ESTROPIER
. v. a.
Ôter l'usage d'un membre, soit par une blessure, soit par quelque coup. Il a reçu dans le bras, dans le genou un coup de feu qui l'a estropié. Il fut estropié à tel siége.   Il se dit, par extension, Des maladies qui ôtent l'usage de quelque partie du corps. Une paralysie l'a complétement estropié.

Fig., en termes de Peinture, de Sculpture, Estropier une figure, N'y pas observer les proportions.

Fig., Estropier un passage, une pensée, etc., En retrancher une partie, dont la suppression altère le sens.

Fig. et fam., Estropier un nom propre, Le défigurer en le prononçant ou en l'écrivant. On dit dans le même sens, Estropier les mots d'une langue.

ESTROPIÉ, ÉE. participe. Un soldat estropié. Il a fait une chute de cheval, il en sera estropié toute sa vie. Être estropié d'un bras, d'une jambe. Il a un rhumatisme au bras, il en est estropié. Figure estropiée. Passage estropié. Pensée estropiée. Nom estropié.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • estropier — [ ɛstrɔpje ] v. tr. <conjug. : 7> • 1529; it. stroppiare 1 ♦ Priver de l usage d un membre, par blessure ou maladie. Ce coup lui a estropié le bras. Se faire estropier. Pronom. Il s est estropié en tombant d une échelle. « Je ne sache pas… …   Encyclopédie Universelle

  • estropier — ESTROPIER. v. a. (L s se prononce.) Rendre impotent de quelque membre, en faire perdre l usage. Il a receu un coup de mousquet dans le bras, dans le genou, qui l a estropié. il luy est tombé un rhumatisme sur le bras, il en est estropié. il en… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • estropier — (è stro pi é) j estropiais, nous estropiions, vous estropiiez ; que j estropie, que nous estropiions, que vous estropiiez v. a. 1°   Priver de l usage d un membre par coups ou blessures. •   Se faire estropier sur les pas des Césars, BOILEAU Sat …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ESTROPIER — v. tr. Priver de l’usage d’un membre, soit par une blessure, soit par quelque coup, soit par une maladie. Il a reçu dans le bras, dans le genou un coup de feu qui l’a estropié. Une paralysie l’a cruellement estropié. Substantivement, Un estropié …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • estropier — vt. , rendre estropié : ÈSTROPYÂ (Albanais, Arvillard), èstrepyâ (Saxel.002). E. : Déformer, Estropié, Manquer, Parler, Prononcer. A1) s estropier, se rendre estropié : S ÈSTROPYÂ (001), s èstrepyâ vp. (002) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • écorcher — [ ekɔrʃe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1155; bas lat. excorticare, de cortex « enveloppe, écorce » 1 ♦ Dépouiller de sa peau (un corps). ⇒ dépouiller, dépiauter. Écorcher un lapin. Certains criminels étaient écorchés vifs. ⇒ écorché . Il crie… …   Encyclopédie Universelle

  • mutiler — [ mytile ] v. tr. <conjug. : 1> • 1334; lat. mutilare 1 ♦ Priver (un être humain, un animal) de son intégrité physique par une mutilation, une grave blessure. ⇒ blesser, couper, écharper, estropier. Il a été mutilé du bras droit, des deux… …   Encyclopédie Universelle

  • Monsieur-L'oignon-L'andouille — est à l origine un jeu imaginaire pratiqué dans la série de fiction Les Annales du Disque monde de Terry Pratchett. Il est évoqué dans les romans : Trois Sœurcières, Au Guet ! et Mécomptes de fées. Il a été adapté par le Dr Andrew Millard et …   Wikipédia en Français

  • Monsieur-l'oignon-l'andouille — est à l origine un jeu imaginaire pratiqué dans la série de fiction Les Annales du Disque monde de Terry Pratchett. Il est évoqué dans les romans : Trois Sœurcières, Au Guet ! et Mécomptes de fées. Il a été adapté par le Dr Andrew Millard et …   Wikipédia en Français

  • tronquer — [ trɔ̃ke ] v. tr. <conjug. : 1> • 1538; « élaguer » 1495; tronkier, tronchierXIIIe; lat. truncare 1 ♦ Vieilli Couper en retranchant une partie importante. Tronquer un arbre, une statue. ⇒ amputer. « Un coup de sabre avait tronqué son nez »… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”