ÉTIOLER
. v. a.
Faire éprouver à une plante l'espèce d'altération, de décoloration que l'on nomme Étiolement. L'obscurité étiole les plantes. On l'emploie plus ordinairement avec le pronom personnel. Les plantes qui croissent dans une cave s'étiolent.

ÉTIOLÉ, ÉE. participe, Plante étiolée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • étioler — [ etjɔle ] v. tr. <conjug. : 1> • 1690 v. pron.; d une var. de éteule 1 ♦ (1762) Rendre (une plante) grêle et décolorée, par manque d air, de lumière. ⇒ débiliter. L obscurité étiole les plantes. Pronom. Plantes qui s étiolent faute de… …   Encyclopédie Universelle

  • ÉTIOLER — v. tr. Rendre une plante grêle et décolorée en la faisant pousser dans un endroit obscur et en la privant d’air. L’obscurité étiole les plantes. Les plantes qui croissent dans une cave s’étiolent. Il signifie aussi Faire blanchir à l’abri de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • étioler — (é ti o lé) v. a. 1°   Terme de botanique. Causer l étiolement. L obscurité étiole les plantes. 2°   Terme de médecine. Produire l étiolement sur une personne. 3°   S étioler, v. réfl. Devenir étiolé. •   On dit, en termes de jardinage, qu une… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • etioler — (фр.) делать хилым …   Словарь ботанических терминов

  • étioler — vt. => Dépérir …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'étioler — ● s étioler verbe pronominal être étiolé verbe passif Être incolore, ne pas devenir verte en parlant d une plante qui croît dans l obscurité. Devenir chétif, pâle ; dépérir, s affaiblir. Perdre de ses forces, de sa vivacité ; se rouiller, s… …   Encyclopédie Universelle

  • étiolement — [ etjɔlmɑ̃ ] n. m. • 1754; de étioler 1 ♦ État d une plante insuffisamment éclairée. L étiolement affaiblit et jaunit les plantes par insuffisance de chlorophylle. ⇒ chlorose, dépérissement. ♢ Hortic. Action d étioler une plante. ⇒ blanchiment. 2 …   Encyclopédie Universelle

  • dépérir — [ deperir ] v. intr. <conjug. : 2> • 1235 ; lat. deperire → périr 1 ♦ S affaiblir par consomption graduelle. Cet enfant dépérit faute de grand air, de soins, d affection. ⇒ s affaiblir, s anémier, se consumer, languir. Plante qui dépérit… …   Encyclopédie Universelle

  • rabougrir — (se) [ rabugrir ] v. pron. <conjug. : 2> • fin XVIe; de re et abougrir (1564), de bougre « chétif, petit » (déb. XVe) ♦ S étioler, se recroqueviller. Les arbres se rabougrissent à cause de la sécheresse. Fig. Un v …   Encyclopédie Universelle

  • languir — [ lɑ̃gir ] v. intr. <conjug. : 2> • XIIe; lat. pop. °languire, class. languere 1 ♦ Vieilli Perdre lentement ses forces. ⇒ dépérir. Par anal. (végétaux) ⇒ s étioler. 2 ♦ Mod. Manquer d activité, d énergie. Languir dans l oisiveté, l inactio …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”