ÉTONNEMENT
. s. m.
Surprise causée par quelque chose d'extraordinaire, d'inattendu. Causer, donner de l'étonnement. Jeter dans l'étonnement. Remplir d'étonnement. Donner des marques d'étonnement. Cela m'a frappé d'étonnement. J'ai été saisi d'étonnement. Je suis dans un grand étonnement. Je ne reviens point de mon étonnement. D'où naît votre étonnement ? L'étonnement était peint sur tous les visages. Mon étonnement a cessé. Il est revenu de son étonnement. C'est un de mes étonnements, qu'il ait pu réussir par ce moyen-là. Au grand étonnement de tout le monde.   Il se dit quelquefois pour Admiration. Cette action fera l'étonnement des siècles futurs. La grandeur et la magnificence de ce palais me frappèrent d'étonnement. Être ravi d'étonnement.   Il signifie au figuré, Ébranlement. Depuis sa chute, il lui est resté un étonnement de cerveau. Ce sens est peu usité.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • étonnement — [ etɔnmɑ̃ ] n. m. • 1676; estonement XIIIe; de étonner I ♦ Vx Commotion violente; ébranlement. ♢ Techn. Lézarde dans un édifice. II ♦ (XVIe) 1 ♦ Vx Choc, ébranlement moral. Spécialt Épouvant …   Encyclopédie Universelle

  • étonnement — (é to ne man) s. m. 1°   Ébranlement, commotion. Depuis sa chute, il lui est resté un étonnement du cerveau.    Terme de vétérinaire. Étonnement du sabot, ébranlement occasionné, dans le pied du cheval, par un choc violent contre un corps dur.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉTONNEMENT — n. m. Vive surprise. Causer, donner de l’étonnement. Jeter dans l’étonnement. Remplir d’étonnement. Donner des marques d’étonnement. Cela m’a frappé d’étonnement. J’ai été saisi d’étonnement. Je ne reviens pas de mon étonnement. L’étonnement… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Étonnement — Dimanche au musée par Honoré Daumier. L étonnement est une émotion causée par un événement ou une réalité qui conduit à se poser des questions du fait de son caractère inhabituel, inattendu, étrange, difficile à expliquer. Dans ses formes les… …   Wikipédia en Français

  • Étonnement —    см. Удивление …   Философский словарь Спонвиля

  • L'Étonnement du voyageur — Auteur Claude Roy Genre Roman Pays d origine  France Éditeur Éditions Gallimard …   Wikipédia en Français

  • MERVEILLEUX — Étymologiquement, le merveilleux est un effet littéraire provoquant chez le lecteur (ou le spectateur) une impression mêlée de surprise et d’admiration. Dans la pratique, on ne peut pas en rester là. La rhétorique classique limitait le… …   Encyclopédie Universelle

  • admiration — [ admirasjɔ̃ ] n. f. • XIIe; lat. admiratio 1 ♦ Vx Étonnement devant qqch. d extraordinaire ou d imprévu. 2 ♦ Sentiment de joie et d épanouissement devant ce qu on juge supérieurement beau ou grand. ⇒ émerveillement, enthousiasme, ravissement. «… …   Encyclopédie Universelle

  • admirer — [ admire ] v. tr. <conjug. : 1> • amirer 1360; lat. admirari « s étonner » 1 ♦ Vx Considérer avec étonnement. 2 ♦ (1566) Contempler avec admiration, avoir de l admiration pour (ce qui est beau, grand). ⇒ s enthousiasmer, s extasier, 1.… …   Encyclopédie Universelle

  • Comment étudier la philosophie et pourquoi ? — Philosopher Philosopher est un verbe dont le sens est ambigu : en un sens large, il peut désigner la contemplation, dans une conception générale du monde, comme résultat de l amour de la connaissance; mais, en un autre sens, il désigne un… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”