rameaux. •   Les stoïques, qui n ont pas voulu qu une feuille d arbre se remuât sans ordre particulier de la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FEUILLE — s. f. On appelle ainsi Les parties du végétal qui naissent des tiges et des rameaux, quelquefois de la racine, qui sont communément vertes, minces et planes, mais qui, dans beaucoup de plantes, offrent une grande variété de formes et de couleurs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FEUILLE — n. f. Partie du végétal qui naît des tiges et des rameaux, quelquefois de la racine, qui est communément verte, mince et plane, qui offre une grande variété de formes. La queue ou le pétiole d’une feuille. Les nervures d’une feuille. Le bord ou… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Feuille — Cet article concerne l utilisation du mot feuille en botanique. Pour l utilisation du mot en papeterie, voir Feuille de papier. Pour les autres significations, voir Feuille (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • feuille — nf. (d arbre, de plante, de papier, de métal...), fane (d arbre, de plante) : folye (Annecy.003, Ballaison, Bellevaux, Compôte Bauges, Cordon, Morzine, Saxel.002, Thônes.004, Vaulx), fôlye (Aix, Albanais.001, Albertville.021, Arvillard.228,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • feuille — n.f. Oreille. Dur de la feuille, ou constipé des feuilles, sourd. Feuilles de chou, grandes oreilles. Glisser dans les feuilles, confier un secret. / Jouer à la feuille, jouer de mémoire. / Jouer les feuilles mortes, ne pas avoir d oreille… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”