FAUSSETÉ
. s. f.
Qualité d'une chose fausse, ce qui rend une chose fausse. La fausseté des allégations. La fausseté du compte. Fausseté d'écriture, de date, etc. C'est une fausseté manifeste. La fausseté de cette nouvelle a été reconnue. La fausseté d'un raisonnement, d'une pensée. Il est bien difficile de corriger la fausseté de l'esprit.   Il signifie aussi, Chose fausse. Il m'a dit une fausseté, cent faussetés. C'est une fausseté. Accusé de fausseté. Une fausseté reconnue, avérée. Une insigne fausseté. Faire une fausseté. Une histoire pleine de faussetés. Débiter, répandre des faussetés sur le compte de quelqu'un.   Il signifie encore, Duplicité, hypocrisie, malignité cachée. On a reconnu une grande fausseté dans cet homme-là, dans son procédé. Il est d'une grande fausseté. Il a beaucoup de fausseté dans le coeur, dans le caractère. Sa fausseté sera démasquée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fausseté — [ foste ] n. f. • 1130; bas lat. falsitas I ♦ Caractère d une chose fausse, contraire à la vérité. Démontrer la fausseté d une accusation. Absolt « Ni la contradiction n est marque de fausseté, ni l incontradiction n est marque de vérité »… …   Encyclopédie Universelle

  • FAUSSETÉ —     Fausseté est le contraire de la vérité. Ce n est pas proprement le mensonge, dans lequel il entre toujours du dessein.     On dit qu il y a eu cent mille hommes écrasés dans le tremblement de terre de Lisbonne; ce n est pas un mensonge, c est …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • fausseté — Fausseté. s. f. Chose fausse, Mensonge, Imposture. Fausseté manifeste, visible. c est une fausseté. accusé, prevenu, atteint & convaincu de fausseté. une fausseté verifiée, reconnuë. faire une fausseté. la fausseté des allegations. la fausseté du …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fausseté — (fô se té) s. f. 1°   Qualité de ce qui est faux. •   Et je connais peu de vrais biens Dont on puisse jamais attendre Le plaisir que me fit la fausseté des miens, CHAULIEU à Mlle Delaunay.. •   Bientôt après on eut des lettres du consul, qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FAUSSETÉ — n. f. Qualité d’une chose fausse, ce qui rend une chose fausse. La fausseté d’une monnaie, d’un manuscrit, d’un tableau. La fausseté des allégations. La fausseté du compte. Fausseté d’écriture, de date. La fausseté de cette nouvelle a été… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Fausseté — Fausse|té [fos te:] die; <aus gleichbed. fr. fausseté> (veraltet) Falschheit …   Das große Fremdwörterbuch

  • Fausseté —    см. Ложность …   Философский словарь Спонвиля

  • Fausseté du jugement, de l'esprit — ● Fausseté du jugement, de l esprit manque de justesse dans la manière de juger …   Encyclopédie Universelle

  • Fausseté des Vertus Humaines —    см. Ложность человеческих добродетелей …   Философский словарь Спонвиля

  • VERTUS HUMAINES — FAUSSETÉ DES VERTUS HUMAINES     Quand le duc de La Rochefoucauld eut écrit ses pensées sur l amour propre, et qu il eut mis à découvert ce ressort de l homme, un monsieur Esprit, de l Oratoire, écrivit un livre captieux, intitulé, De la fausseté …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”