ÉTOUPILLON
. s. m.
T. d'Artillerie. Petite mèche d'étoupe suiffée qu'on introduit dans la lumière d'une pièce, pour préserver la charge de l'humidité.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • étoupillon — ⇒ÉTOUPILLON, subst. masc. Vx. Bouchon d étoupe. ARTILL. ,,Petite étoupille (Ac. 1835 1932). Prononc. :[ ]. Étymol. et Hist. 1373 estoupillon « bouchon » (Trad. de P. de Crescens, 4e livre des prouffitz champestres, 60, Fleurot d apr. A. Delboulle …   Encyclopédie Universelle

  • étoupillon — (é tou pi llon, ll mouillées, et non é tou pi yon) s. m. Mèche d étoupe suiffée qu on met dans la lumière du canon pour garantir la charge contre l humidité. HISTORIQUE    XVe s. •   Le suppliant coppa l estoupillon [bouchon d étoupe] d une cane… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉTOUPILLON — n. m. T. d’Artillerie Petite étoupille …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • étoupe — [ etup ] n. f. • 1636; estupe, estoupeXIIe; lat. stuppa, gr. stuppê ♦ La partie la plus grossière de la filasse. Étoupe de chanvre, de lin. Étoupe blanche : résidu du chanvre travaillé dans les corderies. Étoupe noire, qui provient de vieux… …   Encyclopédie Universelle

  • étoupille — [ etupij ] n. f. • estoupille 1636; de étoupe 1 ♦ Vx Mèche d étoupe introduite dans la lumière d un canon, et destinée à enflammer la poudre. 2 ♦ (1842) Amorce de fulminate de mercure enflammée par friction ou percussion. ⇒ amorce, détonateur. ●… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”