EXTRAORDINAIRE
. adj. des deux genres
Qui n'est pas selon l'usage ordinaire, selon l'ordre commun ; qui est au-dessus de l'ordinaire. Séance, audience extraordinaire. Par voie extraordinaire. Employer des moyens extraordinaires. C'est une chose bien extraordinaire. Un événement extraordinaire. Une action extraordinaire. Il n'y a rien d'extraordinaire à cela.   Dépense extraordinaire, Dépense qui excède celle que l'on fait ordinairement, ou Dépense imprévue que l'on fait en sus de celle qu'on s'était proposé de faire. J'ai fait cette année quelques dépenses extraordinaires. Les dépenses extraordinaires de l'État.   Conseiller d'État en service extraordinaire, Conseiller d'État qui n'a pas de traitement, et qui ne remplit pas de fonctions au conseil.  Ambassadeur extraordinaire, envoyé extraordinaire, Celui qu'un gouvernement, qu'un prince envoie pour traiter et négocier quelque affaire particulière et importante, ou seulement à l'occasion de quelque cérémonie. On l'a nommé ambassadeur extraordinaire. Le roi l'a nommé son envoyé extraordinaire à Berlin.   Courrier extraordinaire, Courrier dépêché pour quelque occasion particulière. On dit aussi substantivement, Un extraordinaire. On lui a dépêché un courrier extraordinaire, un extraordinaire.   Procédure extraordinaire, s'est dit autrefois de La procédure criminelle, par opposition à La procédure civile. On disait substantivement, dans un sens analogue, Juger à l'extraordinaire, Juger au criminel.  Question extraordinaire, se dit de La torture la plus rude qu'on faisait souffrir à un accusé pour lui arracher quelque aveu. Il fut mis à la question ordinaire et extraordinaire.

EXTRAORDINAIRE, signifie aussi, Qui est singulier, rare, peu commun. Un mérite extraordinaire. Un génie extraordinaire. Un homme extraordinaire dans son art. Une mémoire extraordinaire. Il est d'une avarice extraordinaire, d'une laideur extraordinaire.   Il se dit souvent en mauvaise part, pour Ridicule, choquant, bizarre, extravagant. Voilà un homme bien extraordinaire. Visage extraordinaire. Manières extraordinaires. Quel langage extraordinaire ! Propositions extraordinaires. Coiffure extraordinaire. Habit extraordinaire.

EXTRAORDINAIRE, est aussi substantif, au masculin, et signifie, Ce qui ne se fait pas ordinairement. C'est un extraordinaire. Vous soupez aujourd'hui, vous faites un extraordinaire. C'est pour lui un extraordinaire que de boire du vin. Il donne tant par repas ; et quand il y a quelque extraordinaire, il le paye. Dans les grandes entreprises, il faut distinguer l'extraordinaire de l'impossible.   Il signifie particulièrement, dans les Comptes, Ce qui est outre la dépense ordinaire. L'extraordinaire monte à tant.   L'extraordinaire des guerres ou de la guerre, Fonds que l'on faisait autrefois pour payer la dépense extraordinaire de la guerre. Trésorier de l'extraordinaire des guerres, ou simplement, Trésorier de l'extraordinaire. Commis à l'extraordinaire.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • extraordinaire — [ ɛkstraɔrdinɛr ] adj. • XIIIe; lat. extraordinarius « qui sort de l ordre » 1 ♦ Qui n est pas selon l usage ordinaire, selon l ordre commun. ⇒ anormal, exceptionnel, inhabituel, inusité. Les moyens habituels ne suffisant pas, on prit des mesures …   Encyclopédie Universelle

  • extraordinaire — Extraordinaire. adj. de tout genre. On prononce, Extraordinaire, Qui n est pas selon l usage, selon la pratique ordinaire, qui a quelque chose de plus que l ordinaire. Une chose extraordinaire. un accident extraordinaire. un langage… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • extraordinaire — 1940, from Fr. extraordinaire (14c.), lit. “extraordinary, unusual, out of the ordinary,” but used colloquially as a superlative; see EXTRAORDINARY (Cf. extraordinary) …   Etymology dictionary

  • extraordinaire — ► ADJECTIVE ▪ outstanding in a particular capacity: a gardener extraordinaire. ORIGIN French …   English terms dictionary

  • extraordinaire — Extraordinaire, Extraordinarius. Festes extraordinaires et soudaines, commandées pour quelque chose survenuë, Imperatiuae feriae …   Thresor de la langue françoyse

  • extraordinaire — [ik strôr΄də ner′] adj. [Fr] extraordinary: used after the noun …   English World dictionary

  • extraordinaire — (èk stror di nê r . La prononciation où l a est nul est encore la plus usitée ; mais l écriture commence à l emporter sur l usage ; plusieurs disent èk stra or di nê r , faisant sentir l a ; prononciation qu on trouve dans l Irato de Méhul : Non… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • EXTRAORDINAIRE — adj. des deux genres Qui n’est pas selon l’usage ordinaire, selon l’ordre commun, qui est au dessus de l’ordinaire. Séance, audience extraordinaire. Par voie extraordinaire. Employer des moyens extraordinaires. C’est une chose bien extraordinaire …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • extraordinaire — [[t]ekstrɔ͟ː(r)dɪne͟ə(r)[/t]] ADJ: n ADJ If you describe someone as being, for example, a musician extraordinaire, you are saying in a slightly humorous way that you think they are an extremely good musician. ...George Kuchar, film maker… …   English dictionary

  • extraordinaire —   n.m.   Comme substantif pour son côté extraordinaire , sa particularité.    Bébert son extraordinaire c était la promenade, la balade, sa façon de nous suivre. F1, 19 …   Dictionnaire Céline

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”