ÉVEILLER
. v. a.
Faire cesser le sommeil. Quand il est une fois endormi, on ne saurait l'éveiller. Le moindre bruit l'éveille. On m'est venu éveiller ce matin à cinq heures.

Prov. et fig., Il ne faut pas éveiller le chat qui dort, Il ne faut pas réveiller une fâcheuse affaire qui est assoupie ; il ne faut pas fournir à celui qui n'y pense pas, des occasions de montrer du mécontentement, de nuire, etc.

ÉVEILLER, signifie figurément, Donner de la gaieté, ou Rendre plus actif. Il est mélancolique, il lui faudrait quelque chose qui l'éveillât un peu. Il était naturellement indolent, mais l'ambition l'a éveillé.   Il signifie encore figurément, Stimuler exciter, provoquer. Éveiller les talents. Éveiller la jalousie, l'envie. Éveiller les remords. Éveiller les soupçons.

ÉVEILLER, avec le pronom personnel, signifie, Cesser de dormir. Il s'éveille tous les jours à une certaine heure. Elle s'est éveillée en sursaut. On emporterait la maison, qu'il ne s'éveillerait pas. S'éveiller au bruit. Vous paraissez tout endormi, éveillez-vous.

ÉVEILLÉ, ÉE. participe. Il s'emploie souvent comme adjectif et figurément, pour dire, Gai, vif. Vous êtes bien éveillé aujourd'hui. C'est un petit garçon bien éveillé. Il a l'esprit éveillé, l'air éveillé, la mine éveillée. Les yeux bien éveillés. Dans ce sens, il est familier.

Prov., Il est éveillé comme une potée de souris, se dit D'un jeune enfant fort vif, fort remuant et fort gai.

ÉVEILLÉ, signifie aussi, Avisé, soigneux. C'est un homme fort éveillé sur ses intérêts.

Fam., Cette femme est bien éveillée, Elle a de la vivacité dans le ton, et de la liberté dans les manières.

ÉVEILLÉ, se prend quelquefois substantivement. C'est un éveillé. C'est une éveillée, une petite éveillée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • éveiller — [ eveje ] v. tr. <conjug. : 1> • esveiller 1100; lat. pop. °exvigilare « veiller sur; s éveiller » → veille I ♦ V. tr. 1 ♦ Littér. Tirer du sommeil. ⇒ réveiller. Ne faites pas de bruit, vous allez l éveiller. « un enfant qu on a éveillé en… …   Encyclopédie Universelle

  • éveiller — (é vè llé, ll mouillées, et non é vè yé) v. a. 1°   Tirer quelqu un du sommeil. •   .... Les souris et les rats Semblent, pour m éveiller, s entendre avec les chats, BOILEAU Sat. VI. •   Oui, c est Agamemnon, c est ton roi qui t éveille, RAC.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉVEILLER — v. tr. Tirer du sommeil. Quand il est une fois endormi, on ne peut l’éveiller. Le moindre bruit l’éveille. On est venu m’éveiller ce matin à cinq heures. Prov. et fig., Il ne faut pas éveiller le chat qui dort. Voyez CHAT. S’ÉVEILLER signifie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • eveiller — I. Eveiller. v. act. Faire cesser le sommeil, rompre le sommeil. Quand il est une fois bien endormi, on ne sçauroit l éveiller. le moindre bruit l éveille. on m est venu éveiller ce matin pour me dire. II. S eveiller. v. neut. pass. Cesser de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • éveiller — vt. , réveiller, tirer (un dormeur) de son sommeil. A1) s éveiller, se réveiller, sortir de son sommeil ; être mis en éveil, se tenir sur ses gardes ; (Annecy) surveiller : s évèlyî (Albanais, Annecy) / é (Aix, Chambéry) ; se déssanzhî vp. anc.… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • éveiller — (v. 1) Présent : éveille, éveilles, éveille, éveillons, éveillez, éveillent ; Futur : éveillerai, éveilleras, éveillera, éveillerons, éveillerez, éveilleront ; Passé : éveillai, éveillas, éveilla, éveillâmes, éveillâtes, éveillèrent ; Imparfait …   French Morphology and Phonetics

  • Éveiller le chat qui dort. — Éveiller le chat (le chien) qui dort. См. Сонного пса не буди …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • Éveiller l'attention de quelqu'un — ● Éveiller l attention de quelqu un le rendre vigilant …   Encyclopédie Universelle

  • s'éveiller — ● s éveiller verbe pronominal être éveillé verbe passif Sortir du sommeil, cesser de dormir : Rester éveillé une partie de la nuit. Littéraire. Cesser d être engourdi : Au printemps, la nature s éveille. Être épanoui, plein de vivacité : Une… …   Encyclopédie Universelle

  • s'entr'éveiller — entr éveiller (s ) (an tré vè llé, ll mouillées) v. réfl. S éveiller l un l autre. HISTORIQUE    XVIe s. •   S entreveiller, COTGRAVE . •   Je le voy, ce me semble, au milieu des soudars, Un somme entre esveillé prendre dessur la terre, RONS. 368 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”