ÉTOURDIMENT
. adv.
À l'étourdie. Il fait toutes choses si étourdiment, que... Vous avez agi bien étourdiment. Il a entrepris cette affaire fort étourdiment, Sans l'examiner, sans prendre conseil.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • étourdiment — [ eturdimɑ̃ ] adv. • estordiement XIVe; de étourdi ♦ À la manière d un étourdi; sans réflexion. ⇒ imprudemment, inconsidérément. Agir, parler, répondre étourdiment. Se lancer étourdiment dans une affaire (cf. À corps perdu, à l étourdie, à la… …   Encyclopédie Universelle

  • étourdiment — (é tour di man) adv. D une façon étourdie. •   Cloton ne peut vous faire d autre grâce Que de filer vos jours très lentement ; Mais Cloton va toujours étourdiment, LA FONT. Épît. à Turenne.. •   Car comme étourdiment j emprunte et je m endette,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉTOURDIMENT — adv. à la manière d’un étourdi. Il fait toutes choses si étourdiment que... Agir étourdiment. Il s’est lancé dans cette affaire fort étourdiment, Sans l’examiner, sans prendre conseil …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • étourdi — étourdi, ie [ eturdi ] adj. et n. • esturdi, estourdiXIIIe; Estordit n. pr. 1086; lat. pop. °exturditus, de turdus « grive » 1 ♦ Qui agit sans réflexion, ne porte pas attention à ce qu il fait. ⇒ distrait, écervelé, évaporé, inattentif,… …   Encyclopédie Universelle

  • inconsidérément — [ ɛ̃kɔ̃sideremɑ̃ ] adv. • 1541; de inconsidéré ♦ D une manière inconsidérée. ⇒ étourdiment (cf. À la légère). Bavarder inconsidérément (cf. À tort et à travers). « Partir inconsidérément à l aventure » (A. Gide). ● inconsidérément adverbe De… …   Encyclopédie Universelle

  • sottement — [ sɔtmɑ̃ ] adv. • v. 1190; de sot ♦ D une manière sotte, comme un sot. ⇒ bêtement, étourdiment, stupidement. « Perdant tout à fait la tête, étourdiment, sottement, je pris la fuite » (Fromentin). ● sottement adverbe D une manière sotte, stupide,… …   Encyclopédie Universelle

  • parler — 1. parler [ parle ] v. <conjug. : 1> • parlier Xe; lat. ecclés. parabolare → parole I ♦ V. intr. A ♦ 1 ♦ Articuler les sons d une langue naturelle. Enfant qui apprend à parler. « Tout parle en mon ouvrage [les Fables] et même les poissons » …   Encyclopédie Universelle

  • penchant — [ pɑ̃ʃɑ̃ ] n. m. • 1538; « mur qui penche » 1532; de pencher 1 ♦ Vx ou littér. Versant, pente. « la ville, bâtie sur le penchant d une montagne » (Nerval). 2 ♦ (1642) Mod. et cour. Inclination naturelle vers un objet ou une fin. ⇒ faible, goût,… …   Encyclopédie Universelle

  • posément — [ pozemɑ̃ ] adv. • XVe; de posé ♦ Calmement. Parler, lire posément. ⇒ doucement, lentement. « Il devint calme, expliqua tout fort posément » (Balzac). ⊗ CONTR. Brusquement, étourdiment, précipitamment. ● posément adverbe De façon tranquille, sans …   Encyclopédie Universelle

  • sciemment — [ sjamɑ̃ ] adv. • 1375; scientment 1310; du lat. sciens, scientis ♦ En connaissance de cause. « une femme, depuis Ève, a toujours fait sciemment le bien et le mal » (Balzac). J ai forcé la dose sciemment. ⇒ 2. exprès, volontairement. ⊗ CONTR.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”