FAUTE
. s. f.
Manquement contre le devoir, contre la loi. On le dit quelquefois, moins rigoureusement, d'Un simple défaut de prudence, de soin. Faute légère, rémissible, pardonnable. Grande faute. Faute grave. Faire une faute. Commettre une faute. Aggraver sa faute. Cette première faute le perdit. Le châtiment suivit de près la faute. Le repentir d'une faute. Réparer ses fautes, ses fautes passées. Expier une faute. Dieu lui pardonnera ses fautes. Tomber en faute. Retomber dans la même faute. Faute sur faute. On le trouve rarement en faute. Prendre quelqu'un en faute. Toutes fautes sont personnelles. Rejeter la faute sur un autre. On ne doit pas lui en imputer la faute. La faute en est à cet homme-là. Ce n'est pas à lui qu'en est la faute. Ce n'est pas sa faute. Si l'entreprise a échoué, ce n'est pas ma faute. À qui la faute ? À qui en est la faute ? Est-ce ma faute, à moi ? Ce n'est pas par sa faute que cela est arrivé.   Il signifie aussi, Manquement contre les règles de quelque art. Il y a bien des fautes dans cet ouvrage, à cet ouvrage. Lourde faute. Faute grossière. Faute irréparable. Faute d'impression. Faute à corriger. Cette édition est pleine de fautes, fourmille de fautes. Faute de langue, de grammaire, d'orthographe. Faire des fautes contre la vraisemblance dans une pièce de théâtre. Composer sans faute. Une faute de jugement, contre le jugement. Faire des fautes au jeu. À la guerre il n'y a point de petites fautes.   Il se dit particulièrement, au Jeu de paume, Quand celui qui sert ne touche pas le premier toit. Deux fautes valent quinze.

Prov., Les fautes sont pour les joueurs, contre les joueurs, C'est aux joueurs à porter la peine des fautes qu'ils font dans le jeu.

Prov. et fig., Qui fait la faute la boit, Celui qui a fait une faute en doit porter la peine. On dit de même, Puisque la faute est faite, il faut la boire.

FAUTE, signifie encore, Manquement, imperfection en quelque ouvrage. Il y a bien des fautes dans cette toile, dans cette broderie.   Il signifie en outre, Manque, disette. Vous n'aurez pas faute de gens qui vous le demanderont. On craignait d'avoir faute de soldats, de matelots. On eut faute de blé. Il y avait faute d'argent.

Fam., Ne pas se faire faute de quelque chose, User de quelque chose sans ménagement, sans discrétion. Ne vous faites pas faute de mes services. Puisque je suis venu ici pour me divertir, je ne m'en ferai pas faute.

Fam., S'il arrivait faute de lui, s'il venait faute de lui, S'il venait à mourir.  Si n'y faites faute. Formule dont on se servait, dans les lettres de cachet, pour dire, N'y manquez pas.  Faire faute, Manquer, être absent, être regretté. Il n'est pas venu, il nous a fait faute. L'argent qu'on m'a volé m'a fait bien faute.

FAUTE DE. loc. prépositive, Par manque de, à défaut de. Il n'a pu faire achever sa maison, faute d'argent. Il est mort, faute de secours, faute d'aliments, faute de manger. S'il est mort, ce n'est pas faute de remèdes. Faute d'avoir été prévenu à temps, je ne pourrai m'y rendre. Nous jugeons souvent mal, faute de bien examiner. Cette locution entre dans certaines phrases de Pratique, où elle est quelquefois précédée de la préposition à. Faute par lui de fournir ses titres dans le délai fixé, il encourra la déchéance. À faute de quoi, il sera contraint de ...

SANS FAUTE. loc. adv.Immanquablement, sans faillir. J'y serai demain sans faute. Je m'y rendrai, je m'y trouverai sans faute.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • faute — [ fot ] n. f. • XIIe; lat. pop. °fallita « action de faillir, de manquer », p. p. de fallere → falloir I ♦ Vx ou en loc. Le fait de manquer, d être en moins. ⇒ défaut, 2. manque. « Faute d argent, c est douleur non pareille » (Rabelais). Vieilli… …   Encyclopédie Universelle

  • faute — Faute. s. f. v. Manquement contre le devoir, contre la loy. Faute legere, remissible, pardonnable. Grande faute, lourde faute. faire une faute. commettre une faute. Dieu luy pardonne ses fautes. toutes fautes sont personnelles. rejetter la faute… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • faute — FAUTE: «C est pire qu un crime, c est une faute.» (Talleyrand.) «Il n y a plus une seule faute à commettre.» (Thiers.) Ces deux phrases doivent être articulées avec profondeur …   Dictionnaire des idées reçues

  • faute — sans faute …   Dictionnaire des rimes

  • Faute — (fr., spr. Foht), Fehler, Versehen. F. de mieux (spr. Föh d miö), in Ermangelung eines Bessern …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Faute — (franz., spr. fōt ), Fehler, Versehen, Mangel; f. d argent, aus Mangel an Geld; f. de mieux, in Ermangelung eines Bessern …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Faute — (frz., spr. foht), Schuld, Fehler, Mangel; f. de mieux (spr. dĕ mĭöh), in Ermanglung eines Bessern …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Faute — (frz. foht), Fehler, Schuld, Mangel; f. de mieux (– de miöh), in Ermangelung des Bessern …   Herders Conversations-Lexikon

  • faute — Faute, voyez Faulte …   Thresor de la langue françoyse

  • faute — (fô t ) s. f. 1°   Action de faillir, manquement contre. •   Ainsi l homme qui porte une âme belle et haute, Quand seul en une part il a fait une faute...., MALH. I, 4. •   Pour autoriser les grandes fautes, ils ne manquent pas de grands exemples …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”