ANCIEN
, IENNE. adj.
(Il est tantôt de deux et tantôt de trois syllabes en vers ; mais autrefois on ne lui en donnait que deux.) Qui est depuis longtemps. Cette loi est fort ancienne. C'est une ancienne coutume. Un bâtiment fort ancien. Des meubles bien anciens. Anciens titres. Anciens manuscrits. Une ancienne amitié. Cette famille est ancienne.   Il se dit particulièrement, dans l'Administration forestière, Des arbres réservés qui ont plus de trois fois l'âge du taillis dans lequel ils se trouvent, c'est-à-dire, qui ont atteint ou passé cent ans ; par opposition à Moderne, qui se dit Des arbres de deux ou trois âges seulement. Marquer en réserve les arbres anciens, les modernes, et les jeunes ou baliveaux de l'âge du taillis.

ANCIEN, signifie aussi, Qui a existé, et qui n'existe plus. L'usage ancien. Les moeurs anciennes. Les anciens gouvernements. Une famille ancienne qui s'est éteinte. Les anciens Grecs. Un philosophe ancien. Un ancien poëte. Les anciens Égyptiens. Étudier les langues anciennes.   Il se dit, en ce sens, par opposition à Nouveau et à Moderne. L'Ancien et le Nouveau Testament. La loi ancienne et la loi nouvelle. L'ancienne et la nouvelle loi. L'ancienne et la nouvelle Rome. L'ancienne Grèce et la Grèce moderne.

ANCIEN, se dit également Des personnes qui ne sont plus en charge, qui ont cessé d'exercer une profession, etc. Un ancien magistrat. L'ancien préfet. L'ancien maire. L'ancien évêque de notre ville. Un ancien avocat. Une ancienne institutrice.

ANCIEN, s'emploie substantivement en parlant de Ceux qui ont vécu dans des temps fort éloignés de nous, et particulièrement de Ceux qui ont laissé des écrits. Les anciens avaient pour coutume... Chez les anciens, on avait pour habitude... Un ancien disait. Les anciens ont porté fort loin les arts et les sciences. On a beaucoup écrit sur la prééminence des anciens ou des modernes. Il appuie son opinion de l'autorité d'un ancien. La poésie des anciens. Les ouvrages des anciens. Lire, étudier les anciens.   En termes de l'Écriture sainte, L'Ancien des jours, Dieu.

ANCIEN, est aussi Un terme de dignité, parce qu'originairement on choisissait les vieillards pour remplir les premières places, les fonctions les plus importantes. Les anciens du peuple d'Israël.   Conseil des Anciens, désignait, sous la constitution de l'an III, Celle des deux sections du corps législatif à laquelle appartenait exclusivement le droit d'approuver ou de rejeter les résolutions du conseil des Cinq-Cents, qui formait l'autre section. Le conseil des Anciens était composé de deux cent cinquante membres.

ANCIEN, se dit encore, tant adjectivement que substantivement, De celui qui a été reçu avant un autre dans une charge, dans une compagnie, dans un corps. Dans l'armée, à grade égal, le plus ancien commande. C'est le plus ancien officier du régiment. C'est au plus ancien en charge à porter la parole. Il est votre ancien dans la compagnie, quoique plus jeune que vous. Tous les anciens de la compagnie furent de cet avis. On dit quelquefois à un vieillard, Mon ancien. Salut, mon ancien. Il est familier dans cette phrase.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ancien — ancien, ienne [ ɑ̃sjɛ̃, jɛn ] adj. • XIe; lat. tardif anteanus (VIIIe), de ante « avant » 1 ♦ Qui existe depuis longtemps, qui date d une époque bien antérieure. ⇒ antique, vieux. Une coutume très ancienne. ⇒ séculaire. L Ancie …   Encyclopédie Universelle

  • ancien — ancien, ienne (an si in, si è n , ou an siin, siè n . Dans la poësie du XVIIe siècle, ancien est de trois syllabes ; aujourd hui on le fait souvent de deux. Au XVIe s. on prononçait an si an, PALSGR. p. 60) adj. 1°   Qui existe depuis longtemps.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ancien — ANCIEN, IENNE. adject. (Il est de trois syllabes en vers; mais autrefois on ne le faisoit que de deux.) Qui est depuis long temps. Cette Loi est fort ancienne. C est une ancienne coutume. Bâtiment fort ancien. Meuble bien ancien. Anciens titres.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ancien — ANCIEN, [anc]ienne. adj. il est de trois syllabes. Quelques uns ne le font que de deux, il signif. Qui est depuis long temps. Cette loy est fort ancienne. c est une ancienne coustume. bastiment fort ancien. meuble bien ancien. anciens titres.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ancien — Ancien, m. acut. Antiquus. Fort ancien, Perantiquus. Le plus ancien, Maior natu. Le plus ancien de tous, Maximus natu. Les anciens, Antiqui, Antiquitas, Seniores. Qui estes des plus anciens, Qui estis in senioribus. Ce sacrifice est aussi ancien… …   Thresor de la langue françoyse

  • ancien — 1. ) n.m. Commerce d objets anciens : Faire l ancien (brocante, librairie). 2. ) adj. L ancien temps, le passé historique. Livre ancien, qui a plus de cinquante ans d âge. Meuble ancien, copie ancienne (brocante). / Passé dans l Ancien Testament …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Ancien — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Un ancien est, dans le Nouveau Testament, dans les Églises protestantes dites de professants, et chez les Témoins de Jéhovah, un des responsables d’une… …   Wikipédia en Français

  • ancien — n. from the term ancien regime (old government of France) …   English contemporary dictionary

  • ancien — adj., antique, vieux : ANCHIN, INNA / èna, E (Albanais.001, Annecy, Leschaux, Montricher, St Germain Ta. / Arvillard.228) || m., anchin (Bourget Huile), ansyin (Aillon V., Billième, Cordon.083, Côte Aime, Giettaz, Praz Arly, St Nicolas Cha.,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ancien — фр. [ансье/н] старинный, древний …   Словарь иностранных музыкальных терминов

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”