ESTOCADER
. v. n.
Porter des estocades. Il estocade rudement. Ils ont estocadé long-temps avant de se toucher.   Il signifie, figurément et familièrement, Se presser l'un l'autre par de vives raisons, par des arguments. Il y a plaisir de voir ces deux savants estocader ensemble, estocader comme ils font. Ce sens a vieilli.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • estocader — Estocader. v. n. Porter des estocades. Il estocade rudement. ils ont estocadé. ils se sont estocadez longtemps avant que de se toucher. Il signifie fig. Disputer, se presser l un l autre par de vives raisons, par des arguments. Il y a plaisir de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • estocader — [ɛstɔkade] v. intr. ÉTYM. 1584; de estocade. ❖ ♦ Vx ou techn. (escr.). Porter des estocades (1.) à (quelqu un). 0 Va aux avant postes, mon garçon, les Russes ne sont pas loin et nous aurons bientôt à estocader de nos armes, tant à merdre qu à… …   Encyclopédie Universelle

  • estocader — (è sto ka dé) v. n. 1°   Porter des estocades. •   Lui [La Châtre] toujours à crier : Les voilà, à moi, marche ici ! et choses pareilles, et toujours à estocader et à ferrailler, SAINT SIMON 216, 165. 2°   Fig. Argumenter vivement contre quelqu… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ESTOCADER — v. intr. Porter des estocades. Il estocade rudement. Ils ont estocadé longtemps avant de se toucher. Il signifie, figurément et familièrement, Se presser l’un l’autre par de vives raisons, par des arguments. Ce sens a vieilli …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • estocade — [ ɛstɔkad ] n. f. • v. 1475; it. stoccata, ou de l a. fr. estocquer 1 ♦ Vx Coup d estocade. ⇒ 3. botte. 2 ♦ (1831; esp. estocada) Taurom. Coup d épée, dans la mise à mort du taureau (⇒ estoquer). « le matador devant passer le bras entre les… …   Encyclopédie Universelle

  • ferrailler — (fè râ llé, ll mouillées, et non fe râ yé) v. n. 1°   Frapper des lames de sabre ou d épée les unes contre les autres ou contre quelque autre objet, de manière à faire du bruit. •   Lui [la Châtre] toujours à crier : les voilà, à moi ! marche ici …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”