FAILLIR
. v. n.
( Je faux, tu faux, il faut ; nous faillons, vous faillez, ils faillent. Je faillais. Je faillis. Je faudrai. Faillant. Plusieurs de ces temps sont peu usités.) Faire quelque chose contre son devoir, contre les lois. Il est dans notre nature de faillir. Il a failli en cette occasion. Elle n'aurait point failli sans les mauvais exemples.   Il signifie aussi, Errer, se tromper, se méprendre en quelque chose. Faillir lourdement. Cet auteur a failli en beaucoup d'endroits. Les plus doctes sont sujets à faillir. Cet architecte, ce peintre, ce sculpteur a failli dans les proportions. Ce sens commence à vieillir.  Il signifie encore, Céder, manquer, finir. Cet édifice a failli par le pied. Ce cheval commence à faillir par les jambes. Cet ami ne lui faudra pas au besoin. La mémoire lui faillit tout à coup. Le jour commençait à faillir. La branche des Valois a failli dans la personne de Henri III. Dans ces deux dernières phrases et autres semblables, il a vieilli.

Fam., Le coeur me faut, se dit Lorsqu'on se sent quelque faiblesse, quelque épuisement, et qu'on a besoin de manger.

Prov. et fig., Au bout de l'aune faut le drap, Toutes choses ont leur fin ; il ne faut ni s'étonner ni s'affliger de voir qu'elles viennent à manquer, quand on en a usé autant qu'on le pouvait.  À jour faillant, Lorsque le jour est près de manquer. Arriver à jour faillant. On dit de même, À jour failli. Ces locutions vieillissent.  Jouer à coup faillant, à coup failli, Jouer à la place du premier des joueurs qui manque. Cela ne se dit guère qu'au Jeu du volant.

FAILLIR, signifie aussi, Manquer à exécuter, à faire. J'irai là sans faillir. Ce sens vieillit.  Il se dit également Pour exprimer qu'une chose a été sur le point d'arriver, qu'il a tenu à peu qu'elle n'arrivât, qu'elle n'eût lieu. J'ai failli de tomber, à tomber. Il a failli de se ruiner. J'ai bien failli de l'oublier. Nous faillîmes de périr. Il a bien failli de l'obtenir. Il faillit à me blesser. Il faillit à être ministre. Le malheur qui faillit de nous arriver, à nous arriver. Cet événement faillit à retarder notre départ. Il faillit de nous arriver un grand malheur. Souvent on retranche la préposition. J'ai failli mourir. Il faillit être assassiné. Nous faillîmes périr. Il faillit être ministre. J'ai failli l'oublier. L'accident qui faillit nous arriver. Il a failli nous arriver un grand malheur. Ce sens est ordinairement familier.

FAILLIR, en termes de Commerce, se dit D'un négociant, d'un banquier qui fait une banqueroute non frauduleuse. Ce banquier a failli.

FAILLI, IE. participe, À jour failli, à coup failli (voyez ci-dessus). Il faut que dans quelques jours vous voyiez cette affaire faite ou faillie, c'est-à-dire, Faite ou manquée. Cette acception vieillit.

FAILLI, s'emploie surtout comme substantif masculin, en parlant d'Un négociant, d'un banquier qui a fait faillite. Le bilan d'un failli. C'est un failli. Les créanciers d'un failli. Admettre le failli au bénéfice de cession.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • faillir — [ fajir ] v. intr. <conjug. : 2 ou archaïque Je faux, tu faux, il faut, nous faillons, vous faillez, ils faillent; je faillais, nous faillions; je faillis; je faudrai; je faudrais; que je faille; que je faillisse; faillant; failli; surtout inf …   Encyclopédie Universelle

  • faillir — Faillir, neutr. pen. Se prend ores pour manquer à faire et executer quelque chose, comme, J ay failly d estre Consul, Consul iniqua fortuna non sum factus, c. Peu s en est fallu que je n aye esté Consul, Parum abfuit quin Consul factus fuerim.… …   Thresor de la langue françoyse

  • faillir — FAILLIR. v. n. Faire quelque chose contre son devoir, contre les loix. S il a failli, il faut qu il soit chastié. c est une chose humaine que de faillir. faillir contre les loix. faillir lourdement. Il signifie aussi, Errer, se tromper, se… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • faillir — (fa llir, ll mouillées, et non fa yir), je faux, tu faux, il faut, nous faillons, vous faillez, ils faillent ; je faillais, nous faillions ; je faillis, nous faillîmes ; je faudrai, nous faudrons ; je faudrais, nous faudrions ; que je faillisse,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FAILLIR — v. intr. Manquer, faire défaut. Le jour commence à faillir. La mémoire lui a failli. Faillir à une tâche. Par extension, il signifie Céder, devenir faible. Cet édifice a failli par le pied. Ce cheval commence à faillir par les jambes. FAILLIR… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • faillir — vi. tomber, céder, chuter : mankâ vi. , tonbâ vi. (Albanais.001) ; se mankâ vp. (001, Combe Si., Cordon.083, Saxel.002) ; pp. falyi m. (Table). E. : Falloir. A1) faillir à, manquer à, ne pas faillir respecter // tenir faillir (sa promesse) :… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • faillir — [fajiʀ] (v. 3) Présent : faux, faux, faut, faillons, faillez, faillent ; Futur : faillirai, failliras, faillira, faillirons, faillirez, failliront ; Passé : faillis, faillis, faillit, faillîmes, faillîtes, faillirent ; Imparfait : faillais,… …   French Morphology and Phonetics

  • Faillir — III гр., (avoir) P.p.: failli 1) Ошибаться, заблуждаться 2) Поддаваться, слабеть 3) Не удаваться 4) Чуть не…, едва не… Qn a failli + verb(inf.) Кто л. чуть не… Présent de l indicatif je faille tu failles il faille nous faillons …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • Sans faillir — ● Sans faillir en allant jusqu au bout de ce qu on doit faire …   Encyclopédie Universelle

  • flachañ — faillir …   Dictionnaire Breton-Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”