FAIBLE
. adj. des deux genres
Débile, qui manque de force, de vigueur. Il est encore faible de sa maladie. Avoir les jambes faibles. Voix faible. Organe faible. Avoir la vue faible. Avoir l'estomac faible, la poitrine faible. Son pouls est très-faible. Une faible constitution. Une faible santé. Ce cheval est trop faible, a les reins trop faibles. La femme est plus faible que l'homme. Il terrassa du premier coup son faible ennemi. Il est trop faible pour porter une charge si pesante. Un sexe faible et timide. Un faible enfant doit-il vous inspirer ces craintes ? On l'applique également Aux facultés intellectuelles. Les facultés de l'homme sont trop faibles pour pénétrer de semblables mystères. Notre faible raison n'y peut suffire. Avoir une tête faible, le jugement faible, l'intelligence faible. Il a la mémoire très-faible.

Fig. et fam., Avoir les reins faibles, N'avoir pas assez de bien, assez de crédit, assez de talent, etc., pour venir à bout de ce qu'on entreprend. Il ne réussira pas dans son entreprise, il a les reins trop faibles.   Dans un âge faible, Dans l'enfance, dans les premiers temps de l'adolescence. Il était encore dans un âge faible.

FAIBLE, signifie aussi figurément, Qui manque de puissance, de ressources, etc. À la vue de ces grandes merveilles, l'homme se sent petit et faible. Ce prince est bien faible pour tenir tête à de si redoutables voisins. Un État faible et pauvre. L'ennemi était plus faible que nous. Le gouvernement était alors trop faible pour dominer les factions.   Il signifie encore figurément, Qui est dépourvu de talent, de génie, etc. Il est trop faible pour entrer en lice avec cet habile dialecticien. Cet orateur a paru faible dans la dernière discussion. C'est un écrivain faible et froid. On l'applique dans le même sens Aux productions de l'art ou de l'esprit. Tout ce que cet artiste a exposé cette année au salon, m'a paru faible. Cet ouvrage est faible. Ce passage est très-faible. Sa dernière tragédie est faible. Le style est la partie faible de cet ouvrage.   Il signifie en outre, Qui manque de force morale, qui est trop indulgent, trop facile, sans fermeté, timide, etc. Cette mère est bien faible pour ses enfants. Quel homme faible ! Ce bon mais faible monarque était plus aimé que respecté. C'est un homme qui a l'esprit faible. C'est un esprit faible, une âme faible, un coeur faible. Il était à craindre que cela ne fît impression sur les esprits faibles. On dit D'une femme qu' Elle est faible, qu'elle a été faible, lorsqu'elle s'est laissée aller à la séduction.  Dans le style de l'Écriture, L'esprit est prompt et la chair est faible, L'homme compte quelquefois trop sur ses forces, il se laisse aller à la tentation.

FAIBLE, se dit aussi Des choses qui n'ont pas assez de grosseur, d'épaisseur, de force, de solidité, etc. Ce bâton est trop faible. Cette poutre est faible. La lame de cette épée est beaucoup trop faible. Les branches les plus faibles d'un arbre. Ce lien est trop faible. Cette corde est faible, elle cassera. Ce faible retranchement n'arrêtera pas l'ennemi. Cette faible digue ne put résister à la violence des flots.   Il se dit particulièrement D'un poste, d'une place de guerre peu fortifiée. Ce poste est faible, il sera bientôt emporté. Le côté le plus faible de la place.

Fig., Le côté faible d'une chose, Ce qu'elle a de défectueux. Voilà le côté faible de cette institution. Ce système a bien des côtés faibles. On dit aussi, Le côté faible d'une personne, Le défaut habituel, la passion dominante d'une personne, ou Ce qu'une personne sait le moins, par comparaison à ses autres connaissances. Vous l'avez attaqué par son côté faible. Trouver, connaître le côté faible d'une personne. Il a fait de bonnes études, mais le grec est son côté faible. Voyez FAIBLE, substantif.

FAIBLE, se dit encore figurément, tant au sens physique qu'au sens moral, De ce qui est peu considérable en son genre sous le rapport de la quantité, de l'étendue, de la valeur, de l'intensité, de l'énergie, etc. Une faible quantité. Il n'avait qu'une faible armée. Il n'a que de bien faibles ressources. Un faible revenu. Il n'a qu'un faible intérêt dans cette entreprise. Un son faible. Une lueur faible. Ce café, ce thé est faible. Cette différence est trop faible, pour qu'on y ait égard. Ils se rendirent après une faible résistance. Autant que mes faibles connaissances me permettent d'en juger. On méprisait leur faible autorité. Voilà une faible raison, un faible raisonnement, un faible argument, une faible défense. Cela est d'un faible secours, d'un faible soulagement. Ce n'est là qu'une faible consolation. Il n'en a qu'une faible espérance. Il ne m'en reste qu'un faible souvenir. C'est une faible amitié que la sienne. Sa résolution était encore faible. C'est une passion qui est encore faible.   Monnaie faible, Monnaie qui n'a pas le poids ou le titre requis.  Poids faible, Poids qui est au-dessous de la pesanteur prescrite par la loi.

FAIBLE, s'emploie souvent avec la préposition de, suivie d'un substantif qui caractérise le genre de faiblesse. Ce cheval est faible de reins. C'est un homme faible de caractère. Un ouvrage faible de raisonnement, faible de style. Un tableau faible de couleur. On dit aussi, en parlant D'une armée, qu' Elle est faible en infanterie, en cavalerie, en artillerie, etc., faible en nombre.

FAIBLE, s'emploie souvent comme substantif masculin, et se dit, surtout dans le style soutenu, de Toute personne faible, qui manque de puissance, de ressources. Protéger le faible contre le fort. Être l'appui, le soutien du faible, des faibles.   Il signifie aussi, dans le langage ordinaire, Ce qu'il y a de moins fort, de moins solide, etc., dans une chose. Le faible d'une machine, d'une poutre, d'une solive. Le faible d'une place.   Il se dit également au figuré, pour signifier, Ce qu'il y a de défectueux en quelque chose. Voilà le faible de la cause. Connaître le fort et le faible d'une affaire.   Il signifie encore figurément, Le principal défaut auquel une personne est sujette, sa passion dominante. C'est son faible que le jeu, etc. C'est là son faible. On l'a pris par son faible.   Avoir du faible, un faible pour quelqu'un. Voyez FAIBLESSE Du fort au faible, le fort portant le faible, Toutes choses étant compensées, ce qui manque à l'une étant suppléé par l'autre. Quatre chevaux porteront tout cela, du fort au faible. Les terres de cette ferme valent tant l'arpent, le fort portant le faible. Il a de bonnes et de mauvaises qualités ; mais, le fort portant le faible, c'est un assez galant homme.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • faible — [ fɛbl ] adj. et n. m. • v. 1160 feble; 1080 fieble; lat. flebilis « pitoyable, digne d être pleuré », de flere « pleurer » I ♦ Adj. 1 ♦ Qui manque de force, de vigueur physique. Un homme, une femme faible; organisme faible. ⇒ anémique, chétif,… …   Encyclopédie Universelle

  • Faible — Sn Schwäche, Vorliebe erw. fremd. Erkennbar fremd (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. faible m., einer Substantivierung von frz. faible schwach .    Ebenso nfrz. faible, nschw. fäbless. Das französische Wort wohl aus l. flēbilis kläglich,… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Faible — (franz., spr. fǟbl ), schwach; als Substantiv soviel wie Schwäche, kleine Leidenschaft für etwas; Faiblesse, Schwäche, Ohnmacht; faiblieren, schwächen; schwach, ohnmächtig werden …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Faible — (frz., spr. fähbl), schwach; als Substantiv Schwäche (für etwas), schwächliche Nachsicht; Faiblesse (spr. éß), Schwäche, Ohnmacht …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Faible — (frz. fähbl), schwach; faiblesse (fähbleß), Schwäche …   Herders Conversations-Lexikon

  • faible — /febˈl/ noun 1. A foible 2. The part of a foil blade between the middle and the point, the weak part ORIGIN: Fr, weak …   Useful english dictionary

  • faible — (fè bl . Chifflet, Gramm. p. 201, dit qu on laisse passer faible ; ce qui prouve que de son temps foible, c est à dire fouèble, était la prononciation la plus usitée) adj. 1°   Qui est sans force, sans vigueur. Avoir les jambes faibles. Nous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FAIBLE — adj. des deux genres Qui est débile, qui manque de force, de vigueur. Il est sorti faible de sa maladie. Avoir les jambes faibles. Avoir la vue faible. Avoir la poitrine faible. Son pouls est très faible. Une faible constitution. Une faible santé …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Faible —          ALAIN (Émile Auguste Chartier, dit)     Bio express : Philosophe et essayiste français (1868 1951)     «La justice, c est l égalité. Je n entends point par là une chimère, qui sera peut être quelque jour ; j entends ce rapport que n… …   Dictionnaire des citations politiques

  • FAIBLE —     Foible, qu on prononce faible, et que plusieurs écrivent ainsi, est le contraire de fort, et non de dur et de solide. Il peut se dire de presque tous les êtres. Il reçoit souvent l article de: le fort et le faible d une épée; faible de reins; …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”