ÉTALER
. v. a.
Exposer en vente, dans une boutique ou dans quelque autre lieu, des marchandises, des denrées, etc. Étaler des marchandises, des draps, des toiles, etc.   Il s'emploie quelquefois absolument. Les marchands n'ont pas encore étalé. Il est défendu d'étaler les jours de fêtes.

Fig. et fam., Étaler sa marchandise, Tirer vanité de ce qu'on fait, de ce qu'on a de rare, de singulier, en faire parade.

ÉTALER, signifie aussi, Étendre, déployer, montrer en détail. Étaler une carte de géographie. Ces plantes entassées ne sécheront pas, il faut les étaler sur cette table. Étalez ces bijoux, afin qu'on les voie mieux, qu'on en juge mieux.   Étaler son jeu, Montrer toutes ses cartes, les étendre sur la table.

ÉTALER, signifie encore figurément, Montrer avec ostentation. Cette femme étale tous ses joyaux. Étaler un grand luxe. Il aime trop à étaler son esprit, son savoir.   Il s'emploie quelquefois avec le pronom personnel, et alors il signifie, S'étendre de son long. S'étaler sur l'herbe, pour se reposer. Il est tombé, et s'est étalé par terre tout de son long. Dans cette acception, il est familier.

ÉTALÉ, ÉE. participe.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • étaler — 1. (é ta lé) v. a. 1°   Exposer pour vendre. Les marchands étalent leurs marchandises les plus nouvelles.    Fig. et familièrement. Étaler sa marchandise, tirer vanité de ce qu on sait, de ce qu on possède.    Absolument. •   L endroit du Pirée… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • étaler — 1. étaler [ etale ] v. tr. <conjug. : 1> • XIVe; astaler « donner une place à » XIIe; de estal « position » → étal I ♦ A ♦ (Concret) 1 ♦ Exposer (des marchandises à vendre). ⇒ déballer. « le commis alla chercher des châles d un prix… …   Encyclopédie Universelle

  • ÉTALER — v. tr. Exposer en vente, dans une boutique ou dans quelque autre lieu, des marchandises, des denrées, etc. étaler des chaussures, des draps, des toiles, des livres. Absolument, Les marchands n’ont pas encore étalé. Il est défendu d’étaler les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • étaler — vt. étalâ (Albanais.001, Cordon, Houches) ; étêdre <étendre> (001). A1) s’étaler, s étendre ; s avachir (sur une chaise), prendre beaucoup de place ; faire l important : s étalâ vp. (001) ; s étanpâ (Beaufort, Conflans). A2) s’étaler par… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Étaler quelque chose au grand jour — ● Étaler quelque chose au grand jour ne pas avoir peur de le faire connaître, le laisser paraître …   Encyclopédie Universelle

  • Étaler son jeu — ● Étaler son jeu montrer toutes ses cartes, les abattre …   Encyclopédie Universelle

  • s'étaler — ● s étaler verbe pronominal être étalé verbe passif Être étendu sur une surface, une distance : La ville s étale au bord de la mer. Se répandre sur une surface, en parlant d un liquide : De l huile étalée sur la chaussée. Être réparti dans le… …   Encyclopédie Universelle

  • étendre — [ etɑ̃dr ] v. tr. <conjug. : 41> • estendre déb. XIIe; lat. extendere I ♦ 1 ♦ Déployer (un membre, une partie du corps) dans sa longueur (en l écartant du corps, etc.). ⇒ déplier, détendre, développer, extension. Étendre les bras, les… …   Encyclopédie Universelle

  • étalement — [ etalmɑ̃ ] n. m. • 1609; aussi « étalage » 1611; de 1. étaler 1 ♦ Action d étaler (I, A, 2o, 3o) dans l espace. Étalement de papiers sur une table. Étalement d un tas de fumier sur une terre. 2 ♦ Cour. Action d étaler (I, C), de répartir dans le …   Encyclopédie Universelle

  • étalage — [ etalaʒ ] n. m. • XIVe; estalage 1247; « droit sur la marchandise étalée » 1225; de 1. étaler 1 ♦ Admin. Exposition de marchandises qu on veut vendre. Autorisation, droit d étalage. Admin. Droit d étalage. Payer l étalage. 2 ♦ Lieu où l on… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”