EXPRESSÉMENT
. adv.
En termes exprès. Cela est énoncé expressément dans le contrat. Je lui avais commandé, défendu expressément de faire telle chose.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • expressément — [ ɛkspresemɑ̃ ] adv. • XIIe; de 1. exprès 1 ♦ En termes exprès, formels. ⇒ explicitement, nettement, précisément. « Il défendit expressément qu on touchât à rien » (France). 2 ♦ Avec une intention, une volonté spéciale bien déterminée. ⇒ 2.… …   Encyclopédie Universelle

  • expressément — Expressément, Definite, Nominatim, Priuate, Diserte. Dire expressément, Pronuntiare, Nuncupare. Faire expressément, Studio facere, Dedita opera. Cela est expressément dit par la transaction, In conuento, in syngrapha rei transactae, in foedere,… …   Thresor de la langue françoyse

  • expressément — Expressément. adv. En termes exprés. Cela est couché expressément dans le contract. je luy avois commandé, deffendu expressément de faire telle chose …   Dictionnaire de l'Académie française

  • expressément — (èk sprè sé man) adv. 1°   En termes exprès. •   Il n y a aucun droit divin ni humain qui permette expressément de tuer un voleur qui ne se défend pas ; et c est néanmoins ce que vous permettez expressément, PASC. Prov. 14. •   Le Fils vous a… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • EXPRESSÉMENT — adv. En termes exprès. Cela est énoncé expressément dans le contrat. Je lui avais commandé, défendu expressément de faire telle chose …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Roy n’est lie per ascun statute, si il vie solt expressement nosme — The king is not bound by any statute, if he be not expressly named to be so bound. See Broom s Legal Maxims 72 …   Ballentine's law dictionary

  • LOGIQUE (HISTOIRE DE LA) — Ce n’est qu’à une époque relativement récente qu’on a vraiment commencé à s’intéresser à l’histoire de la logique. Jusqu’au milieu du XIXe siècle régnait en effet l’idée que la logique n’avait pas d’histoire, étant, pour l’essentiel, sortie… …   Encyclopédie Universelle

  • enjoindre — [ ɑ̃ʒwɛ̃dr ] v. tr. <conjug. : 49> • 1138; lat. injungere, d apr. joindre ♦ Littér. Ordonner expressément à (qqn). ⇒ intimer, prescrire, 1. sommer. Ce que l honneur vous enjoint de faire (⇒ injonction) . « Il m envoie au tableau noir et m… …   Encyclopédie Universelle

  • prescrire — [ prɛskrir ] v. tr. <conjug. : 39> • XIIe « condamner »; lat. præscribere 1 ♦ (1355) Dr. Soumettre à la prescription. ♢ Acquérir par la prescription. Prescrire la propriété d un immeuble. ♢ Faire ou laisser éteindre par la prescription.… …   Encyclopédie Universelle

  • stipuler — [ stipyle ] v. tr. <conjug. : 1> • 1289; lat. jurid. stipulare, lat. stipulari; p. ê. de « rompre la paille (stipula) »; cf. stipe, stipule 1 ♦ Dr. Énoncer comme condition (dans un contrat, un acte). Stipuler des avantages particuliers, un… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”